background preloader

Gouvernance et démocratie

Facebook Twitter

La myopie démocratique : comment y remédier ? par Pierre Rosanvallon, professeur au Collège de France. Une communication prononcée devant les membres de l’Académie des sciences morales et politiques Les démocraties ont une préférence pour le présent, et celles d’aujourd’hui, pour l’immédiat et la transparence.

La myopie démocratique : comment y remédier ? par Pierre Rosanvallon, professeur au Collège de France

 Géographie et gouvernementalité : les nouveaux territoires de « l’Effet Foucault ». Arthur Vuattoux L’ouvrage dont il est question ici met en lumière l’intérêt croissant des géographes pour l’œuvre de Michel Foucault.

 Géographie et gouvernementalité : les nouveaux territoires de « l’Effet Foucault ».

L’apport décisif des travaux tardifs du philosophe, longtemps ignorés des géographes, nécessitait un travail d’exégèse, de conceptualisation et de prospective. C’est pourquoi l’ouvrage dirigé par Jeremy Crampton et Stuart Elden présente une grande diversité de contributions. Pierre Rosanvallon: pour une société des égaux - Essais. Le Nouvel Observateur - «La Société des égaux» est le troisième volet, après «la Contre-Démocratie» et «la Légitimité démocratique», de votre réflexion philosophique et historique sur les mutations contemporaines de la démocratie.

Pierre Rosanvallon: pour une société des égaux - Essais

Quelle en est la logique? Comment réinventer la démocratie ? - une vidéo Campus. Pierre Rosanvallon. La démocratie : un concept et une expérience. Depuis plusieurs années, Pierre Rosanvallon a entrepris de renouveler l'approche de la démocratie en croisant l'histoire sociale et l'histoire des idées.

Pierre Rosanvallon. La démocratie : un concept et une expérience

Un parti pris qui correspond aussi à la volonté du chercheur de donner des fondements intellectuels au renouveau de l'action collective. « Je fais partie de ces étudiants qui ont eu la chance d'avoir 20 ans lors de mai 68. » Cependant, l'effervescence estudiantine, Pierre Rosanvallon ne l'a pas vécue sur les bancs de l'université mais dans une autre « institution » : HEC où il fut reçu après une année de prépa. « J'étais bon en maths et en littérature, HEC était donc la voie royale. » Ce n'est que plus tard qu'il rejoindra le monde universitaire. Auparavant, il y eut la contestation portée au sein de l'institution que représentait la prestigieuse école de commerce, sous forme de contre-cours de philosophie, de sociologie et d'économie autour notamment des oeuvres de Georg Hegel et de Karl Marx.

Article de 4456 mots. Le Sacre du citoyen. La myopie démocratique: comment y remédier?, par Pierre Rosanvallon. Séance du lundi 3 mai 2010 Permettez-moi de vous présenter quelques réflexions sur les questions du long-terme en démocratie, tout en les inscrivant dans une réflexion plus générale sur le pluralisme démocratique.

La myopie démocratique: comment y remédier?, par Pierre Rosanvallon

Nous pouvons tous aujourd’hui constater que les régimes démocratiques ont du mal à intégrer le souci du long-terme dans leur fonctionnement. Cette difficulté devient préoccupante à l’heure où les questions de l’environnement et du climat obligent à penser dans des termes inédits nos obligations vis-à-vis des générations futures. Mais cette difficulté – l’historien doit le souligner d’emblée – n’a rien d’inédit. Sortir de la myopie des démocraties, par Pierre Rosanvallon. Les régimes démocratiques ont du mal à intégrer le souci du long terme dans leur fonctionnement.

Sortir de la myopie des démocraties, par Pierre Rosanvallon

La difficulté devient préoccupante à l'heure où les questions de l'environnement et du climat obligent à penser dans des termes inédits nos obligations vis-à-vis des générations futures. Cette difficulté n'a rien d'inédit. Ainsi, dès les débuts de la Révolution française, Condorcet attirait l'attention sur les dangers de ce qu'il appelait une "démocratie immédiate". Le philosophe redoutait en particulier que la gestion des finances publiques soit dominée par les errements d'une action au jour le jour et il invitait en conséquence à soustraire à l'influence du pouvoir exécutif la garde du Trésor public.

Une sorte de "préférence pour le présent" semble effectivement marquer l'horizon politique des démocraties. Mais les choses sont plus compliquées. Les dilemmes de la démocratie. Le peuple et ses représentants - La Vie des idées. Le "peuple" existe-t-il ? Démocratie participative et démocratie différentielle. 1Depuis la fin des années 90, la participation est (re)devenue un objet important dans le domaine des études urbaines.

Démocratie participative et démocratie différentielle

Elle a donné lieu à des controverses autour de « promesses » de démocratisation de la vie politique locale, contribuant assurément à un regain d’intérêt pour la notion de démocratie locale (Lefebvre, Nonjon, 2003) et au développement de visions multiscalaires de la participation. Si le diagnostic de crise de la représentation est à peu près partagé dans la littérature francophone pour expliquer le renouveau des débats sur la participation, les manifestations de cette crise sont moins stabilisées (problèmes de gouvernabilité, exclusion des minorités, crise des partis, abstention électorale, perte de confiance dans les élus, développement des mouvements sociaux, etc.). 1 Les 10 et 11 décembre 2007, Bernard Jouve a organisé à Lyon un colloque international intitulé « L (...) La démocratie participative en butte à la grande échelle. Quartier Fátima, Cordoue ©H.

La démocratie participative en butte à la grande échelle

Nez Dossier : Espaces publics urbains et concertation Si l’urbanisme est le principal thème mis en débat dans les dispositifs participatifs qui se multiplient depuis une quinzaine d’années en Europe (Bacqué et al. 2006 ; Sintomer, Herzberg et Röcke 2008), il y est rarement question des grandes transformations urbaines. Pascal Perrineau : "Une nouvelle citoyenneté est en train de s'inventer" - Propos recueillis par Jean-Vincent Holeindre et Benoît Richard, article. Pascal Perrineau, diecteur du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), diagnostique une crise de la démocratie représentative.

Pascal Perrineau : "Une nouvelle citoyenneté est en train de s'inventer" - Propos recueillis par Jean-Vincent Holeindre et Benoît Richard, article

Selon lui, nous assistons à une redéfinition des clivages partisans, accentuée par l'affaiblissement des grands partis, et à une mutation de la citoyenneté, notamment chez les jeunes. La crise dont on parle est celle de la démocratie représentative. Au cœur de celle-ci, le processus électoral connaît un essoufflement qui se manifeste par le retrait des urnes. Crise dans la démocratie ? Entretien avec Marcel Gauchet - Propos recueillis par Jean-Vincent Holeindre, Héloïse Lhérété et Benoît Richard, article. Démocratie, valeurs et modes de représentation. L'ELOGE DU SAVOIR - Jean BASTIE La démocratie au risque des élections - Idées. Fragilité et fécondité des démocraties. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, j’ai pleinement conscience de l’honneur qui m’est fait à présent, mais en outre le fait que cette conférence solennelle soit conçue dans le cadre d’un hommage à Marc Bloch m’émeut particulièrement.

Fragilité et fécondité des démocraties

Mon frère, Bernard Lefort, qui devait devenir un journaliste fort connu à partir de la Libération, fut avant la guerre un élève de Marc Bloch, à la Sorbonne. Non seulement il eut le sentiment d’une révélation en entendant Marc Bloch, du même ordre que celle que je connus, beaucoup plus tard, quand je fus l’élève de Merleau-Ponty, mais il noua une relation personnelle avec son maître et je vis, il n’y a pas longtemps encore, des lettres qui témoignaient de l’affection que celui-ci portait à son élève.

M’étant décidé à vous proposer une réflexion sur la démocratie, je me suis souvenu d’une référence que j’avais faite à Marc Bloch, il y a quelques années, dans un petit essai sur les villes européennes, à l’intention de la revue Esprit. Démocratie et gouvernance dans les associations : quelles prises. Où va la démocratie sociale? Un diagnostic et des propositions. Faut-il externaliser les services publics. De nombreux pays, tels que l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis, le Royaume-Uni, mais aussi de manière plus surprenante la France ou la Suède, ont entrepris d’externaliser une partie de leurs services publics.

Cette vague d’externalisation touche des secteurs aussi divers que la gestion de l’eau, la collecte des déchets, les transports publics, les services postaux, ou la construction et la gestion des autoroutes. L’externalisation implique non seulement le transfert d’actifs mais aussi celui du contrôle du service public vers une entreprise de droit privé.

Du point de vue économique, on peut s’étonner de tels choix dans des secteurs qui s’apparentent à ce que les économistes appellent des monopoles naturels. "Aucune démocratie n'est à l'abri d'une poussée autoritaire, mêm. Entre démocratie et autoritarisme vers des régimes hybrides ? Les démocraties modernes ne sont pas idéales : des pratiques autoritaires et élitistes persistent et provoquent la désaffection des citoyens. A l’inverse, les régimes autoritaires actuels s’accommodent de certaines règles démocratiques. 03. Pour relancer l'Europe. Pour un nouveau contrat social tripartite. Dix ans de « politiqu. Introduction La campagne allemande pour les élections législatives du 27 septembre prochain reflète la récente appropriation, par les partis politiques, d’un concept né dix ans auparavant.

Particulièrement développée et médiatisée lors de la dernière législature, la « politique d’engagement » s’est désormais constituée en champ politique à part entière. Entre territoires et réseaux : la réqualification des espaces lo. 1Depuis le milieu des années 1990, les États européens explorent de nouvelles politiques d’aménagement et de développement des territoires, mettant l’accent sur la mobilisation d’acteurs à l’échelon local pour élaborer des projets. Dans ce cadre, et dans une perspective comparative franco-allemande, ce travail interroge les modalités de la requalification – au double sens de nouvelle qualification et de valorisation – des espaces locaux, dans deux États présentant un cadre juridico-administratif différent, mais explorant, comme beaucoup d’autres pays européens, les thématiques du projet et du développement local. De la gouvernance à la géogouvernance : De nouveaux outils pour. 1La gouvernance en géographie se présente de notre point de vue comme le versant social du principe de développement durable suivant lequel les citoyens participent au débat démocratique à divers niveaux et notamment au niveau local, pour décider de ce que sera leur vie quotidienne.

Mais pour qu’il y ait vraiment débat démocratique, il importe que tous les citoyens, dont les élus, aient accès aux documents, voire aux outils concernant l’aménagement de leur territoire, et puissent réellement en appréhender les enjeux. 1 En 1995, la loi d’orientation sur l’aménagement et le développement des territoires est à l’origine (...) 2Parallèlement, les années 1990 ont marqué une profonde transformation du paysage institutionnel français avec l’émergence de l’intercommunalité1 et son affirmation comme nouvel échelon décisionnel du développement territorial. 7De la même façon, une étude du web public communal permet de s’interroger sur le transfert de l’information territoriale vers les citoyens.

L'opposition entre représentation et participation est-elle. L’espace de la représentation (politique) et l’espace de la part. Réflexions sur la post-démocratie. Recensés : Christoph Möllers, Demokratie. La démocratie en métropoles : gouvernance, participation et cito. Un régime à pluralisme limité ? À propos de la gouvernance démoc. La Gouvernance démocratique : perspectives systémique et radical. 1Le terme de gouvernance est communément employé pour désigner une série de nouvelles pratiques dans la sphère de l’administration publique.

Ces pratiques sont généralement associées à ce qui est perçu comme la transition d’un modèle bureaucratique et hiérarchisé à une logique de marché et de réseau. Les bureaucraties ont historiquement été considérées comme des éléments constitutifs d’un ordre démocratique légitime parce qu’elles sont soumises au contrôle d’un parlement qui est lui-même responsable devant un électorat. Gouvernance territoriale et mouvements d'ESS. ESS, territoire et développement local. Place de l'ES dans la construction de l'intérêt g. Plaidoyer pour les conseils de développement. LA DECISION PAR CONSENSUS APPARENT. Nature et prop.


  1. nperchat Sep 26 2010
    OK , merci, ça arrive avec mes liens qui pointent vers des pdf. Normalement, en allant sur la perle et en cliquant sur "ouvrir dans un nouvel onglet" on peut télécharger le doc.