background preloader

Droit et littérature

Facebook Twitter

Michael Connelly, Le cinquième témoin : une source de réflexion pour le projet de loi relatif à la consommation ? - Affaires. Avec son dernier roman, Michael Connelly s’impose comme l’un des meilleurs auteurs de « polars judiciaires », dépassant – et de loin – le John Grisham d’aujourd’hui.

Michael Connelly, Le cinquième témoin : une source de réflexion pour le projet de loi relatif à la consommation ? - Affaires

Peut-être même d’ailleurs aussi celui des débuts. Un rythme enlevé, une intrigue efficace et un suspense constant font du Cinquième témoin un excellent thriller, diablement retors, et qui montre bien que, malgré ses cinquante millions d’exemplaires derrière lui, Connelly ne s’épuise pas. Tout au contraire, il réussit à merveille dans le roman de prétoire. Mais il faut reconnaître que c’était un genre auquel il ne pouvait échapper, notamment en raison de son expérience de chroniqueur judiciaire au Los Angeles Times. La biomédecine à la croisée de la littérature et de l’histoire. 1Dans cette série de conférences, il s’est agi de présenter une méthode de recherche mise au point ces dernières années pour étudier les questions d’éthique médicale dans leur dimension historique.

La biomédecine à la croisée de la littérature et de l’histoire

L’origine de ce travail se situe dans une thèse de doctorat soutenue à l’université hébraïque de Jérusalem en 2002 (Une réponse biomédicale à la crise des années trente : la construction de L’homme, cet inconnu d’Alexis Carrel, 1935). Laquelle se prolonge aujourd’hui dans un travail d’historicisation du concept de bioéthique. L’homme, cet inconnu d’Alexis Carrel, qui fut publié simultanément aux États-Unis et en France à l’automne 1935, représente un succès de librairie sans précédent : plus de 100 000 exemplaires vendus la première année dans chacun des deux pays et une traduction en au moins treize langues avant 1939. 2Le roman Arrowsmith de l’écrivain américain Sinclair Lewis est paru en 1925 et fut un succès de librairie immédiat.

"American Nightmare" : pervers et efficace - Critique et avis par Les Inrocks. Sous l’avalanche de banals remakes, de variations found footage et d’infinies histoires de fantômes, on en aurait quasiment oublié la première vertu du cinéma d’horreur tel qu’il fut popularisé dans les années 60/70 : sa manière, presque documentaire, de s’inscrire dans son époque de production, d’en traduire les angoisses et dérèglements.

"American Nightmare" : pervers et efficace - Critique et avis par Les Inrocks

Revenir à cette lecture politique du bis, c’est précisément l’ambition d’American Nightmare de James DeMonaco : le dernier film du label Blumhouse (responsable de Paranormal Activity), qui entreprend de dresser un portrait très actuel de l’état de déliquescence morale des Etats-Unis. Le concept est minimal, pervers en diable : dans un futur proche, le gouvernement américain lance une campagne de “purge” (titre original du film) nationale, à savoir une nuit de meurtres par an, légalement autorisée pour tous les citoyens. COMMENT RENDRE UN TEXTE INCOMPREHENSIBLE. Comment rendre un texte incompréhensible, par Pierre Bayard. Dossier Banlieues de la théorie (textes initialement parus dans l'Agenda de la pensée contemporaine, 10, printemps 2008). Comment rendre un texte incompréhensible. La plume et le prétoire : les écrivains et la Justice. La Justice, le droit et les tribunaux ont toujours exercé un pouvoir de fascination sur les romanciers.

La plume et le prétoire : les écrivains et la Justice

Jules Verne, Alexandre Dumas, François Mauriac, Jean Giono, André Gide…. de nombreux écrivains se sont intéressés à ces sujets. Comment ont-ils perçu la Justice ? Tour d’horizon de leurs différentes visions. Teissier-Ensminger (Anne) Michael Connelly, Le cinquième témoin : une source de réflexion pour le projet de loi relatif à la consommation ? - Affaires. Avec son dernier roman, Michael Connelly s’impose comme l’un des meilleurs auteurs de « polars judiciaires », dépassant – et de loin – le John Grisham d’aujourd’hui.

Michael Connelly, Le cinquième témoin : une source de réflexion pour le projet de loi relatif à la consommation ? - Affaires

Sukkwan Island de David Vann, par Lionel Miniato. Law and Literature Syllabus. LAW & HUMANITIES. Adapted from Professor Daniel J.

LAW & HUMANITIES

Solove's law and literature syllabus Maria Aristodemou, The Seduction of Mimesis: Theater as Woman and the Play of Difference and Excess in Aeschylus’s Oresteia, 11 Cardozo Stud. L. & Literature 1 (1999) Robert Batey, Literature in a Criminal Law Course: Aeschylus, Burgess, Oates, Camus, Poe, and Melville, 22 Legal Studies Forum 45 (1998) Paul Gewirtz, Aeschylus’ Law, 101 Harv. L. Rev. 1043 David Luban, Some Greek Trials: Order and Justice in Homer, Hesiod, Aeschylus, and Plato, 54 Tenn. Shira Pavis Minton, Hawthorne and the Handmaid: An Examination of the Law’s Use as a Tool of Oppression, 13 Wis. Margaret Valentine Turano, Jane Austen, Charlotte Bronte, and the Marital Property Law, 21 Harv. Sukkwan Island de David Vann, par Lionel Miniato. Les juges et la littérature. La critique littéraire comme genre judiciaire : le cas d'Ulysse de James Joyce (1933) - Droit américain France.

Les juges et la littérature.

Les juges et la littérature. La critique littéraire comme genre judiciaire : le cas d'Ulysse de James Joyce (1933) - Droit américain France

La critique littéraire comme genre judiciaire : le cas d’Ulysse de James Joyce (1933) Voici quelques années maintenant que, dans le cadre de nos travaux sur la liberté d’expression, nous développons - en émulation avec le très avisé Thomas Hochmann - des analyses sur le traitement juridictionnel des oeuvres littéraires (et artistiques) ; des analyses dont nous savons qu’elles ne sont pas ce que les journalistes, les professionnels de l’édition, ni même certains juristes veulent entendre. Emmanuel Carrère : "Tu seras mon personnage" Le jugement qui condamne Christine Angot pour atteinte à la vie privée. La vie privée du simple quidam n'est pas un roman. La 17è chambre du TGI de Paris a condamné, le 27 mai, Christine Angot et son éditeur Flammarion à verser 40 000 € de dommages et intérêts à Elise Bidoit, qui les poursuivait pour atteinte à la vie privée.

La vie privée du simple quidam n'est pas un roman

Mais qui est donc Elise Bidoit ?

Orwell

Théâtre et justice : autour de la mise en scène des Criminels de Ferdinand Bruckner par Richard Brunel. 1 La mise en scène des Criminels par Richard Brunel sera reprise au Théâtre national de la Colline du (...) 2 Cette journée d’étude a été organisée le 14 et 15 octobre 2011 à Valence, par Catherine Ailloud-Nic (...) 1Ce dossier propose d’interroger la relation complexe entre théâtre et justice.

Théâtre et justice : autour de la mise en scène des Criminels de Ferdinand Bruckner par Richard Brunel

« Tu sais ne pas être injuste » : Justice et procès dans les Euménides d’Eschyle. 1 Voir par exemple la violence verbale et la force des images convoquées par Apollon lors de sa premi (...) 1Croire que l’on pourrait tirer du procès d’Oreste dans les Euménides des enseignements valables et pertinents sur le sens et la pratique ordinaires de la justice à Athènes peut paraître de prime abord assez naïf.

« Tu sais ne pas être injuste » : Justice et procès dans les Euménides d’Eschyle

Pour le dire autrement, s’il fallait donner un qualificatif au procès d’Oreste dans les Euménides, il est improbable que l’on choisisse celui de « réaliste ». 2 Euben (J. Peter), « Justice and the Oresteia », The American Political Science Review, 1982, n° 76, (...) Le droit au miroir de la littérature. Le droit au miroir de la littérature Le courant "droit et littérature", très développé aux Etats-Unis, est encore embryonnaire dans les pays de langue française. Enseignements - Littérature et Droit - Marie-Anne Frison-Roche. Au-delà du réel : la délinquance et les univers sociaux synthétiques. Résumé Les jeux vidéo en ligne massivement multi-joueurs, ces univers virtuels ludiques où des centaines de milliers de joueurs s’affrontent au travers de quêtes épiques, sont de plus en plus populaires. L’histoire du temps présent en pratique : le procès historique (2011-2012)

Master Recherche « Histoire des sociétés occidentales contemporaines (XIXe-XXIe) » Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, Année universitaire 2011-2012 : L’histoire du temps présent en pratique : le procès historique, Séminaire d’Henry Rousso Contact : rousso[at]ihtp[point]cnrs[point]fr Heure et lieu : les Jeudi de 10h30 à 12h30 à Institut d’histoire du temps présent - 59 Rue Pouchet Paris 75017 - Salle 124 (M° Brochant ou Guy Môquet) ; Ce séminaire vise un double objectif : sensibiliser les jeunes chercheurs à l’épistémologie propre de l’histoire du temps présent, en les initiant à une démarche réflexive et historiographique ; aborder de manière concrète certaines des grandes questions qui traversent cette sous-discipline. Le thème retenu pour la première année concerne les rapports entre la connaissance historique et la démarche juridique et judiciaire.

Jeudi 20 octobre : Justice et histoire (1) : configuration du problème Jeudi 3 novembre : Jeudi 1er décembre : Les Limites juridiques de l’écriture de l’histoire : le cas François Duprat. Première parution : Nicolas Lebourg et Dominique Sistach, « Le droit de l’archive et la morale de l’histoire. Les limites juridiques de l’écriture de l’histoire présente : le cas François Duprat » Violence(s) de la Préhistoire à nos jours. Les sources et leur interprétation, Marie-Claude Marandet dir., Presses Universitaires de Perpignan, 2011, pp.347-364. Le juge et la fiction en droit. Au cours de cette séance du séminaire sur l’office du juge, Robert Jacob, historien du droit, s’est intéressé, dans une perspective comparatiste, au thème de la fiction en droit, étudiée par le prisme des deux grandes traditions juridiques occidentales que sont la common law et le droit romano-canonique.

Pourquoi la fiction ? Mon centre d’intérêt est le juge et la vérité, or la fiction est le contraire de la vérité. Il est à peu près impossible de ne pas prendre la vérité à revers par son déni. Ensuite, ce sujet, « le juge et la fiction », se trouve maintenant immergé dans le courant « droit et littérature » qui nous envahit de partout, très répandu dans les milieux anglo-saxons et qui commence à se développer aussi en France. Christine Angot et la vie des autres.

Mouvement Droit & littérature

Le droit comme forme de littérature. Solange Chavel. Un dilemme / J.-K. Huysmans. Sa Majesté des Mouches et le droit. Camus et le droit. Melville et le droit. Anouilh et le droit. Littérature et bioéthique ou le roman de la transgression.