background preloader

Scope management

Facebook Twitter

Recueil de besoins

Cahier des charges fonctionnel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cahier des charges fonctionnel

Le cahier des charges fonctionnel (CdCF) est un document formulant le besoin, au moyen de fonctions détaillant les services rendus par un produit et les contraintes auxquelles il est soumis. Contexte de rédaction[modifier | modifier le code] Avant d’imposer une solution, il faut se tourner vers le demandeur, pour aboutir de manière structurée à la solution. En effet, le but d'un projet est de satisfaire le besoin. Il faut exprimer clairement les objectifs à atteindre d'un projet, afin d'éviter toute confusion entre vous et le demandeur. Analyse Fonctionnelle Informatique. Unified Modeling Language. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Unified Modeling Language

Pour les articles homonymes, voir UML. En informatique UML (de l'anglais Unified Modeling Language), ou Langage de modélisation unifié, est un langage de modélisation graphique à base de pictogrammes. Il est utilisé en développement logiciel, et en conception orientée objet. UML est couramment utilisé dans les projets logiciels. UML est l'accomplissement de la fusion de précédents langages de modélisation objet : Booch, OMT, OOSE. UML est utilisé pour spécifier, visualiser, modifier et construire les documents nécessaires au bon développement d'un logiciel orienté objet.

Activité d'un objet/logicielActeursProcessusSchéma de base de donnéesComposants logicielsRéutilisation de composants Les méthodes objets ont commencé à émerger au début des années 80, ces méthodes avaient pour but de remplacer les méthodes structurée et fonctionnelles, trop liés à la machine. En janvier 1997, UML est devenu un standard OMG. Symbolique des modèles d'éléments : Evaluation complexité. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Evaluation complexité

Pour les articles homonymes, voir Kokomo. COCOMO (acronyme de l'anglais COnstructive COst MOdel) est un modèle permettant de définir une estimation de l'effort à fournir dans un développement logiciel et la durée que ce dernier prendra en fonction des ressources allouées. Le résultat de ce modèle n'est qu'une estimation, il n'est en rien infaillible et parfaitement exact.

Histoire[modifier | modifier le code] Aujourd'hui, il existe également le modèle COCOMO II, plus adapté à l'aspect ré-utilisation des composants. Principe[modifier | modifier le code] COCOMO est divisé en trois modèles, qui affinent l'estimation en prenant en compte de plus en plus de paramètres : le modèle de base effectue un simple calcul de l'effort et de la durée en fonction du nombre d'instructions que l'application doit contenir et la complexité de cette dernière.

Complexité[modifier | modifier le code] Modèle de base[modifier | modifier le code] 5 Whys (Causes de dysfonctionnement) The 5 Whys is an iterative question-asking technique used to explore the cause-and-effect relationships underlying a particular problem.[1] The primary goal of the technique is to determine the root cause of a defect or problem.

5 Whys (Causes de dysfonctionnement)

(The "5" in the name derives from an empirical observation on the number of iterations typically required to resolve the problem.) Example[edit] The vehicle will not start. (the problem)Why? - The battery is dead. The questioning for this example could be taken further to a sixth, seventh, or higher level, but five iterations of asking why is generally sufficient to get to a root cause. It is interesting to note that the last answer points to a process. A key phrase to keep in mind in any 5 Why exercise is "people do not fail, processes do". History[edit] The technique was originally developed by Sakichi Toyoda and was used within the Toyota Motor Corporation during the evolution of its manufacturing methodologies.

Techniques[edit] Criticism[edit] See also[edit] QQOQCCP. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

QQOQCCP

QQOQCCP, pour « Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Ce concept est notamment utilisé en journalisme. La méthode des cinq W oblige le journaliste à une hiérarchisation de l'information sous la forme de la description d'un événement. Origine et histoire[modifier | modifier le code] Du latin : « Quis, Quid, Ubi, Quibus auxiliis, Cur, Quomodo, Quando » qui sont les 7 questions qui définissent les « circonstances » d'une situation (en latin : « circum-stare » désigne « ce qui se tient autour de »). Complexité d'un projet. Scope statement.