background preloader

Immobilier Social

Facebook Twitter

Décret du 23 avril 2015 portant nomination du délégué interministériel à la m... QSN051_PointMort.pdf. 'ocean bleu' on SlideShare. Leroy Merlin Source. François Pupponi appelle à faciliter la construction de logements intermédiaires en zone Anru. Agence d'informations spécialisées. M. Flam (SNI) : "Nous souhaitons construire 11 000 logements dans le Grand Pa... Manuel Flam, directeur général, en charge du logement social, membre du directoire du Groupe SNI, président du directoire de Grand Paris habitat, évoque l'objectif de la SNI de production de 11 000 logements sociaux sur le territoire du Grand Paris de 2015 à 2019 et les moyens d'y parvenir.

Vous annoncez un doublement de votre production de logements sociaux en Ile-de-France. Quels moyens mettez-vous en œuvre pour atteindre cet objectif ? Premièrement, nous avons élaboré un plan de relance du logement social sur l’ensemble du territoire national. Il se traduit, en effet, par le doublement de notre production de logements sociaux en Ile-de-France au cours des cinq prochaines années. Sur le territoire du Grand Paris, nous avons vocation à produire 11 000 logements sociaux de 2015 à 2019. Avec quels financements ? Nous allons augmenter la part de dette dans nos plans de financement, et diviser par deux la quotité de fonds propres alloués à chaque opération. Évidemment. Les propositions du Medef pour construire 500 000 logements par an - Logement. Quelques 48 mesures ont été présentées par le Medef, la FFB, la FPI et la FNAIM dans un livre blanc pour construire chaque année 500 000 logements en plus de 500 000 habitations rénovées dans le même temps.

Atteindre ces objectifs permettrait de créer 2 millions d’emplois directs et indirects selon Pierre Gattaz, président du Medef. Comment atteindre l’objectif de 500 000 logements par an ? Le Medef a planché sur la question et y répond en publiant son livre blanc co-rédigé avec la Fédération française du bâtiment (FFB), la Fédération des professionnels de l’immobilier (FPI) et la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). Sommaire des préconisations 1 – Libérer le foncier 2 – Limiter les normes 3 – Stabiliser les aides publiques 4 – Favoriser la rénovation 5 – Rééquilibrer les rapports locatifs 6 – Améliorer la politique HLM 7 – Recadrer Action Logement Préconisation 1 : libérer le foncier Retour au sommaire Préconisation 2 : limiter les normes Préconisation 7 : recadrer Action Logement.

Accessibilité : la conception universelle une réponse aux polémiques sur les ... Alors que se tient le salon Urbaccess, la question des normes d’accessibilité dans les établissements recevant du public et dans les bâtiments d’habitation neufs continue d’agiter les débats : faut-il moins de normes, des normes plus simples, des normes plus strictes ? Et si la réponse était finalement : les mêmes normes pour le confort de tous ? Dans les 50 premières mesures de simplification des normes de constructions présentées en juin 2014 et destinées à relancer le secteur en faisant notamment baisser le coût des ouvrages, pas moins de 17 relevaient du domaine de l’accessibilité (voir encadré). Près d’une sur trois. Mais si les simplifications paraissent de bon sens pour certains architectes et constructeurs, les associations elles dénoncent un recul des droits des personnes en situation de handicap.

Peut-être est-il alors temps de changer de point de vue. Conception universelle Dans cet esprit, Jean-Yves Prodel, a conçu un studio pour étudiant de 22 m2 entièrement accessible. L'isolement des personnes âgées : agissez pour votre voisin ! Aujourd’hui, l’isolement des personnes âgées est de plus en plus criant, et ce aussi bien en ville qu’en milieu rural… Comment ces hommes et ces femmes en arrivent à un tel délitement du lien social ? A notre échelle de simple voisin, collectivité, association, que pouvons-nous faire pour y remédier ? Rencontre avec Isabelle Sénécal, du service communication chez « Les Petits Frères des Pauvres »… - Au cours des réveillons de Noël et du Nouvel an 2014-15, combien de personnes âgées et isolées ont participé à vos repas de fêtes ? Avez-vous constaté une évolution dans les profils des accueillis ?

« Je n’ai pas encore les chiffres étant donné que les fêtes viennent juste de se terminer mais je vais vous donner ceux de l’année dernière en sachant qu’ils seront assez similaires : on est au alentour de 15.000 personnes qui bénéficient des actions de l’association pendant les fêtes de Noël. . « Cela s’appelle l’isolement relationnel. . - « Prendre soin de ses aînés ». Je rencontre mes voisins. Bordeaux Metropole « POURQUOI L’HABITAT PARTICIPATIF ?  | «LE BLOG DES INSTIT... C’est au cours d’une rencontre organisée le 19 mars prochain à 18h30 à la salle polyvalente du centre d’animation Queyries (13, Allée Jean Giono – 33100 Bordeaux), que Le COL lance son premier projet d’habitat participatif en Gironde.

C’est dans le quartier de Brazza sur la rive droite de la Garonne, au pied du nouveau pont Jacques CHABAN-DELMAS que ces logements d’un nouveau genre verront le jour. Qu’est-ce l’habitat participatif ? C’est un regroupement de ménages qui désirent mutualiser leurs ressources pour imaginer, concevoir et réaliser ensemble leur logement au sein d’un bâtiment collectif. Ce mode de construction permet à chaque accédant de s’engager dans une démarche d’élaboration de son espace de vie en participant de façon collective, à toutes les étapes de la réalisation générale de la résidence et aux choix des espaces communs. Pourquoi Le col ? Permettra aux habitants de devenir les acteurs de la transformation de leur quartier et les co-concepteurs de leur logement.

Logements Sociaux : la Région BRETAGNE distingue 10 projets innovants. La Région a voté, le jeudi 5 mars 2015, une enveloppe de 1,5 M€ qui vient récompenser les 10 lauréats de l’appel à projets “logements sociaux innovants 2014-2015”. Qu’il s’agisse de constructions neuves ou de réhabilitations, tous intègrent des réflexions sur la qualité de vie des habitants. Après avoir soutenu 22 opérations en 2014 (2 M€), la Région a renouvelé son appel à projets destiné à valoriser l’innovation dans la construction de logements sociaux familiaux.

Situées à proximité immédiate du bourg ou du centre-ville, toutes les réalisations retenues s’inscrivent dans une volonté de maîtrise du foncier et témoignent d’une réflexion sur la qualité de vie des habitants, en termes de santé-environnement, de lien social ou intergénérationnel. Collectivités, organismes HLM, SEM de construction, associations ou coopératives : au total, 28 structures ont déposé leur candidature. J'aime : J'aime chargement… Bâtiment: les 10 domaines où les entreprises innovent. Compte tenu des enjeux de développement de nouveaux produits et services liés à la transition énergétique, l'innovation est identifiée par les très petites et moyennes entreprises du bâtiment comme un levier de développement incontournable. Un baromètre Ifop pour le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) publié le 10 février 2015 dévoile que plus d'un tiers des dirigeants ont réalisé au cours des deux dernières années des investissements pour innover (budget moyen équivalent à 7,2%).

Une grande majorité des entreprises (87%) ont mis au point de nouveaux services de formation à la pose, 82% ont promu dans leur structure de nouveaux matériaux ou produits, et 80% ont développé un nouveau système de pose d'un matériau. "Pour beaucoup de TPI/PMI du bâtiment, qui évoluent aujourd'hui dans un secteur atone, l'innovation permet d'accompagner voire d'anticiper les évolutions du marché tout en faisant face à une concurrence dynamique.

L'innovation dans 10 domaines. A Bordeaux, le comité ouvrier du logement (COL) lance un programme d’habitat ... Le COL, société coopérative d’intérêt collectif (Scic) indépendante installée à Anglet, Pau et Bordeaux, lance son programme d’habitat participatif au sein de l’écoquartier Brazza, à Bordeaux-rive droite. Encore modeste, avec 20 logements, cette première opération d’habitat participatif bordelaise, n’en est pas moins très attendue. De quoi s’agit-il ? Le comité ouvrier du logement (COL), société coopérative d’HLM fait participer des accédants, mobilisés lors de réunions publiques, à l’élaboration d’un programme et à la conception de leur logement. Une idée en vogue, avec près de 400 projets de ce type en France en 2013, et qui fait son chemin dans le sud-ouest. Le troisième projet d’habitat participatif du COL en Aquitaine sera donc bordelais: «la ville de Bordeaux nous a sélectionnés, au vu de nos projets participatifs à Bayonne et Pau, pour conduire une opération dans le quartier Brazza, sous la houlette de Youssef Tohmé.

Coopérer Rencontre publique. Relancer l'accession à la propriété en aidant les ménages modestes. L'accession à la propriété dans le neuf est en panne depuis 2011. Et la panne est sévère, les remises en cause successives des soutiens publics à la réalisation des projets d'accession ayant largement écarté les ménages aux revenus modestes et moyens des marchés de la construction individuelle et de la promotion privée. Pourtant, si l'objectif des « 500 000 logements commencés » chaque année peut être atteint, ce ne sera que par un redressement sensible de cette accession à la propriété. Par exemple, alors que durant les années 2006 et 2007 le nombre de logements commencés dépassait chaque année les 490 000 mises en chantier, le nombre des accédants s'est établi à près de 310 000 unités, en moyenne.

Alors qu'en 2014, avant que les mesures de relance du PTZ ne prennent effet, les flux de l'accession étaient redescendus à un peu plus de 190 000 unités. Les aides à l'accession ne sont pas inflationnistes Ce constat est maintenant largement partagé. Les raisons de cela sont connues. Des résidences connectées pour plus de solidarité pour les personnes âgées. D'un côté il y a la "Silver économie" et de l'autre, l'internet des objets ou objets connectés. Lorsque ces deux univers se rejoignent, cela laisse entrapercevoir un total changement dans les interactions que l'homme partage avec ses objets et donc, dans les relations que les personnes partagent entre-elles. Ce qui va se développer avec l'internet : Jusqu'à présent, la personne âgée était cantonnée à une certaine solitude. Isolée à son domicile, elle n'avait que peu d'activités intellectuelles ou physiques avec de réels échanges.

Parfois même une forme de maltraitance pouvait se constater. Les nouvelles technologies permettent aux seniors de gagner en sécurité, en ergonomie et en fluidité. Concrètement, puisque les objets s'achètent, s'abîment, se réparent, s'assurent et se revendent, il est intéressant de les répertorier sur son assistant numérique personnel afin de favoriser les échanges, les rencontres et la cohésion sociale.