background preloader

Entreprendre

Facebook Twitter

4 bonnes raisons de créer sa start-up en France. 1 - Un écosystème vertueux Montpellier abrite un incubateur exceptionnel, le BIC (Business and Innovation Centre) : dès 2007, il a été reconnu meilleur incubateur mondial par l'instance américaine de référence, la NBIA (National Business Incubation Association). Depuis sa création il y a 25 ans, le BIC a accompagné 500 start-up dont le taux de pérennité après trois ans est de 88 % (contre 67 % en moyenne nationale). L’un des buts affirmés du BIC, soutenu par la Région Languedoc Roussillon, est aussi de faciliter l’accès aux financements privés. Sur les trois dernières années, les jeunes pousses numériques du cru ont ainsi levé 99 millions d’euros en capital risque. Elles représentent l'avenir de la métropole montpelliéraine, aujourd'hui 5e site français dans le domaine de la recherche, regroupant 8 pôles de compétitivité et des centres de R&D majeurs (IBM, Sanofi, Intel…). 2 - Un vivier exceptionnel de talents 3 - Une forte ambition à l’international 4 - Une création d’entreprise simplifiée.

Les 12 erreurs à ne pas commettre lorsque vous créez une start-up. Découvrez les mauvaises habitudes des entrepreneurs et la liste des erreurs à ne pas commettre lors de l'année de la création d'une start-up. Lorsque votre travail consiste à lire et écrire à propos de création de start-up du matin au soir, vous observez souvent leurs fondateurs commettre beaucoup d'erreurs élémentaires. En tant qu'observatrice et créatrice de start-up en herbe, j'ai rassemblé toutes les bévues qu'à leur place, j'essayerais d'éviter en tant qu'entrepreneur. Voilà les erreurs les plus communes commises par les start-up et leurs fondateurs à leurs débuts. 1.

Si vous avez fondé une start-up et que vous cherchez à être mentionné dans la presse, la première question que vous devez vous poser est : "Pourquoi ? " Pourquoi avez-vous besoin d'être dans la presse ? Si vous voulez figurer dans un article de presse juste pour avoir l'air plus "cool" auprès de vos amis ou de vos employés, alors ce n'est pas une bonne idée. Dans certains cas, la presse peut avoir un impact bénéfique. 2. Comment créer une startup? - Analyze Thiz | Analyze Thiz. Créer une start-up est une aventure et un enjeu important pour chaque entrepreneur qui veut concrétiser son idée et proposer son produit/service au marché.

C’est un rêve qui peut tourner au cauchemar s’il est mal maîtrisé. Dans le processus de la création d’une start-up, plusieurs éléments et métiers entrent en jeu pour construire une base saine sur laquelle les différentes parties du processus vont s’imbriquer. Une start-up, contrairement à ce que la majorité d’entrepreneurs pense, n’est pas seulement le produit/service mais également le business et le management qui assurent son développement, son lancement et sa pérennité. Si je devais attribuer un pourcentage à ces deux grandes parties, je mettrais 30% pour le produit/service et 70% pour le business.

A partir des années 2000, beaucoup de start-ups basées sur les nouvelles technologies se sont lancées rapidement et se sont heurtées à beaucoup de problèmes dans les différentes parties de leurs développements. Cycle de vie d’une startup. Comment lancer une startup ? La recette complète pour réussir. Vive les startups ! Vous avez décidé de vous lancer dans l’aventure startup, un grand bravo ! J’imagine aisément votre excitation, étant déjà passé par là plusieurs fois. L’envie de démarrer est grande, vous avez une énorme motivation. Mais en même temps, vous avez PEUR, j’en suis sûr (avouez-le !). Vous vous posez des milliers de questions.

Certaines choses vous paraissent simples. Vous fouillez sur le web, à la recherche d’informations sur différents sujets liés à l’entrepreneuriat. Bonne nouvelle ! J’ai travaillé pour vous. J’ai eu la chance de créer et de participer activement à plusieurs projets (Wimi, Sea Orbiter, Ustartme, Eccevino, La fée corsetée, plus d’infos ici) : certains ont échoué, d’autres ont fonctionné, mais ce n’est pas le plus important. Le plus important, ce sont les erreurs que j’ai faites et que je souhaite VOUS éviter ! Quand je repense à certaines erreurs, et au temps que j’ai perdu à cause d’elles, j’ai la boule au ventre… Je veux vous éviter ça ! Rémy Bigot. Ces start-up collaboratives qui ont connu l'échec. 3 solutions pour créer sa plateforme de crowdfunding ? | Crowdlending.fr. Le crowdfunding est tellement à la mode que de nouvelles plateformes se lancent presque tous les jours que ce soit en don, en equity ou encore en prêt. Suite à une discussion avec Floriane de StartingList, Je me suis demandé comment on pouvait lancer une plateforme rapidement (techniquement j’entends) … Développer « from scratch » La première solution qui vient à l’esprit est de développer sa propre plateforme, soit en embauchant une équipe de développement, soit en faisant appel à une société spécialisée.

Avantages Cette solution présente l’avantage d’obtenir la plateforme idéale, c’est à dire qui correspond parfaitement aux besoins exprimés. Par ailleurs elle permet de ne pas être dépendant (surtout si développée en interne) d’une solution à abonnement mensuel. Inconvénients L’inconvénient principal que je vois est le temps de développement. Coût du développement Lancer une plateforme en marque blanche J’en connais au moins 4 : Cependant connaissez vous cette citation : Coût de la marque grise.

Paul Graham’s Startup Advice for the Lazy — Startups, Wanderlust, and Life Hacking. Le financement participatif ou "Crowdfunding" - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entreprise, Qu'est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding, appelé également financement participatif, est une technique de financement de projets de création d'entreprise utilisant internet comme canal de mise en relation entre les porteurs de projet et les personnes souhaitant investir dans ces projets. Pratique ancienne, elle fait l'objet actuellement d'un large engouement en raison de sa simplicité de fonctionnement et des difficultés que rencontrent certains créateurs à trouver des financements. Comment cela fonctionne-t-il ? Deux aspects : l'épargnant qui souhaite investir un peu d'argent dans un projet "coup de coeur" le porteur d'un projet de création d'entreprise qui ne possède pas les fonds nécessaires au démarrage de son activité et ne souhaite pas faire appel au crédit bancaire L'un et l'autre se rencontrent sur internet via une plateforme dédiée.

Le fonctionnement très simple de cette forme de financement présente aussi l'avantage de la transparence pour l'épargnant. Un prêt. Règlementation. La meilleure forme juridique pour une startup - Guide. La startup est une jeune entreprise à fort potentiel de croissance. Ses phases de test d’une idée, de développement du produit, de validation d’une technologie ou de recherche d’un modèle économique peuvent être assez longues et passent par de nombreuses itérations avant de se stabiliser. Dans la plupart des cas, elle cherchera des investisseurs pour l’aider à accélérer son développement. Quelle forme juridique la startup doit elle choisir ? Après avoir cerné les problématiques juridiques spécifiques des start-up, vous comprendrez pourquoi la SAS est une forme juridique qui correspond aux start-up !

Pourquoi les besoins juridiques de la startup sont ils sensiblement différents par rapport à une jeune entreprise ? Les startups sont des entreprises qui partent à la conquête de nouveaux marchés avec de nouveaux business models, elles avancent en terre inconnue. L’équipe et ses membres vont évoluer. Une startup a-t-elle besoin d’un avocat ? Vous créez une start up : choisissez la SAS ! Le blog du dirigeant. Une start up est une entreprise nouvelle, souvent innovante, et prometteuse en termes de croissance. Une start up a fréquemment besoin de capitaux pour accélérer son développement, et pour cela elle fait appel à des investisseurs. Il est donc impératif de structurer juridiquement une start up afin d’accueillir de potentiels investisseurs, et de sécuriser son développement. Quel est donc la forme juridique la plus appropriée à la création d’un start up ?

Le BdD répond : la SAS. Créer une start up : optez pour la SAS ! Pourquoi la SAS est-elle la plus appropriée à la création d’une start up ? Une start up part souvent d’une idée innovante, susceptible de créer des nouvelles demandes, et donc des nouveaux marchés. Espaceblanc La SAS est une société à responsabilité limitée La SAS permet de limiter la responsabilité des associés au montant des apports effectués. La SAS se crée facilement Les associés peuvent être des personnes physiques ou morales. Les autres avantages de la SAS. Pourquoi choisir le statut de SAS pour sa startup ? SAS : Les avantages et inconvenients de la SAS. La SAS, Société par Actions Simplifiée, est une forme de société très récente. Elle fait partie de la catégorie des sociétés par actions mais est complètement autonome de la société anonyme (SA).

La SAS est surement la société qui laisse aujourd’hui le plus de libertés aux associés pour déterminer les règles d’organisation et de fonctionnement de l’entreprise. La SAS est notamment caractérisée par le fait qu’il n’existe aucun capital minimum, que la responsabilité des associés est limitée aux apports et qu’elle ne peut pas faire l’objet d’une cotation en bourse.

La loi de modernisation du 4 août 2008 a allégé les règles de fonctionnement de la SAS : Suppression de l’obligation de nommer un commissaire aux comptes. Désormais, seules les sociétés dépassant certains seuils fixés par décret doivent en nommer un pour faire certifier leurs comptes annuels ;Suppression du capital minimum obligatoire ;Autorisation des apports en industrie. 1. 2. Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs.