background preloader

Go sport

Facebook Twitter

Les nouveaux magasins Go Sport seront connectés - Sport, Articles sportifs. Go Sport entre dans l’ère du digital… et entend le faire savoir.

Les nouveaux magasins Go Sport seront connectés - Sport, Articles sportifs

Pour montrer son nouveau visage, la chaine de magasins a dévoilé, en octobre 2015, son premier magasin paré du dernier concept. Après une fermeture de plusieurs mois pour travaux, le point de vente de Marne la Vallée (77) expose le virage que l’enseigne entend prendre. "Le nouveau merchandising du magasin a été imaginé autour de la notion de service. Nos clients peuvent désormais retrouver dans leur magasin GO Sport l’univers des marques qu’ils affectionnent mais aussi un accompagnement renforcé et adapté à leur besoin", explique Mickaël Louf, directeur concept et développement commercial pour Go Sport France. Voici les grands changements visibles en magasins : Le digital à l’honneur Ce qui frappe le plus, ce sont bien sûr les écrans, largement exposés. Des boutiques dédiées aux marques. Achetez tous vos articles de sport et équipements sportifs chez GO Sport, votre magasin de sport.

Go sport conçoit un point de vente anti-décathlon. C’était déjà dit, c’est désormais écrit à travers un magasin, celui du centre commercial Val d’Europe, à l’est de Paris.

Go sport conçoit un point de vente anti-décathlon

Pour résister à la machine Decathlon, Go Sport n’a pas trouvé d’autre solution que d’adopter un positionnement à l’opposé. Des allées très larges, des vitrines soignées, les deux tiers de l’espace consacrés au running et au football, deux sports qui drainent 40% du chiffre d’affaires de ce point de vente, des tables de présentation ouvertes mettant en valeur les produits, le choix de la vente assistée avec des vendeurs sportifs pour les chaussures : tout est fait pour attirer une clientèle plutôt aisée, et souvent étrangère, proximité de Disney oblige. Au-delà d’un décor soigné – une piste d’athlétisme est reproduite à côté du mur des chaussures de running et un faux gazon rappelle les stades de foot devant les « crampons » –, il faut du conseil. Présentation et services à l’honneur À Val d’Europe, les gondoles ne montent pas jusqu’au plafond.

Go Sport crée une enseigne de vélo - Textile, habillement. Les marchands de vélos sont nombreux, mais peu structurés.

Go Sport crée une enseigne de vélo - Textile, habillement

Or, le potentiel de la petite reine s'avère énorme, tant ce mode de déplacement correspond au désir écolo des citadins d'aujourdhui. Le groupe Go Sport, numéro trois dans le secteur en France avec 680 millions d'euros de chiffre d'affaires et 515 magasins, investit le créneau avec une nouvelle enseigne, Bike +. En test. Go Sport. À la place de Sport 2000 - Pontivy. Dans quelques semaines, ce sera la fin de l'aventure Sport 2000.

Go Sport. À la place de Sport 2000 - Pontivy

Installée depuis 2008 dans la zone sud, rue Albert-De Mun, l'enseigne sera remplacée par Go Sport. Un choix stratégique de la part de son gérant, Frédéric Prioux, qui lui permettra d'élargir son offre. Après la région parisienne et les grandes villes, Go Sport poursuit son expansion en s'implantant en Centre-Bretagne. Verra-t-on un jour Zlatan Ibrahimovic et les stars parisiennes du ballon rond débarquer sur les bords du Blavet ?

Il n'est pas interdit d'y penser car Go Sport est l'un des principaux sponsors du PSG. Huit magasins dans quatre départements C'est là une nouvelle évolution dans une carrière que, fraîchement diplômé d'une maîtrise en commerce obtenue à La Rochelle, il a débutée à Rennes, dans un appartement pour faire de la vente par correspondance aux clubs sportifs. Magasin ouvert pendant les travaux La liquidation des stocks a débuté début décembre, pour une durée de deux mois. Go Sport digitalise ses points de vente. GO Sport a déployé, en octobre2015, des bornes e-commerce dans 40 de ses points de vente représentatifs (à La Défense, à Marne-la-Vallée, et dans des villes moyennes).

Go Sport digitalise ses points de vente

Tout le réseau devrait être équipé fin 2016. Le projet, inscrit dans une stratégie omnicanale plus large, vise à donner accès à toutes les références aux clients, même celles absentes des rayons du magasin. D'autres expériences similaires ont été menées dans le secteur. Ainsi, Decathlon a équipé, au printemps 2015, tous ses points de vente de bornes interactives.

GO Sport a mené son projet en étroite collabo-ration avec les équipes des magasins, qui ont été consultées puis formées. "Les bornes reçoivent un excellent accueil du réseau, qui réclame d'ailleurs leur extension", ajoute Rachid Charki. "Ce n'est cependant pas un service click & collect, qui fait partie des autres sujets sur lesquels nous travaillons", poursuit le directeur e-commerce.