background preloader

Abd Al Malik

Facebook Twitter

Abd Al Malik : “A 12 ans, je m'imaginais discuter avec Camus en bas de mon immeuble” - Sortir. Abd Al Malik et Emmanuel Demarcy Mota - Camus: Le flow de la Révolte. A la table de Ping Pong ce soir Emmanuel Demarcy Mota qui met en scène le texte d'Albert Camus "L’Etat de siège" au Théâtre de la Ville à partir du 8 mars et Abd Al Malik , rappeur, écrivain et réalisateur pour son livre "Camus l'art de la révolte aux éditions Fayard R O M A N "L' art de la révolte " D'Abd AL Malik aux Editions Fayard « Dans une France où une figure internationale, médiatique, cohérente, courageuse, cherchant sans relâche un consensus pertinent et incarnant la grandeur des idéaux intellectuel et humaniste, est totalement absente, voici mon frère, voici notre héros : Albert Camus. » Abd Al Malik a rencontré Albert Camus dans les pages de ses livres.

Abd Al Malik et Emmanuel Demarcy Mota - Camus: Le flow de la Révolte

Et cette rencontre a forgé son devenir d’artiste, de musicien, d’écrivain. Entre les premiers textes dans la cité de Strasbourg, les échecs des débuts et les souvenirs d’enfance, il nous montre ici l’importance qu’elle a prise dans son parcours. Abd Al Malik - Les Autres (2006) Abd al Malik (chanteur) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Abd al Malik (chanteur)

Abd al Malik Il se marie en 1998 avec la chanteuse Wallen, avec laquelle il a un garçon en 2001. Il devient en 1999 disciple du maître spirituel marocain Sidi Hamza al Qâdiri Boutchichi[3]. En 2011, il soutient officiellement le chef indigène brésilien Raoni dans sa lutte contre le barrage de Belo Monte[4]. Son œuvre s'inspire de l'islam soufi auquel il s'est converti au cours de son adolescence. En novembre 2007, il présente un nouveau projet, le collectif Béni-Snassen composé de New African Poets (NAP), Wallen, Bil'in, Hamcho, Matteo Falkone et lui-même, engagé contre l'illettrisme[9].

Apprécié par une partie de la presse[12], Abd Al Malik est aussi critiqué. En 2009, à la suite de sa collaboration musicale avec Gérard Jouannest, compositeur attitré de Jacques Brel et époux de Juliette Gréco, il écrit plusieurs textes pour la chanteuse[15]. Abd Al Malik - Gibraltar. Qu'Allah bénisse la France - Un film de Abd Al Malik - Bande-annonce HD - AD VITAM. Interview d'Abd Al Malik. Ciné-club Rue89 : soirée spéciale Abd al Malik vendredi 28 novembre. Le vendredi 28 novembre, à 20 heures, le ciné-club Rue89 organise une soirée spéciale Abd al Malik, en partenariat avec le cinéma Etoile-Lilas (place du Maquis du Vercors, Paris XXe), à l’occasion de la sortie de son premier film, « Qu’Allah bénisse la France ». « Qu’Allah bénisse la France » Bande annonce HD Au menu de la soirée Rue89 :

Ciné-club Rue89 : soirée spéciale Abd al Malik vendredi 28 novembre

Ciné-club Rue89 avec Abd Al Malik : « Oui, je suis bien-pensant » - Rue89 - L'Obs. Abd Al Malik au ciné-club de Rue89, avec Ramses Kefi et Pierre Haski (Annie Deschamps) Vendredi soir, Rue89 a consacré un ciné-club au premier long-métrage du rappeur Abd Al Malik, « Qu’Allah bénisse la France » – qui sortira en salle le 10 décembre prochain.

Ciné-club Rue89 avec Abd Al Malik : « Oui, je suis bien-pensant » - Rue89 - L'Obs

Un témoignage sur sa jeunesse au Neuhof, dans un quartier sensible de Strasbourg, où dans les années 90, il a oscillé entre études brillantes et délinquance. "Qu'Allah bénisse la France", le premier film d'Abd Al Malik. Abd Al Malik : "Ma France n'est pas celle des menteurs politiques" Abd Al Malik : "Je me suis construit sur la France. Abd Al Malik's Gibraltar sample of Nina Simone's Sinnerman. Abd Al Malik : "La guerre des banlieues n'aura pas lieu" 12/03/10. Pix Clip Abd Al Malik, Reportage Pour "melting Pop" Abd Al Malik - Le marseillais. Abdel Malik: Ces gens là. «L'Art et la révolte» (librement inspiré d’Albert Camus) - Les Théâtres. C'est un des événements de 2013 au Grand Théâtre de Provence : à l'initiative de Dominique Bluzet, Abd al Malik rencontre Albert Camus.

Comme Albert Camus, Abd al Malik considère que « le déterminisme social » n'existe pas. Le lien d'Albert Camus à l'Algérie le renvoie, lui-même, à ses origines congolaises et aux quelques années qu'il a passées dans ce pays, marquées par la lumière africaine, le soleil blouissant, léa sensualité des êtres et des paysages. Sa fidélité à ses racines, qu'elles soient congolaises ou alsaciennes, le lien viscéral à sa mère et à sa famille, à son milieu et à ses amis d'enfance, tout le rapproche de Camus. Tantôt rappeur, poète ou encore écrivain, quatre fois consacré aux Victoires de la musique, lauréat du Prix littéraire Edgar Faure, cet artiste élevé dans les quartiers difficiles de la banlieue strasbourgeoise échappe aux clichés habituels.

. « Qu'y a-t-il de commun entre Albert Camus et moi-même ? En direct ce soir sur Culturebox : Abd Al Malik chante Camus au Châtelet. ABD AL MALIK rencontre Albert Camus - L'Art et la Révolte. Musique : Abd Al Malik chante Camus. Abd Al Malik slame sur Bizet pour Orchestres en fête ! Abd Al Malik : « Etre musulman fait partie de l'identité française » - Rue89 - L'Obs. Abd Al Malik est une star du rap français, mais il est souvent vu comme un rappeur trop correct, ou comme le « Fadela Amara du slam ». « Le Dernier Français » devrait bousculer cette image, car le livre pousse plus loin une radicalité qui a toujours été présente chez lui. « Le Dernier Français » d’Abd Al Malik Ici des portraits, là une histoire de « refré », de quartiers ; plus loin encore, un texte en hommage à Barak Obama, un autre intitulé « Sept femmes puissantes » en clin d’œil à Marie N’Diaye (qui est d’ailleurs une des sept).

Abd Al Malik : « Etre musulman fait partie de l'identité française » - Rue89 - L'Obs

Et surtout, quelques microfictions sur la France, l’identité nationale, les notions de patrie et d’appartenance. On goûtera la mise en scène provocatrice du « Nouveau Président », construit avec une chute surprenante, comme une nouvelle (lecture par l’auteur dans la version intégrale de l’interview). « Je suis un enfant de Glissant » « Etre musulman fait partie de l’identité française » « Arrêter de muséifier l’Histoire » Et la musique dans tout ça ?