background preloader

Théorie du genre

Facebook Twitter

Le genre n'est pas une théorie — Je veux comprendre. Commençons par rétablir une vérité : si vous utilisez l’expression « théorie du genre » pour désigner les Gender Studies, ou « études de genre » en français, sachez que vous faites un contresens.

Le genre n'est pas une théorie — Je veux comprendre

Les Gender Studies sont un champ d’études interdisciplinaires, relativement nouveau. Elles sont apparues en Amérique du Nord dans les années 1970-1980. Études de genre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Études de genre

Histoire[modifier | modifier le code] Dès le XIXe siècle, la question des personnes transgenre, sans que le mot soit ainsi formulé, trouble les conceptions sur le sexe et la sexualité : Karl Heinrich Ulrichs parle en 1860 d'« âme de femme dans un corps d’homme ». Toutefois, la question du genre se confond alors avec l'orientation sexuelle, les hommes homosexuels étant perçus comme efféminés[2]. Ce sont les travaux de Margaret Mead qui jouent un rôle précurseur dès 1935[3].

Elle y utilise le concept de « rôle sexué » qui distingue pour la première fois le rôle social et le sexe. Qu'est-ce que la "théorie du genre" ? La "théorie du genre" n'existe pas.

Qu'est-ce que la "théorie du genre" ?

En elle-même, l'idée tient déjà d'une rumeur, d'une mauvaise compréhension. Elle puise ses racines dans un domaine d'études universitaires qui est né aux Etats-Unis et y a connu un certain succès jusqu'aux années 70 : les "gender studies", littéralement, études sur le genre. Les chercheurs ont voulu comprendre pourquoi et comment naissent les inégalités sociales entre hommes et femmes. Ils en ont décortiqué les mécanismes dans les champs politiques, sociaux, artistiques, historiques, philosophiques etc. Ces études ont donné lieu à des controverses passionnées entre chercheurs, mais elles n'ont jamais débouché sur aucune théorie politique. Les gender studies pour les nul(-le)s. Faut-il enseigner les études de genre (rebaptisées "théorie du genre" par leurs adversaires) à l’école ?

Les gender studies pour les nul(-le)s

La polémique suscitée par cette question révèle le rapport ambivalent que la France entretient à l’égard des gender studies, champ d'étude né aux Etats-Unis, toujours soupçonné de s’inscrire dans une démarche militante, féministe, homo et transsexuelle. En réalité, les études de genre constituent un domaine de recherche pluridisciplinaire dont on peut retracer la genèse, les développements, les références et les enjeux. Dont acte. Le concept de « gender » est né aux Etats-Unis dans les années 1970 d'une réflexion autour du sexe et des rapports hommes / femmes.

Le mouvement féministe, qui a pris de l'ampleur après la révolution sexuelle, cherche à faire entendre sa voix au sein des institutions de recherche. Au risque de radoter, « la théorie du genre » n’existe pas - 3 octobre 2016. Ce dimanche 2 octobre, le pape François a accusé les manuels scolaires français de propager un « sournois endoctrinement de la théorie du genre ».

Au risque de radoter, « la théorie du genre » n’existe pas - 3 octobre 2016

Il y a trois ans, sous l’impulsion de la « Manif pour tous », on s’était mis en France à parler de « théorie du genre » pour dire tout et n’importe quoi. Obsession d’une partie de la droite, cette chose indéterminée permet de mélanger le sexe, la sexualité, l’orientation sexuelle et la fin du monde. Définition. Pourquoi la «théorie du genre» fait-elle peur ? Le dernier à avoir exprimé ses craintes est le pape François.

Pourquoi la «théorie du genre» fait-elle peur ?

Début octobre, dans un avion le ramenant à Rome après un séjour dans le Caucase, il relate devant des journalistes étrangers une singulière anecdote : «Un père de famille française demande à son fils ce qu’il veut faire plus tard. L’enfant, âgé de 10 ans, répond qu’il veut être une fille. Le père s’est alors souvenu que dans les manuels scolaires du collège, on enseigne la théorie du genre.» Sous entendu, devenir homme ou femme serait un choix personnel. La théorie du genre : c'est quoi ? Définition. Le pape François a relancé le débat sur la "théorie du genre" qu'il imagine enseignée dans les écoles françaises.

La théorie du genre : c'est quoi ? Définition

Mais de quoi s'agit-il ? [Mis à jour le 3 octobre 2016 à 14h49] Le spectre de la théorie du genre resurgit : le pape François, qui s'exprimait devant des journalistes dans l'avion qui le ramenait à Rome, dimanche, a affirmé que les manuels scolaires français propageaient un "sournois endoctrinement de la théorie du genre". Il a ainsi indiqué qu'"avoir des tendances homosexuelles ou changer de sexe est une chose", mais s'est opposé à l'idée d'en "faire un enseignement dans les écoles sur cette ligne pour changer les mentalités".

Pour le pape, la théorie du genre est une "colonisation idéologique". « Théorie du genre », dix liens pour comprendre. Ce qui existe, ce sont les « gender studies », venues des Etats-Unis.

« Théorie du genre », dix liens pour comprendre

Un champ d'études universitaires né dans les années 1960, en parallèle du développement du féminisme. Son propos : étudier la manière dont la société associe des rôles à chaque sexe. Exemples : « pourquoi les hommes font moins le ménage », « pourquoi une femme mécanicienne ou un homme sage-femme paraissent insolites », etc. L'un des postulats de ces études était de distinguer le « genre », la construction sociale (les filles aiment le rose, les garçons le bleu) du sexe physique. D'où le recours croissant à l'utilisation du terme « genre », par exemple pour dénoncer les « stéréotypes de genre ».

Qu'est-ce que la théorie du genre ? Le débat autour de la théorie du genre a resurgi lundi 3 octobre à la suite d'une déclaration du Pape François dénonçant un "sournois endoctrinement à la théorie du genre" au travers des manuels scolaires des élèves français.

Qu'est-ce que la théorie du genre ?

Une déclaration à laquelle Najat Vallaud-Belkacem, interrogée sur France Inter, n'a pas manqué de réagir. La ministre de l'Éducation nationale a estimé que ces propos étaient "légers" et "infondés", invitant les parents à "ouvrir les manuels scolaires de leurs enfants, à regarder ce qu'il y a dedans et à cesser toutes ces inepties". Mais au juste, la théorie du genre, qu'est-ce que c'est ? Il y a eu des études sur le genre ("gender studies"), menées pendant les années 1960/1970 aux États-Unis. La "théorie du genre" pour les nuls. Tout d'abord la rumeur : une "théorie du genre" serait enseignée à l'école pour nier les différences sexuelles entre filles et garçons, si possible dès la maternelle.

La "théorie du genre" pour les nuls

Avec quel objectif ? Détruire le modèle traditionnel (hétérosexuel) de la famille et encourager l'homosexualité, la bisexualité et la transsexualité. D'où un appel à boycotter les salles de classe, relayé par SMS et sur les réseaux sociaux. Facile aujourd'hui de savoir que cet appel et cette rumeur proviennent de personnes proches de l'extrême droite. Théorie du genre. Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire. Français[modifier] Étymologie[modifier] (XXe siècle) Mot composé de théorie et genre, en calque de l’anglais gender theory, apparu aux États-Unis à partir des années 1970.

Locution nominale[modifier]