background preloader

Environnement

Facebook Twitter

Veolia veut censurer un docu sur le business de l'eau. Le groupe poursuit pour diffamation « Water Makes Money », docu dénonçant les méthodes des multinationales de l’eau.

Veolia veut censurer un docu sur le business de l'eau

Le choix de Veolia de porter plainte contre X sans dire clairement les passages qui les gênent dans le film est une procédure un peu « hypocrite », pour William Bourdon, l’avocat des auteurs du film : « On se victimise, on n’agit pas de façon frontale, c’est une stratégie. Ça relève plus de la communication que de la véritable action judiciaire. » La branche eau de Veolia Environnement, numero 1 mondial du secteur, s’estime diffamée mais n’a pas voulu répondre aux auteurs du film, qui ont sollicité des interviews.

Bizarrement, elle ne cherche pas pour l’instant à empêcher la diffusion sur Arte de « Water Makes Money », prévue le 22 mars. La production de ce film est très originale : Pourquoi cela ? Touly, de Veolia à Europe Ecologie en passant par la CGT Fin 2009, il avait raconté la genèse du projet à Rue89. Jean-Luc Touly n’en est pas à son premier procès en diffamation. Gaz de schiste : révolution énergétique, menace écologique » Article » OWNI, Digital Journalism. Discrètement lancée en France, la course aux gaz de schistes pourrait donner au pays son indépendance énergétique mais lui coûter un désastre écologique.

Gaz de schiste : révolution énergétique, menace écologique » Article » OWNI, Digital Journalism

Dans le nord du Texas le gisement de Barnett Shale a éveillé une nouvelle ruée vers l’or gris. Gaz de schiste : un industriel suspend toutes ses extractions après un incident » Article. Gasland, le docu-brûlot en streaming » Article. Portés sur le terrain politique par Corinne Lepage et José Bové, décryptés par quelques sites dont OWNI et nos confrères de Terra Eco, les risques de l’exploitation des gaz de schiste en France n’ont pour l’instant pas rencontré le petit ou le grand écran en France… Heureusement, il y a le web (et nos confrères québécois) : depuis quelques jours sur le site de TVQC, le fantastique documentaire Gasland, réalisé par Josh Fox, est disponible en streaming sous-titré français.

Gasland, le docu-brûlot en streaming » Article

Sans date de sortie française prévue à l’heure où nous écrivons ces lignes, Gasland sera présenté pour la première fois en Europe à Londres entre le 16 et le 20 janvier. Gasland en streaming – documentaire sur le Gaz de Schiste. Gasland est un film documentaire de 2010 écrits et réalisé par Josh Fox.

Gasland en streaming – documentaire sur le Gaz de Schiste

Le film se concentre sur des communautés américaines touchées par le forage du Gaz de Schistes et plus précisément, un procédé connu sous le nom de « fracturation hydraulique ». En mai 2008, Fox a reçu une lettre d’une société de gaz naturel lui proposant de louer les terres de sa famille à Milanville, en Pennsylvanie pour 100 000 $ afin forer pour trouver du Gaz de Schistes. À la suite de l’offre, il a cherché des informations sur le forage de gaz naturel dans le schiste Marcellus situé sous une grande partie de la Pennsylvanie, New York, l’Ohio et la Virginie-Occidentale.

Il a visité Dimock, en Pennsylvanie où le forage de gaz naturel a déjà eu lieu. À Dimock, il a rencontré des familles capables de faire couler l’eau du robinet avec du feu ainsi que des familles souffrant de nombreux problèmes de santé et craignant que leurs puits d’eau soient contaminés. Josh Fox, réalisateur anti-gaz de schistes classé “terroriste” » Article » Ownipolitics, Bilan, débats et enjeux.

Huiles de schiste: voyage au pays de l’or noir, à 60kms de Paris » Article » OWNI, Digital Journalism. A moins de 60 kms de Paris, les sociétés Toréador et Vermilion ont débuté en toute discrétion une campagne d'exploration pour des huiles de schiste, forant dans la source d'eau potable de centaine de milliers de Franciliens.

Huiles de schiste: voyage au pays de l’or noir, à 60kms de Paris » Article » OWNI, Digital Journalism

A Paris, on n’a pas de pétrole. En tout cas pas à moins de 60 kilomètres de Notre-Dame. Il faut partir à l’Est, dépasser Meaux et La-Ferté-sous-Jouarre, ignorer les hameaux emmitouflés de forêt le long de la D204, continuer après le chapelet de vieilles fermes de La Butheil en direction de Rebai et ralentir pour regarder attentivement à droite quatre talus entourés de piquets de bois. C’est là que Toréador, société pétrolière propriété du fonds d’investissement du frère de Patrick Balkany, espère faire fortune en tirant du pétrole des couches de schiste sous le plateau de la Brie. Et, jusqu’ici, le ministère n’a rien fait pour freiner ses ambitions. Les ordres « venus d’en haut » Et les réponses de la ministre sont parfois pleines de surprise. Photo : Sylvain Lapoix. HOME (FR)