background preloader

Moyen-Orient

Facebook Twitter

Quand l'État islamique encourage le trafic d'organes. Mort d'Ahmed Chalabi, le grand manipulateur irakien. Ce n’est pas tous les jours que l’on rencontre un tel maître en manipulation, un tel expert dans le jeu du poker menteur élargi à l’échelle de tout le Moyen-Orient et, à ce double titre, Ahmed Chalabi aurait mérité d’apparaître dans un grand roman de John Le Carré.

Mort d'Ahmed Chalabi, le grand manipulateur irakien

Ce que l’histoire retiendra de sa longue carrière politique et d’opposant à Saddam Hussein, c’est qu’il fut celui qui donna les faux arguments à l’administration américaine permettant à George W. Bush d’envahir l’Irak en 2003. En revanche, on ne saura jamais avec certitude si ce chiite professant des idées laïques a été ou non un agent iranien. Ahmed Chalabi a emporté ses secrets dans sa tombe : il est mort mardi à Bagdad, à l’âge de 71 ans, d’une crise cardiaque. Lié à la CIA Né en 1944 dans une famille aisée très proche du roi de Bagdad – son père était président du Sénat et conseiller du souverain —, Ahmed Chalabi fuit avec sa famille la révolution de 1958 qui renverse la monarchie et Fayçal II. Condamné en Jordanie. Bill Clinton appelle les Israéliens à « parachever l'héritage d'Yitzhak Rabin » L'ex-président des Etats-Unis s'est exprimé samedi soir, à Tel Aviv, devant plusieurs dizaines de milliers de personnes venues commémorer le 20e anniversaire de l'assassinat de celui qui avait reçu le prix Nobel de la paix en 1994.

Bill Clinton appelle les Israéliens à « parachever l'héritage d'Yitzhak Rabin »

De notre envoyé spécial à Tel Aviv. L’adieu aux armes de Charles Enderlin. La Ligue arabe annonce la création d'une force unifiée. Réunis à Charm el-Cheikh, en Égypte, ses membres ont évoqué la lutte contre le terrorisme et des conflits comme le Yémen.

La Ligue arabe annonce la création d'une force unifiée

L'initiative est inédite. Après deux jours de concertation, les chefs d'État de la Ligue arabe ont entériné ce dimanche leur projet de force régionale commune, notamment pour combattre les «groupes terroristes». «Les dirigeants arabes se sont mis d'accord sur le principe d'une force militaire arabe», a déclaré Abdel Fattah al-Sissi depuis la station balnéaire de Charm el-Cheikh où étaient réunis les représentants de 21 des 22 pays membres (la Syrie ayant boudé la réunion). Le président égyptien était depuis plusieurs mois l'un des principaux fers de lance de ce projet, motivé par la menace djihadiste en Irak, en Syrie, mais également en Libye, pays avec lequel l'Égypte partage une longue frontière.

Qui était Sajida al-Rishwai, la djihadiste exécutée par la Jordanie ? La vengeance de la Jordanie n'a pas tardé.

Qui était Sajida al-Rishwai, la djihadiste exécutée par la Jordanie ?

L'EI exécute le pilote jordanien, Amman promet de se "venger" Le groupe Etat islamique (EI) a diffusé, mardi 3 février, une vidéo dans laquelle un homme, présenté comme le pilote jordanien Maaz al-Kassasbeh, est en train d'être brûlé vif dans une cage.

L'EI exécute le pilote jordanien, Amman promet de se "venger"

Alors qu'il menait un raid sur des positions de l'EI le 24 décembre dernier en Syrie, Maaz al-Kassasbeh avait été capturé après le crash de son F-16. Le groupe djihadiste avait fixé un ultimatum qui expirait jeudi soir, jurant de le tuer si la Jordanie ne relâchait pas la djihadiste irakienne Sajida al-Rishawi. Elle avait été condamnée à mort pour sa participation à des attentats meurtriers en 2005 à Amman. Israël tue deux Palestiniens accusés du meurtre d'adolescents juifs. Le meurtre des trois étudiants israéliens dans le sud de la Cisjordanie avait déclenché l'engrenage menant jusqu'à l'opération israélienne de Gaza de cet été La traque engagée le 13 juin dernier, après l'enlèvement et le meurtre de trois étudiants israéliens dans le sud de la Cisjordanie, a connu mardi un épilogue sanglant.

Israël tue deux Palestiniens accusés du meurtre d'adolescents juifs

Les sept chiffres à retenir du nouveau canal de Suez. Un canal de 72 kilomètres de long va être creusé en parallèle du canal de Suez.

Les sept chiffres à retenir du nouveau canal de Suez

Cette nouvelle voie de navigation entre la Méditerranée et la mer Rouge devrait permettre de créer plus d'un million d'emplois. « Tu crois que je vais te laisser entrer en Israël faire un attentat ? » En chemin vers la Palestine pour continuer son travail sur les camps de réfugiés, Mouna Saboni, photographe, a été retenue à l’aéroport de Tel Aviv puis envoyée en centre de détention.

« Tu crois que je vais te laisser entrer en Israël faire un attentat ? »

Témoignage. Camp de réfugiés d’Aida, Bethléem, Palestine 2013 (Mouna Saboni) Nétanyahou immobile face à l'isolement croissant d'Israël. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laurent Zecchini (Jérusalem, correspondant) Les responsables des partis de la gauche israélienne comparent le premier ministre au commandant du Titanic : comme Edward Smith, qui avait ignoré les messages signalant des formations d'icebergs, Benyamin Nétanyahou reste sourd aux avertissements de ceux qui prédisent à Israël une catastrophe diplomatique, sous la forme de l'échec définitif de la solution de deux Etats, assorti d'un isolement international croissant.

Nétanyahou immobile face à l'isolement croissant d'Israël

L'Allemagne, alliée la plus proche de l'Etat juif sur le Vieux Continent, vient peut-être de montrer l'exemple à l'Union européenne. Berlin a décidé qu'à l'avenir les entreprises high-tech israéliennes situées dans les colonies de Cisjordanie et à Jérusalem-Est ne pourront plus bénéficier de financements allemands, cette clause territoriale devant également être insérée dans certains accords de coopération.

"L’Histoire occultée des Palestiniens, 1947-1953" - Le Philistin. L’auteur, historienne palestinienne, y développe une approche différente et nouvelle des conflits arabo-sionistes, et replace la Catastrophe, traduction française du terme arabe nakba qui évoque le début de l’exode forcé des palestiniens en mai 1948, dans une perspective historique nourrie d’archives nouvellement ouvertes et de textes d’historiens, tant palestiniens qu’israéliens.

"L’Histoire occultée des Palestiniens, 1947-1953" - Le Philistin

Sujet d’une immense sensibilité, l’exode violent dont on été victimes les palestiniens est parfois occulté, souvent minoré. Ce livre entend lui redonner sa place dans l’histoire du XXe siècle. Née d’un père palestinien et d’une mère française, Sandrine Mansour Merien est docteur en histoire (thèse auprès de Henri Laurens) et chercheur au CRHIA (centre de recherches en histoire internationale et atlantique) à l’université de Nantes. Égypte : mieux vaut les centurions que les barbus. Au coeur de l'été, les chancelleries occidentales feignent de découvrir une évidence pourtant aveuglante depuis la nuit des temps : l'histoire est tragique. Le général Abdel Fattah al-Sissi a manifestement décidé de régler le compte des Frères musulmans quel que soit le prix à payer et les gesticulations droit-de-l'hommistes des pays étrangers. Les pleurnicheries occidentales, qui s'apparentent d'ailleurs plutôt à des larmes de crocodile, n'y changeront rien.

Les Occidentaux, Américains en tête, avaient rêvé d'une Égypte gouvernée par des Frérots, certes intégristes, mais convertis à la démocratie, respectueux des traités internationaux - notamment celui avec Israël. Ils avaient, volontairement, oublié une seule petite chose : le but ultime de la confrérie est la prise totale du pouvoir. Les éventuels compromis n'étant que des étapes reflétant un rapport de force à un moment donné. Egypte : cinglante mise en garde de la part de l'Union européenne. L'avertissement est donné. Il n'y en aura certainement pas d'autres. L'Union européenne vient de prévenir, ce dimanche, par le biais d'un communiqué, les autorités égyptiennes. En clair, un ultimatum leur a été adressé.

Il faut que les violences cessent immédiatement sinon l'UE se dit prête à "réexaminer" ses relations avec le pays. Le président de l'UE, Herman Van Rompuy, et celui de la Commission européenne, José Manuel Barroso, préviennent en effet qu'une nouvelle escalade dans la violence pourrait avoir "des conséquences imprévisibles" pour l'Egypte et la région, et estiment que la responsabilité d'un retour au calme revient à l'armée et au gouvernement.

"En coopération avec ses partenaires internationaux et régionaux, l'UE va résolument poursuivre ses efforts pour promouvoir la fin de la violence, le rétablissement du dialogue politique et le retour au processus démocratique", est-il écrit dans le communiqué. Lu sur Le Nouvel Obs. Egypte : le vice-président Mohamed El-Baradei présente sa démission. La police égyptienne a commencé, très tôt mercredi 14 août, à évacuer de force plusieurs places du Caire occupées depuis six semaines par les partisans du président déchu Mohamed Morsi.

L'opération, que le pouvoir ne voulait pas voir se transformer en "bain de sang", a pourtant fait de nombreuses victimes. >> Revivez les évènements de la journée sur Le Monde.fr Les bilans restent contradictoires, notamment en raison de l'interdiction faite aux journalistes de pénétrer dans la zone. Le ministère de la santé égyptien fait état d'au moins 525 morts dont 43 policiers dans tout le pays. Plus de 200 personnes auraient péri sur les seules places Rabaa al-Adawiya et Nahda, au Caire. Les Frères musulmans, qui parlent de "massacre", évoquent de leur côté le chiffre de 2 200 morts et au moins 10 000 blessés. Palestine : l'espoir de la non-violence. Avaaz est un mouvement mondial en ligne qui donne aux citoyens les moyens de peser sur les prises de décisions partout dans le monde. Cette organisation propose d'aider les mouvements non-violents en Palestine.

C’était la semaine la plus chaude de l’année. Tout ce que Fadel Jaber voulait, c’est de l’eau pour sa famille. Mais Fadel vit dans les territoires occupés de Cisjordanie, où le gouvernement israélien a redirigé les réseaux hydrauliques pour remplir les piscines des colons juifs. Résultat : les robinets des familles palestiniennes comme celle de Fadel sont vides.

Conflit syrien

Syrie, Irak, Liban, Egypte : l'heure du repli occidental - Tout au long de l'année, le "Nouvel Observateur" publie dans les pages Débats du magazine de longs entretiens ou témoignages. Pour l'été, nous en avons choisi 4 que nous mettons en ligne chaque semaine sur notre site, du 21 juillet au 11 août. (Article publié dans le "Nouvel Observateur" du 11 juillet 2013.) Lettre d'une pigiste perdue dans l'enfer syrien. Ce texte sur son expérience syrienne a été publié le 1er juillet 2013, sur le site de la 'Columbia Journalism Review', par Francesca Borri, journaliste indépendante italienne, par ailleurs auteur d'un livre sur le Kosovo et d'un autre sur les rapports entre Israéliens et Palestiniens intitulé 'Quelqu'un avec qui parler' (Manifestolibri, 2010).

Stories and news on the humanitarian crisis in Syria. IRANORAMA, un webdocumentaire dont vous êtes le héros - iran.