background preloader

SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

Facebook Twitter

5 Distorsions Cognitives Qui Vous Pourrissent La Vie. Les émotions négatives, on sait tous ce que ça fait, et on cherche à les éviter.

5 Distorsions Cognitives Qui Vous Pourrissent La Vie

Une vie de qualité est constituée principalement d’émotions positives, qui nous font vibrer. Tandis que la peur mal contrôlée ou encore un sentiment de culpabilité vont nous bloquer. Tout simplement. Certaines émotions négatives sont provoquées par certains types de schéma de pensée. Ce schéma de pensée crée des pensées dites contaminées, qui vont plus vous pourrir la vie qu’autre chose. Identifier les distorsions cognitives pour mieux les bloquer Il existe un grand nombre de distorsions cognitives, aujourd’hui je vous propose d’en voir 5. Une fois identifiée, vous pourrez les traiter (avec les submodalités par exemple) pour discipliner votre esprit. . #1 Pensée Polarisée (aussi appelée « Blanc ou Noir ») La pensée polarisée entretient une vision manichéenne du monde. Soit je réussis tout à la perfection, soit c’est un échec.

Résultat, mon corps comme mon mental ne pouvait pas tenir sur autant de temps. Concept & principes pédagogiques - 4 : le conflit socio cognitif. Le conflit socio cognitif est un concept développé dans le champ de la pyschologie sociale génétique au début des années 80.

Concept & principes pédagogiques - 4 : le conflit socio cognitif

Il met en évidence l’influence positive des interactions sociales sur l’apprentissage. L’apprentissage entre pairs peut être supérieur, sous certaines conditions, à l’apprentissage seul ou face à un formateur car il suscite des confrontations de point de vue générant la remise en cause de représentations, et par conséquent l’émergence de connaissances nouvelles. Il invite les formateurs à favoriser les apprentissages coopératifs. Comment fonctionne le conflit socio cognitif ? Face à un problème ou une question, chaque membre d’un groupe de personnes a au démarrage une représentation qui lui est propre du problème ou de la question. Quels sont les effets du conflit socio cognitif ? Le C.S.C accélère la plupart du temps l’apprentissage ou le changement de point de vue pour trois raisons essentielles : Du conflit socio cognitif à l’apprentissage coopératif En résumé.

P.P.R.E. : l'aide aux apprentissages - Trois temps de l'apprentissage. Des temps d'apprentissage différents A propos de l'éducation prioritaire, l'Inspection Générale propose de faire évoluer les conceptions qui organisent l’enseignement, “[...] relatives à l’équilibre entre les temps clés de l’apprentissage : les phases de recherche et de manipulation, les moments de construction et de structuration des notions et d’identification des procédures efficaces (conditions du transfert des acquisitions), les activités systématiques visant l’entraînement et l’automatisation des acquis.”

P.P.R.E. : l'aide aux apprentissages - Trois temps de l'apprentissage

Car le même rapport dénonce une inflation de micro-activités “[ qui ] supprime toute phase de réflexion collective précédant l’activité (de fait, cette phase est souvent bruyante), donc on ne fait pas réfléchir les élèves à ce qu’on va leur faire faire (présentation des finalités, négociation de la tâche, mobilisation des connaissances déjà en place et des représentations, projection sur les résultats). Avant : les préalables à l'apprentissage. Créer des situations d'apprentissage. Formation des adultes. L’ouverture d’une formation commence par l’énoncé des objectifs, puis du programme.

Formation des adultes

Ensuite, je sollicite chaque stagiaire concernant ses attentes par rapport à ces objectifs et programme. Nous passons ainsi un « contrat » et il m’arrive d’en refuser un, car il ne correspond ni aux objectifs, ni au programme. Je poursuis en proposant une activité qui se révèle très informative, tant pour eux que pour moi : la présentation par binômes. Chacun interviewe l’autre et le présente au groupe. Cela facilite la prise de parole tout en évitant l’obstacle de parler de soi. Vient alors une phase qui étonne parfois les stagiaires : les règles du jeu. Parmi eux, un mot clé revient systématiquement et unanimement : l’écoute. Il existe un moyen engageant et efficace pour favoriser l’écoute et faire prendre conscience de ses bienfaits : le bâton de parole. C’est une coutume amérindienne : celui qui tient le bâton de parole peut parler sans jamais être interrompu.

Joli symbole d’intérêt pour autrui.