background preloader

L'eau

Facebook Twitter

Pollution : les perchlorates toujours dans l’eau de nos robinets (CARTE) Agriculture industrielle, le sacrifice de l'eau : Gers, un maïs arrosé d'argent public. Analyses d'eau de pluie très préoccupantes. Un de nos adhérents à Miserey Salines dans le Doubs a fait procéder, par le laboratoire Qualio de Besançon, à des analyses d’eau de pluie recueillies tous les 8 mois environ au même endroit et dans des conditions similaires.

Analyses d'eau de pluie très préoccupantes

Le résultat est fort préoccupant puisqu’il atteste d’une augmentation de 800% du taux d’aluminium en 16 mois (environ 9 fois plus) et d’une augmentation de 100% des taux de baryum, strontium et titane en 8 mois (2 fois plus) Ces résultats d’analyse ont fait l’objet d’une communication au Maire de Miserey Salines (Doubs), lequel s’est engagé à transmettre ce rapport d’analyses à l’Agence Régionale de Santé (ARS-Besançon) La quasi totalité des réserves d’eau françaises contaminées par les pesticides. Dans une étude datée du 22 juillet dernier, le Commissariat général au Développement durable, montre que la contamination des cours d’eau français par les pesticides est « quasi généralisée ».

La quasi totalité des réserves d’eau françaises contaminées par les pesticides

Pire encore, les réserves du sous-sol sont également atteintes. Selon l’étude : « les contaminations des nappes phréatiques par les pesticides sont essentiellement localisées, pour les plus fortes, en région Centre, dans les Charentes, le Vaucluse, les Alpes de Haute-Provence, en Martinique, ainsi qu’au Sud de la Guyane et de Basse Terre en Guadeloupe, avec des concentrations totales de pesticides dépassant 0,5 µg/l (norme de qualité DCE). Au nord de l’Hexagone, en nord Bretagne, dans le couloir rhodanien et le Sud-Ouest, les concentrations totales en pesticides des nappes sont fréquemment supérieures à 0,1 µg/l. Les conséquences sont maintenant factuelles. Article paru sur : Like this: 10 faits choquants sur l’industrie de l’eau en bouteille. 20% des eaux en bouteille contiennent des traces de pesticides, médicaments et polluants. Quelle eau boire ? - Guide d'achat. L'eau du robinet C'est un paradoxe.

Quelle eau boire ? - Guide d'achat

L'eau du robinet suscite de la méfiance bien qu'elle soit très contrôlée. Sauf cas particuliers peu fréquents, c'est une eau potable, c'est-à-dire conforme aux exigences sanitaires définies par décret. Cinquante-quatre paramètres différents font l'objet d'une surveillance et sont régulièrement contrôlés. Ce sont les services Santé et Environnement des DDASS, les Directions départementales des affaires sanitaires et sociales, qui en sont chargés.

1,5 millions de Français boivent de l'eau contaminée. Alors que la France est menacée d’une nouvelle condamnation européenne pour les dégradations de ses ressources en eau, l’association UFC - Que Choisir a publié mercredi 26 février son rapport sur l’étude de la qualité de l’eau potable dans les 36 600 communes françaises. “1 480 000 consommateurs continuent à payer pour une eau non conforme”, voilà le constat d’une étude menée par l’association UFC - Que Choisir sur la qualité de l’eau potable en France.

1,5 millions de Français boivent de l'eau contaminée

Selon le rapport de l’association, la qualité de l’eau s’est améliorée pour 280 000 consommateurs depuis 2012 et 98% des Français ont accès à une eau jugée conforme à la réglementation. Pourtant, près de 1,5 millions de personnes consommeraient encore une eau contaminée. Cinq fois plus de pesticides autorisés dans l'eau du robinet depuis un an ! En toute discrétion. C'est l'association Générations Futures, ONG spécialisée dans la question des pesticides, qui a levé le lièvre le 7 février 2012, dans une indifférence médiatique totale.

Cinq fois plus de pesticides autorisés dans l'eau du robinet depuis un an ! En toute discrétion

Depuis 1998, un avis du Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France (CSHPF) tenait lieu de réglementation. Dans une transposition quelque peu olé-olé de la directive européenne 98/83, le CSHPF avait en effet décidé que l'eau ne devait "pas être utilisée, ni pour la boisson, ni pour la préparation des aliments" si un pesticide s'y trouvait à une quantité supérieure à 20% d'une valeur répondant au doux nom de "valeur sanitaire maximale" (VMax, définie par divers organismes : OMS, EFSA, AFSSA...).

Une interprétation qui dépassait déjà largement les normes européennes. Les pesticides, c'est bon... buvez-en ! La "nouveauté", c'est qu'en février 2011, une instruction de la Direction Générale de la Santé (DGS, dépendant du ministère de la Santé), passée totalement inaperçue jusque là, a tout chamboulé. L'eau potable de votre robinet avec poison et radioactivité en France . Nestlé et le business de l'eau en bouteille (2012) → www.ANTISYSTEME.com. Inde: le scandale de l’eau pompée par Coca-Cola. Un mouvement de protestation a éclaté aux Etats-Unis contre la firme Coca-Cola. Selon eux, ce serait à cause de cette enseigne que des milliers d’indiens n’auraient plus d’eau potable !

Ce n’est pas la première fois qu’une telle histoire se produit. Dans le passé, Coca-Cola avait déjà du fermer une de ses usines en Inde pour avoir pompé plus d’un million et demi de litres d’eau par jour ! Pourtant, la marque n’a aujourd’hui toujours rien changé à ses normes de production et elle continue à vider les puits des habitants… Depuis quelques mois le peuple de l’Inde est en protestation contre toutes les firmes qui exploitent abusivement les ressources naturelles du pays. N’affectant pas uniquement les habitants directement, même la végétation est par endroit complètement anéantie.

Un paysan témoigne de ces faits et ajoute même qu’il doit chaque jour utiliser l’eau de pluie pour pouvoir survivre ! C’est le gouvernement indien qui a invité ces firmes à venir ouvrir des usines dans le pays. L'eau pompe de Coca Cola. Coca-Cola contraint de fermer une usine. Accusée d'utiliser trop d'eau, la société Coca-Cola a dû fermer une usine dans le nord de l'Inde.

Coca-Cola contraint de fermer une usine

Une décision saluée par la population locale, qui lutte depuis longtemps contre la pénurie d'eau. Coca-Cola a été obligé de fermer une usine en Inde, car la société aurait violé les réglementations environnementales, note le Business Standard. La liste des 419 communes distribuant de l'eau non conforme. 93% des cours d’eau français contaminés par les pesticides.