background preloader

Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique

Facebook Twitter

Pearltree organisé dans le cadre du C2I et organisé en deux axes :

1. Les documents de recherche

- ressources de références : documents et rapports officiels, études référencées, parutions scientifiques...



- ressources informelles : mémoires, forums, articles de journaux


2. Pearltrees

- collaboration Pearltree

- Pearltree tiers. Sources officielles.

Approches gouvernementales

Sites spécialisés sur l'addiction. Etudes, articles et angle psychologique. Study: Nearly A Quarter Of U.S. Students Say They're Addicted To The Internet. Are the kids alright? Probably not, if you follow this study from the University of Maryland that says students today all but admit to being addicted to the Internet and media consumption. One student in the study likened prolonged separation from the Internet drug addiction, saying she was “itching like a crackhead” after not using the Internet for a bit. Not healthy, no. The study looked at 1,000 students from 10 countries, including the US, UK, and China, to see how they’d react to 24 hours without Internet access.

Here’s a few choice quotes from some of the students: “I am an addict. “I felt sad, lonely and depressed” “Sometimes I felt ‘dead’.” Incidentally, I did a quick and wildly informal poll in the CrunchGear chatroom, and while we’re all pretty much connected to the Internet for every waking hour, none of us felt addicted to it, but perhaps for that very reason: if you’re online all the time, then you become numb to it. The study didn’t only look at Internet addiction. Sources informelles.

Définitions

Nomophobie. La dépendance au féminin. Two children being treated for cellphone addiction. First-of-its-kind Internet addiction treatment center opens in the U.S. Raise your hand if you consider yourself an Internet addict. Go ahead, no one here will judge you. (How could we: all of us are online at least 12 hours per day.) The thing is, if you feel like your addiction actually represents a legitimate problem, fear not, for a new “detox” center, reStart Internet Addiction Recovery Program, has opened near Seattle. It’s the first of its kind in the U.S., and it will “help internet and video game addicts overcome their dependence on gaming, gambling, chatting, texting and other aspects of Internet Addiction.”

Before we go any further, to see if you might benefit from he 45-day, $14,500 program, have a look at the center’s questionnaire. The program itself appears to be based on giving you a “normal” life: interaction with other human beings on a face-to-face basis; life skills training; vocational development (that I could totally use); fitness; and, if you need it, psychological help. All told, doesn’t sound too bad at all. via TechFlash. A New App Called “Moment” Shows You How Addicted You Are To Your iPhone. Some of us jokingly say that we’re addicted to our iPhones. A newly released app called “Moment” will show us just how true that statement may be. Designed to promote a healthier balance between our real lives and those lived through the small screens of our digital devices, Moment tracks how much you use your phone each day, helps you create daily limits on that usage, and offers “occasional nudges” when you’re approaching those limits.

The app’s creator, Kevin Holesh, says he built Moment for himself after realizing how much his digital addictions were affecting his real-world relationships. After moving in with his fiancée and settling into their new lives together, they both started whipping out their iPhones at the end of the day to unwind, Holesh explains via a blog post. And while that’s okay to a point, for him, it was becoming a serious problem. “We stopped doing fun and productive things and chose the path of least resistance,” he writes. Our Digital Addictions. Lost Memories : l’addiction aux technologies numériques traitée dans un court-métrage.

Lost Memories : l’addiction aux technologies numériques traitée dans un court-métrage Bien que nous ayons pour habitude de présenter les courts-métrages sur le journalgraphic.com, nous ferons une exception pour celui-ci compte tenu du vaste sujet qu’il aborde. Devenues omniprésentes, les technologies numériques ont complètement chamboulé nos modes de vie et la façon dont nous entretenons nos relations et interagissons avec nos congénères. Ces technologies et moyens de communication numériques ont également métamorphosé la nature de nos souvenirs et la façon dont nous les conservons.

Réalisé par François Ferraci (un français résidant désormais à Toronto), Lost Memories met en exergue nos addictions aux mondes numériques et nous incite à la réflexion en présentant un couple qui se perd de vue suite à une catastrophe à l’échelle planétaire. En somme, un excellent court-métrage sans dialogues dans lequel les attitudes transparaissent à travers les yeux, les expressions et le narrateur. Source. Le gouvernement va lancer une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans.

Alors que le nombre d’écrans équipant les foyers français ne cesse d'augmenter (ordinateurs, smartphones, tablettes,...) le ministère de la Jeunesse et des sports vient d’annoncer qu’une étude allait être menée par des experts des sciences neurologiques et des sciences sociales au sujet des « conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent ». Même si aucun calendrier n’est évoqué, l’exécutif songe déjà à la mise en place d’un programme de prévention afin de lutter contre l'excès de temps passé devant les écrans. Interrogée par un député au sujet du développement des addictions chez les jeunes, la ministre de la Jeunesse et des sports a annoncé cette semaine l’organisation prochaine « d'une étude portant sur les conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent » . « Une étude institutionnelle sera conduite avec l'appui d'experts des sciences neurologiques et des sciences sociales.

Ma vie numérique. 0 votes1 vote0 vote0 votes1 vote0 voteVoir l'image en grandL'échec des Google Glas fut cuisant. Apple, toujours le plus fort en matière d'innovation, a décidé que les lunettes qui enregistrent le reste du monde à son insu ne se chaussaient plus. Quand la firme de Cupertino redonne du glamour et de la Hi-Tech cela s'appelle un monocle... ou un mouchard. Question de point de vue.Avec ses lunettes, Google offrait à l'Humanité la possibilité d'un regard connecté, enregistreur, et même "augmenté" d'informations s'inscrivant sur les écrans. Et recueillait au passage des meta-données sur ses concitoyens. Dans le monde numérique, l'opinion est aussi un marché. 0 votes1 vote0 vote0 votes1 vote0 voteVoir l'image en grandC'est un petite boîte jolie que l'on place loin des yeux et donc loin du cœur, que l'on peut oublier dans un coin ou même sur un pied prévu à cet effet, assez intelligent pour la placer à hauteur d'homme et se faire oublier.

Comment s’en sortir ? - cyber dépendance et isolement, la grande inquiètude. Surement prétentieux de ma part…je le reconnais mais bon, c'est le but des blogs: donner son avis Enfin, la meilleure façon, à mon avis, est de faire prendre conscience aux joueurs, de leurs comportements abusifs face aux jeux vidéo. Puis, une fois que l’individu à la volonté de « guérir », l’aider par le biais de thérapie cognitives et comportementales, il y a quelques établissements, en France.

Pas en suivant l’exemple chinois, des camps de redressement, où les jeunes accros aux jeux vidéo sont sevrés brutalement par la discipline, la violence, par des méthodes militaristes. Chacun doit apprendre à gérer son temps de connexion à internet. Que les parents s’intéressent à ce qu’ils font, qu’ils jouent même ensemble, cela facilitera les relations. Qu’ils portent un regard positif, qu’ils sachent les encourager, en les valorisant pour les aspects positifs qu'ils retirent des jeux, comme l’astuce, l’habileté et le travail en collaboration. >>les malades du web 1/2 >>les malades du web 2/2. Digital Detox. Un plan Big Data pour contrer les géants du Net, High tech. Vendriez-vous vos données personnelles (réseaux sociaux, achats) pour 8$/mois ? How Many Times A Day Do You Check Your Phone? Checky Will Tell You. In today’s hyper-connected world, meditation and relaxation-focused resource Calm gives you a much-needed mental break during the day, and can help you quiet the spinning wheels in your head when it’s time to sleep at night.

Now the company is rolling out a second application called Checky, designed more to make you aware of how often you’re using your smartphone. This very basic app simply shows you how many times per day you’ve checked your phone, and maps out where that usage occurred. Effectively, the app serves as an advertisement for Calm’s flagship application by introducing the concept of technology addiction and behavioral change. The app is also a literal ad for Calm, too, as it serves up an ad at the bottom of the screen pointing to the meditation app, which recently raised an additional $578,000 in new funding. If the concept for Checky sounds familiar, it’s because it has been done before – recently, in fact, by a similar app called Moment. Video game addiction: The same as getting high on cocaine? Collaborations.

Collaboration Pearltree. "Sources Anglophones". Pearltree tiers. Cyberdépendance. Les comportements addictifs liés à l'usage numérique. Les comportements addictifs liés à l' usage du numérique. Définition de la cyber-dépendance. Illustrations de la cyberdépendance. Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Addiction numérique. Les comportements addictifs liés à l' usage du numérique. Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Les comportements addictifs liés à l’usage du numérique. Les comportements addictifs liés à l’usage du numérique. "Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique"  Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Cyber addiction généralités.