background preloader

Manger santé

Facebook Twitter

Santé Archives. Le smoothie vert est un savant mélange de fruits et de légumes verts feuillus popularisé par Victoria Boutenko, qui s’est fortement inspirée de la soupe énergétique d’Ann Wigmore. C’est une délicieuse façon de consommer de grandes quantités de verdure quotidiennement. Les fruits permettent d’adoucir l’amertume de certains légumes verts et en font un breuvage que même les enfants aiment. Les légumes verts feuillus nous fournissent chlorophylle, vitamines, minéraux, fibres en abondance, protéines complètes (eh oui!) Et une foule de phytonutriments qui réduisent les risques de maladie et augmentent notre vitalité et notre santé générale.

Outre ses qualités gustatives, la banane se révèle être un authentique concentré d’énergie, un soutien et une arme face à nos petits et grands maux du quotidien. Excréments de souris, moisissures, viande verdâtre… Des enquêteurs ont passé en revue des produits « low-cost ». Jeûne conseils : Sécurité et la vérité sur le jeûne sec.

Le jeûne est une excellente façon de perdre des graisses et améliorer votre santé. Malheureusement, l’éducation sur les avantages du jeûne est encore à ses débuts pour la plupart des gens pensent que le jeûne est dangereux De l’autre côté de la question, certaines personnes disent que le jeûne est sécuritaire mais seulement vraiment bénéfique si elle est sèche, ce qui signifie qu’aucun aliment liquide OR n’est ingéré durant le jeûne. Tout d’abord, allons traiter de la question de la sécurité. Il y a un malentendu regrettable que le jeûne à long terme et à court terme le jeûne ont le même effet sur le corps.

Pour une raison mystérieuse, les critiques ne lisent pas les nombreux prescripteur (et non financés par l’industrie et par conséquent moins biaisés) recherche sur les jeûnes à court terme. À court terme le jeûne est souvent appelé « Jeûne intermittent ». Les critiques citent des données provenant d’études sur les * à long terme * le jeûne. Il ne semble y avoir un risque d’hypoglycémie. Edulcorants : pas de sucre mais pas zéro impact. Un édulcorant courant, le sucralose, peut modifier la façon dont l’organisme réagit au sucre. Ils ont le goût du sucre sans apporter autant de calories, mais attention : les édulcorants ne sont pas sans effet sur l’organisme ! Une petite étude américaine publiée en ligne dans Diabetes Care apporte de nouvelles preuves. On connaissait les controverses autour de l’aspartame, voici que cette fois-ci le sucralose, que l’on retrouve par exemple dans Canderel®, est montré du doigt.

Lire : Aspartame : des dangers confirmés ? L’expérience a porté sur 17 personnes atteintes d’obésité, avec un IMC moyen juste supérieur à 42, non-diabétiques, et qui ne consommaient pas régulièrement d’édulcorants. Les participants ont bu de l’eau ou du sucralose avant d’absorber du glucose ; leurs taux de glucose et d'insuline dans le sang ont ensuite été relevés. Résultats : L’édulcorant était associé à des réponses augmentées d’insuline et de glucose dans le sang. Source M. Recettes de vinaigrettes | La vie simplifiée.

Manger Bio

Les poisons sur nos tables. La Malbouffe. Dérive de l'INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE. ALIMENTATION INDUSTRIELLE. Conservation. Monsanto - OGM. Une bombe dans les champs d'OGM. Par Lise Bergeron Mise à jour : 04 décembre 2012 Mise en ligne : 20 septembre 2012 Les OGM sont des poisons et nous sommes tous des cobayes de l'industrie agrochimique.

Voilà ce qui ressort d'une étude menée sur les rats pendant deux ans. Photo: Shutterstock Pour la première fois, les effets toxiques d’un OGM alimentaire majeur – le maïs NK603 – et du pesticide le plus utilisé dans le monde – le «Roundup» de Monsanto – ont été étudiés à long terme. Et les résultats sont alarmants. L'étude menée sur 200 rats nourris pendant deux ans avec du maïs OGM résistant au Roundup est parue dans la revue scientifique Food and Chemical Toxicology. Les rats de l'étude ont été divisés en trois groupes: un premier qui recevait du maïs OGM (à 11, 22 et 33 %), un second qui recevait le même OGM accompagné de l'herbicide Roundup, et un troisième qui buvait de l'eau additionnée de Roundup en faible concentration (0,5 %). Les femelles sont principalement mortes de tumeurs mammaires et d'anomalies hypophysaires. Un maïs OGM de Monsanto soupçonné de toxicité. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Tumeurs mammaires chez les femelles, troubles hépatiques et rénaux chez les mâles, espérance de vie réduite sur les animaux des deux sexes… L'étude conduite par le biologiste Gilles-Eric Séralini (université de Caen) et à paraître dans la prochaine édition de la revue Food and Chemical Toxicology fait grand bruit : elle est la première à suggérer des effets délétères, sur le rat, de la consommation d'un maïs génétiquement modifié – dit NK603, commercialisé par la firme Monsanto – associé ou non au Round-Up, l'herbicide auquel il est rendu tolérant.

Les auteurs ont mis en place un protocole expérimental particulièrement ambitieux. Ils ont testé – sur un total de plus de 200 rats, et pendant deux ans – les effets d'un régime alimentaire composé de trois doses différentes du maïs transgénique (11 %, 22 % et 33 %), cultivé ou non avec son herbicide-compagnon. La publication de M. Les travaux de M. Y a-t-il du poison dans votre assiette? Voyez 8 films sur l’industrie alimentaire. Avez-vous déjà vu ces images de poussins qui se font broyés vivants ou enlever le bec à froid sur le convoyeur des poulaillers industriels?

Ou alors ces porcs incapables de se tenir debout tellement ils se font engraisser dans leur petit enclos trop étroit? Le Web regorge de ces vidéos d’horreur et plusieurs films ont été réalisés au cours des dernières années pour dénoncer les pratiques les plus déplorables de l’industrie agroalimentaire. L’industrialisation de notre mode de vie et la consommation de masse ont poussé les producteurs à changer leurs façons de faire.

Pour remplir les étagères de nos supermarchés, ils ont désormais recours à diverses techniques des plus controversées : injection d’hormones, de vaccins et d’antibiotiques dans les animaux d’élevage, aspersion de pesticides, d’herbicides et d’insecticides sur les fruits et légumes et modification génétique des aliments. Dans ce documentaire, Carmen Garcia dresse un portrait alarmant de l’industrie agroalimentaire.

Recettes