Historique du manga

Facebook Twitter

Histoire du manga. Le Manga et les Éditions Glénat, c'est une idylle qui commence dès 1988.

Histoire du manga

À cette époque, Jacques Glénat, lors d'un voyage au Japon, a le coup de foudre pour une BD en cinq lettres qui résonneront bientôt dans tout l'hexagone : AKIRA, devient, en 1990, le premier manga publié en France. Suit trois ans plus tard la sortie de Dragon Ball, le manga le plus vendu au monde : il s'en écoule plus de 17 millions d'exemplaires rien qu'en France.

Ces manga seront les premiers d'une longue série de titres toujours plus audacieux. Aujourd'hui, avec plus de 120 titres à son catalogue, Glénat est un éditeur de manga incontournable en France avec 25% de parts de marché. Des séries aussi mythiques que Gunnm (Yukito Kishiro), Appleseed et Ghost in the Shell (Masamune Shirow), Evangelion (Yoshiyuki Sadamoto), Bastard (Kazushi Hagiwara), Kenshin (Nobuhiro Watsuki) ou Nausicaä de la Vallée du Vent (Hayao Miyazaki) figurent parmi les incontournables du manga moderne. Histoire du Manga. Le manga, tel que nous le connaissons aujourd’hui, avec ses multiples genres et ses publics ciblés, ses styles graphiques si spécifiques et ses codes culturels parfois déroutants, a connu plusieurs grandes étapes dans son évolution.

Histoire du Manga

Il faut remonter très loin dans l’histoire du Japon pour trouver ses origines, preuve que si son univers peut paraître incompréhensible ou puérile il n’en est pas moins un patrimoine culturel aux multiples visages. Mélange de modernité et de tradition, d’innovation narrative et graphique, le Manga a su évoluer en permanence, s’adaptant aux changements de la société japonaise jusqu’à devenir son propre miroir. Manga. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Manga

Wikipe-tan, un exemple de dessin d'inspiration manga. Un manga (漫画, manga?) L'Historique du manga. L’histoire du manga | Fan du Japon. Le manga.