background preloader

STMG

Facebook Twitter

Revenus-Salaires - Revenus des ménages. Imprimer la page Sommaire Publication Présentation En 2014, le revenu disponible brut (RDB) des ménages augmente de 1,1 % en valeur, après + 0,7 % en 2013.

Revenus-Salaires - Revenus des ménages

Parallèlement, le prix de la dépense de consommation finale décélère nettement (+ 0,0 % après + 0,8 % en 2013), si bien que le pouvoir d'achat du revenu disponible brut augmente lui aussi de 1,1 % après deux années de recul. Les salaires nets perçus par les ménages progressent plus vite (+ 1,4 % en un an après + 0,6 % en 2013) en raison de la relative meilleure tenue de l'emploi, tandis que le salaire moyen par tête progresse au même rythme qu'en 2013 (+ 1,2 %). Les prestations sociales en espèces reçues par les ménages poursuivent leur décélération en 2014 : + 2,3 % après + 2,8 % en 2013 et + 3,8 % en 2012.

Les impôts courants sur le revenu et le patrimoine augmentent, quant à eux, plus modérément que les années passées : + 1,4 % contre + 4,3 % en 2013 et + 9,0 % en 2012. Haut de page Tableaux et graphiques. 10000 ans d'économie. Les BTS et DUT après le bac STMG. Accessibles sur dossier, BTS et DUT associent, pendant 2 ans, cours théoriques, pratique professionnelle et stages de terrain.

Les BTS et DUT après le bac STMG

Une fois diplômé à bac + 2, possibilité d'entrer sur le marché du travail ou de continuer ses études, en licence pro (pour 1 an) ou vers des cursus plus longs. © contrastwerkstatt/Fotolia.com - Plus de la moitié des bacheliers STMG poursuivent leurs études en BTS ou DUT dans le secteur des services. Les brevets de technicien supérieur (BTS) Les bacheliers STMG sont nombreux à préparer un BTS, en lycée ou en école privée, en formation initiale ou par alternance. La polyvalence de leur bac donne accès à une quinzaine de spécialités. L'accès à ces formations est surtout fonction de la qualité du dossier scolaire. 3 BTS visent le développement de compétences commerciales larges : Les diplômes universitaires de technologie (DUT) Les bacheliers STMG s’inscrivent aussi à l’université, en IUT (institut universitaire de technologie).

JeuTravail.fr, un jeu de la Mission Locale de la Baie de Seine - testez vos connaissances sur la législation du travail. Ma Job Aventure. « Le bac technologique n’est pas une voie de garage » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Matteo Maillard (propos recueillis) Trente-cinq ans et trois réformes n’y auront rien changé. Le bac technologique peine à se débarrasser de son stigmate de « voie de garage ». Une marque au fer rouge dans l’imaginaire des élèves et des parents qui y voient la promesse d’un déclassement. Les changements de nom de ce qui fut d’abord le bac « G », puis STT (sciences et techniques tertiaires) après la réforme de 1992, STG (sciences et technologies de la gestion) en 2005 et enfin STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) à la rentrée 2012, n’ont en rien modifié la perception de cette filière : « Les meilleurs doivent aller en série générale, quand on relègue les médiocres aux séries techno », dénonce Marie-France Gravouil.

En quoi le bac STMG diffère des autres bacs technologiques ? D’où provient selon vous ce désaveu des filières technologiques ? L’ambition des parents est liée à leur vécu. Informer sans relâche ! « Les bacs STMG sont aussi voie de réussite » Entretien Marie-France Gravouil, professeur d'économie et de gestion à Saint-Sébastien et à Machecoul.

« Les bacs STMG sont aussi voie de réussite »

Vous vous dites inquiète pour le devenir de la filière STMG (Sciences et technologies du management et de la gestion). De quoi est-elle menacée ? Cette série arrive en concurrence avec la série ES (économique et sociale). Les débouchés sont quasiment les mêmes. Quels sont les atouts du bac STMG ? Il y a quatre spécialités : mercatique, ressources humaines et communication, gestion-finance, gestion des systèmes d'information. À qui s'adresse cette filière ? À des élèves qui ont envie de concret, sont curieux, ouverts sur leur environnement économique, juridique. Vidéos.