background preloader

Nadouchka14

Facebook Twitter

Histoire du journalisme de demain. Les impostures de “l’écriture web” par Cyrille Frank. Nous vous proposons un post de Cyrille Frank publié sur MediaCulture.fr en janvier 2011, mais qui n’a pas tellement vieilli.

Les impostures de “l’écriture web” par Cyrille Frank

A lire ou à relire. ecriture web Si l’on en croît la vulgate de certains “experts” journalistiques ou marketing, écrire pour le web requiert un savoir-faire complexe et bien précis. Il s’agirait de suivre des règles incontournables si l’on veut plaire au lecteur et faire de l’audience. Ce point est soulevé par Morgane Tual dans son dernier coup de gueule via lequel elle raille ces formateurs sexagénaires débitant ce genre de règle absurde avec une “certitude insensée”. Ecrire court à tout prix alimente l’idée qu’on ne peut pas créer de la profondeur sur Internet, que tout est forcément superficiel et creux. En réalité, il ne faut pas écrire court, il faut écrire “dense” : dire un maximum de choses avec un minimum de mots.

Mais écrire dense, cela veut dire avoir des choses à dire, avoir de l’information, des faits à délivrer. Le-petit-clearstream. Les 18 règles de vie du Dalai-Lama à méditer. Conseils : 13 Conseils dont il faut se souvenir dans les moments difficiles. Nous avons tous traversé des moments difficiles.

Conseils : 13 Conseils dont il faut se souvenir dans les moments difficiles

Et nous arrivons tous à les surmonter. Cependant, certains arrivent à mieux les surmonter que d’autres. Alors quel est leur secret? La plupart du temps c’est dû à l’approche. Voici 13 Conseils dont il faut se souvenir dans les moments difficiles: 1 Ce qui est, est simplement ce qui est. Un célèbre dicton de Bouddha nous dit que : «C’est la résistance « qui » provoque la souffrance. » Pensez-y une minute. 2 C’est un problème uniquement si vous croyez que s’en est un. La plupart du temps nous sommes notre pire ennemi. 3 Si vous voulez que les choses changent, vous devez commencer par vous changer vous-même. Votre monde extérieur est le reflet de votre monde intérieur. 4. Vous devez juste essayer d’effacer le mot «échec» de votre vocabulaire.

Une pratique régulière d'écriture soigne et renforce le corps. Ce qui ne tue pas rend plus fort : écrire peut sembler difficile, mais le jeu en vaut la chandelle.

Une pratique régulière d'écriture soigne et renforce le corps

Une pratique régulière d'écriture permettrait de lutter efficacement contre toutes sortes d'agressions physiques, ou encore d'accélérer la guérison ou le rétablissement suite à une opération. 15 à 20 minutes d'écriture quotidienne, sans soucis pour le thème ou même l'orthographe, permettraient d'observer des résultats. (Toshiyuki IMAI, CC BY-SA 2.0) Autant prévenir : la technique ne fonctionne pas avec l'écriture des thèses et autres mémoires. En effet, le Dr James W. Pennebaker, professeur au sein du Département de Psychologie de l'Université du Texas, à Austin, recommande d'écrire sur les événements personnels, notamment ceux qui ont généré de fortes doses de stress ou d'inconfort.

Ce qui pourrait ressembler à une bonne vieille séance d'autoconviction se trouve toutefois renforcé par des observations menées dans le milieu médical. Pour approfondir. Un scientifique explique que la méditation modifie le cerveau. Luttez-vous avec un esprit de singe comme moi?

Un scientifique explique que la méditation modifie le cerveau

Est-ce que votre cerveau est aussi un peu instable, agité, capricieux, lunatique, fantaisiste, inconstant, confus, indécis ou incontrôlable? C’est la définition de «l’esprit de singe » qui m’a été attribuée! Si vous avez besoin de plus de motivation pour vous consacrer à cette pratique transformative, des recherches en neuroscience ont démontré que la méditation et l’entraînement à la pleine conscience peuvent entraîner des modifications neuroplastiques dans la matière grise de votre cerveau. Un groupe de neuroscientifiques à Harvard se sont intéressés à la méditation axée sur la pleine conscience et ils ont indiqué que les structures du cerveau changeaient après seulement huit semaines de pratique régulière de méditation.

Un scientifique explique que la méditation modifie le cerveau Le docteur généraliste Sara Lazar, auteur principal de cette étude a indiqué dans un communiqué de presse : Avant et après la méditation.