background preloader

TAUBIRA

Facebook Twitter

En sept mois, la réforme Taubira est loin d'avoir vidé les prisons. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Franck Johannès La contrainte pénale, cette nouvelle peine purgée en dehors de la prison – pour les délits, jamais pour les crimes –, progresse doucement : 610 contraintes pénales avaient été prononcées au 1er mai depuis le 1er octobre 2014, date de la mise en application de la mesure, dans 100 tribunaux (sur 164).

En sept mois, la réforme Taubira est loin d'avoir vidé les prisons

Soit moins d’une centaine par mois. C’est peu, au regard de l’étude d’impact de la loi du 15 août 2014, qui tablait sur 8 000 à 20 000 mesures annuelles – à ce rythme, les contraintes pénales ne devraient pas dépasser de beaucoup le millier en octobre 2015, et sont bien loin de vider les prisons comme le craignait l’opposition. La chancellerie ne s’en inquiète pas. D’abord parce qu’il faut le temps que les magistrats s’approprient cette nouvelle peine, très proche, et peut-être trop proche, du vieux sursis mise à l’épreuve (SME), créé en 1958. Fortune de Taubira. Rama Yade dit tout son «respect» pour Taubira, une «ministre pas comme les autres» Terrorisme : 125 procédures judiciaires liées à la Syrie en cours.

Cent vingt-cinq procédures judiciaires, dont cinquante-huit enquêtes préliminaires suivies par le parquet et soixante-sept informations judiciaires confiées à des juges d'instruction, sont ouvertes en France concernant des dossiers terroristes en lien avec la Syrie.

Terrorisme : 125 procédures judiciaires liées à la Syrie en cours

Quelque 166 personnes ont été mises en examen dans le cadre de ces procédures et 113 d'entre elles placées en détention provisoire, précise la chancellerie, qui a rendu publique cette information lundi. Selon une source proche du dossier, deux nouvelles enquêtes judiciaires antiterroristes sont ouvertes en moyenne chaque semaine. Dans un entretien lundi au Parisien, la ministre de la Justice Christiane Taubira précise que 39 enquêtes judiciaires ont été ouvertes depuis le début de l'année dans ce cadre, dont 19 informations judiciaires, et que 35 personnes ont été mises en examen.

Élections départementales 2015 : un candidat soutenu par l'UMP épinglé pour avoir partagé une caricature de Christiane Taubira en singe. POLITIQUE - Candidat divers droite dans l'Aude pour les élections départementales, André Zuliani pourrait perdre le soutien qui lui a été apporté par l'UMP.

Élections départementales 2015 : un candidat soutenu par l'UMP épinglé pour avoir partagé une caricature de Christiane Taubira en singe

La raison? L'utilisation d'une caricature de Chritiane Taubira représentée en singe pour illustrer un billet publié sur son blog dans lequel il s'insurge contre la peine qui avait été prononcée à l'encontre d'Anne-Sophie Leclère. Candidate frontiste aux élections municipales, celle-ci avait été condamnée à neuf mois de prison ferme pour avoir comparé la ministre de la Justice à un singe. Comme le rapporte le journal L'Indépendant, André Zuliani avait alors pris la plume pour dénoncer une "parodie de justice" et le "lynchage" qui s'abattait selon lui sur la candidate FN. Pour ce faire, l'intéressé n'avait rien trouvé de mieux que de publier lui-même une caricature de Christiane Taubira représentée en primate.

Charlie aurait caricaturé Taubira ? Sarkozy incite les cadres de l'UMP à attaquer Taubira : un jeu dangereux et irresponsable. Nicolas Sarkozy et Christiane Taubira pour l'anniversaire de l'abolition de l'esclavage en 2008.

Sarkozy incite les cadres de l'UMP à attaquer Taubira : un jeu dangereux et irresponsable

(SIMON ISABELLE/SIPA) Pour le président de l’UMP, l’opposition doit taper encore et toujours plus fort sur Christiane Taubira, sans avoir peur de se retrouver vilipendés dans les médias par des journalistes qui, à l’évidence, sont majoritairement "de gauche". Incitation au racisme C’est l’incroyable consigne que Nicolas Sarkozy aurait donnée aux cadres de son parti, au risque de brouiller un peu plus, auprès des électeurs les plus modérés de la droite et du centre, sa stratégie de reconquête et d’encourager les dérapages racistes. Alors, certes, Nicolas Sarkozy n’est plus à une contradiction près. Et alors qu’il prétend se montrer inflexible envers tout dérapage, il ose inciter les cadres de l’UMP à utiliser tous les moyens, même les plus contestables et les plus "border line" pour attaquer la garde des Sceaux.

Sarkozy perd une occasion de grandir Darmanin est son chouchou Résultat ? Réactions indignées après les propos d'une élue de l'Essonne contre Taubira. "Lamentable" pour Christiane Taubira, "désespérant" pour Manuel Valls : les propos tenus sur Facebook par une élue municipale de Juvisy-sur-Orge (Essonne), qui invite la garde des Sceaux à repartir à Cayenne, "où il y avait le bagne", ont suscité mercredi des réactions indignées.

Les propos insultants et racistes n'ont pas de place dans le débat public. Que l'on soit ou non d'accord avec la Garde des Sceaux n'est pas en jeu ici... Il est inacceptable que des personnes soient assimilées à des singes en raison de leur couleur de peau. Rien n'excuse cela. Quant à l'allusion au bagne de Cayenne, on peut se demander si la personne proférant l'insulte aurait osé le faire s'il ne s'agissait pas d'une personne de couleur... – nadine6767

Le commentaire incriminé a été tenu le 8 mars par Isabelle Guinot, la première adjointe, sans étiquette, au maire UMP de Juvisy, sur la page personnelle, mais accessible, d'une habitante, qui avait partagé un lien contre la garde des Sceaux : "13 000 vols, 2 000 agressions et 200 viols par jour, et le vidage des prisons va commencer...

Réactions indignées après les propos d'une élue de l'Essonne contre Taubira

" "C'est pitoyable d'avoir une telle ministre de la Justice. Elle vient de Cayenne, là où il y avait le bagne, qu'elle reparte là-bas vu qu'elle a toujours détesté la France", écrit l'élue dans les commentaires, des propos retirés depuis de la page. Le sidérant mensonge de NKM sur le silence de Taubira durant les attentats. Dès qu’il s’agit de Christiane Taubira, l’UMP s’affole.

Le sidérant mensonge de NKM sur le silence de Taubira durant les attentats

Après la sortie de Gerald Darmanin, estimant que la ministre de la Justice est un tract ambulant pour le Front national (sèchement fessé par Manuel Valls à l’Assemblée) c’est au tour de Nathalie Kosciusko-Morizet de se prendre les pieds dans le tapis de la communication de crise. Interrogée ce mercredi sur RTL au sujet de la formule de Gérald Darmanin, la vice-présidente de l’UMP s’est essayée à la stratégie Foch. La meilleure défense étant l’attaque, plutôt que de plaider la cause de Darmanin, elle s’est lancée dans un réquisitoire contre Christiane Taubira, mettant en cause son rôle durant les attentats de janvier. "Moi ce qui m’a surprise et choquée pour tout dire, c’est son silence, durant toute la période des attentats…", a commencé NKM, avant d’ajouter : "La France était entièrement concentrée sur la lutte contre le terrorisme (…) J’imagine qu’elle était mal à l’aise… Elle est dans une culture de l’excuse".

Boycottez les hypermarchés, faites vos courses en prison. Boycottez les hypermarchés, faites vos courses en prison Bonjour à toutes et tous, J'ai reçu sur ma boite mail un texte qui reprend les infos qui sont sur ce site :

Boycottez les hypermarchés, faites vos courses en prison