background preloader

FN departementales 2015

Facebook Twitter
Je regarde par exemple la réalité et le détail des chiffres de leur gestion municipale ! A Béziers par exemple : suppression de 10% du budget alloué au CCAS, désengagement de la municipalité dans la périphérie de la ville, budget de communication qui explose,.... Résultats ? Chômage et pauvreté qui ne reculent pas et parole raciste qui se libère. Mais le FN bénéficie encore du bénéfice du doute.... plus pour bien longtemps ! En savoir plus sur – nadine6767

Le seul conseiller général FN sortant battu dans le Var. LE SCAN POLITIQUE - Laurent Lopez a été battu par l'UMP dans le canton de Brignoles.

Le seul conseiller général FN sortant battu dans le Var

Le Front national peine parfois à étendre son influence à l'extérieur de ses fiefs. «Le Front national, l'essayer c'est l'adopter», expliquait Marine Le Pen, invitée il y a tout juste une semaine de BFM-TV. Une formule pour se féliciter des bons scores de son parti dans certaines localités gagnées aux dernières élections municipales. Le Front national rate son second tour. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Abel Mestre Le Front national n’a pas réussi à transformer l’essai du premier tour des élections départementales.

50 % d'abstentions font 22 millions d'électeurs qui se sont déplacés, même un FN à 30 % ne représente dans cette élection que 6,5 millions d'électeurs soit 10% des Français et non 30% comme on nous le récite dans leur bréviaire frontiste. Ceci étant dit, il y a tout de même 6,5 millions de citoyens incultes qui croient que l'extrême-droite va les sauver... cela pose un problème pour l'avenir de la France ! – nadine6767
Ce résultat ramène le FN à la dure réalité. Son implantation locale est dérisoire. Dès lors sa véritable nature apparaît : en aucun cas il ne sera une force gouvernementale. Au mieux, il ne peut espérer être qu'une force de nuisance perturbant le jeu électoral sans plus. – nadine6767

Alors que le parti d’extrême droite était arrivé en tête dans 43 départements, dimanche 22 mars, il n’est pas parvenu à en conquérir un seul au soir du second tour, une semaine après.

Le Front national rate son second tour

Son seul sortant, Laurent Lopez, est même battu dans son canton de Brignoles (Var).

Le FN, qui n'est que la cuve où se déposent des humeurs contradictoires et nauséabondes, ne représente rien ! Les éructations de la Jeanne d'Arc de bac à sable n'ont qu'une caractéristique : plus c'est gros plus ça passe, ce qui en dit long sur la capacité de raisonnement de ceux qui s'y réfèrent... – nadine6767

Départementales : ces diables de candidats FN. Départementales : Marine Le Pen se pose en victime du « système UMPS » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Olivier Faye Marine Le Pen a peu goûté la présentation qui a été faite des résultats du premier tour des élections départementales, dimanche 22 mars. « Le système a tenté de manipuler l’annonce de ces résultats », a dénoncé la présidente du Front national lors d’un meeting à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), mercredi 25 mars, à quatre jours du second tour des départementales. « Les menteurs savent chiffrer, mais les chiffres ne mentent pas : le FN était, au soir du premier tour, le premier parti de France. » Un temps annoncé en troisième position au soir du premier tour, avec des résultats décevants en comparaison de certains sondages qui lui promettaient 30 % des suffrages, le Front national a finalement recueilli 25 % des voix au niveau national, et s’est classé deuxième du scrutin, derrière la coalition formée par l’UMP et l’UDI.

Mme LE PEN pensait que le monde politique est uniquement peuplé de bisounours ? Vite il faut la détromper. On voit toujours chez les autres ses propres défauts : lLa famille LE PEN se caractérise par sa gentillesse, son ouverture aux idées de ceux qui pensent différemment, son fair-play à l'encontre de ses adversaires... Oui, Mme LE PEN est une pauvre victime de méchants ! ARF – nadine6767

Pour le FN, qui n’avait jamais atteint un tel niveau dans cette élection, la fête a été gâchée.

Départementales : Marine Le Pen se pose en victime du « système UMPS »

Stratégie de victimisation. Le FN au second tour par erreur dans un canton de la Manche. C'est une erreur rarissime.

Le FN au second tour par erreur dans un canton de la Manche

Le Front national a été qualifié par erreur pour le second tour des élections départementales à la place de l'UMP dans le canton d'Equeurdreville (Manche). Le binôme FN reste toutefois « qualifié » pour le second tour face au Parti socialiste, car cette erreur est inscrite sur le procès verbal d'un bureau de vote. « L'erreur provient d'un des 16 bureaux de vote de la commune d'Equeurdreville-Haineville pour lequel les résultats des binômes FN et UMP ont été inversés, explique la préfecture.

Les résultats portés sur les procès-verbaux n'étaient pas conformes aux décomptes mentionnés sur les feuilles de dépouillement transmises simultanément à la préfecture. » Appel au « boycott » Le FN ne soutient pas ses candidats « à problèmes » ? Tu parles ! Ce n’est pas dix comme le déclare Marine Le Pen, mais plus de 200 candidats FN qui ont tenu des propos racistes ou homophobes.

Comme les exemples sont légion, nous avons seulement sélectionné quelques candidats « à problèmes » pour vérifier si le parti les avait suspendus ou s’il s’était au moins « désolidarisé ». Force est de constater que les actes des fédérations locales contredisent largement le discours officiel. – nadine6767

Et contrairement à ce qu’il affirme, le Front national continue à les soutenir.

Le FN ne soutient pas ses candidats « à problèmes » ? Tu parles !

Nazillon 1. «Vote FN et gagne 5 euros», le canular belge qui énerve le Front national. LE SCAN POLITIQUE - Un site mis en ligne dimanche proposait aux électeurs d'envoyer une photo d'eux en train de voter FN, en échange d'un virement de 5 euros.

«Vote FN et gagne 5 euros», le canular belge qui énerve le Front national

L'initiative s'est révélée être une blague. L'opération revêtait dès le départ des allures de plaisanterie, mais l'affaire a été jugée déjà trop sérieuse par le Front national. Dimanche, un site offrant un virement de cinq euros en rétribution d'un vote FN au deuxième tour a fait sont apparition sur le web, en plein premier tour des élections départementales. Agacé, le parti frontiste a annoncé vouloir porter plainte. Départementales : oui, il est possible de faire reculer le Front national. Le Front national ne s’use que quand on le combat.

Départementales : oui, il est possible de faire reculer le Front national

Lancinante, récurrente, permanente, il est une question qui pollue le débat public depuis 30 ans que le parti d'extrême droite a émergé sur la scène politique : faut-il en parler ? Le disséquer, le condamner, pointer sa nature fondamentalement anti-républicaine, n’est-ce pas lui offrir une publicité inespérée et, au final, le servir ? Ce refrain est réapparu au fil de cette campagne, Manuel Valls en particulier étant accusé par ses adversaires de servir de faire-valoir au FN.

Espérons que le résultat du premier tour des élections départementales finisse de solder cette interrogation. Certes, la marée monte et la menace se précise. Départementales: le FN porte plainte contre SOS Racisme après un tweet. A quoi peut bien ressembler un département géré par le FN. Des élections départementales, on ne retient que la victoire annoncée du Front national.

Certains candidats comme ceux de Brive-la-Gaillarde (19) promettent de « lutter contre le communautarisme et restaurer l’autorité à l’école ». Ils souhaitent « un retour à la discipline dans nos écoles et collèges, du respect des valeurs, de la morale ainsi que des coutumes nationales ». Ils ne pourront toutefois exaucer ce vœu puisque, si les conseillers départementaux peuvent bien siéger dans les conseils d’administration des collèges, ils ne peuvent en aucun cas influencer les programmes pédagogiques qui dépendent du ministère de l’Education. Les questions de sécurité, elles aussi, dépendent du conseil d’établissement ou de la région. Enfin, le parti veut également s’assurer qu’il ne puisse pas y avoir de viande halal dans les cantines. Pour justifier cette idée, le candidat de Toulon, Amaury Navarrane, ose même quelques sérieuses exagérations : « Aujourd’hui, la quasi-totalité des abattoirs français produisent de la viande halal, ce n’est pas acceptable, nous serons très vigilants. » Pour le prouver, ce frontiste s’appuie sur une enquête pas très récente de « 60 millions de consommateurs ». Celle-ci montre pourtant qu’en 2007, seulement 32% des viandes françaises étaient halals. – nadine6767

Leur programme électoral, lui, reste à quelques jours du 1er tour, extrêmement confidentiel.

A quoi peut bien ressembler un département géré par le FN

On a donc essayé d’imaginer concrètement ce qu’il se passerait si le FN avait la majorité dans un conseil départemental. "Poison juif", "gueule de maghrébine" : nouvelles révélations sur les candidats FN. Les militants du collectif l'Entente, qui passent au crible les 4.000 candidatures estampillées "FN" aux élections départementales, diffusent vendredi 20 mars de nouvelles informations sur le "profil" des candidats d'extrême-droite.

"Poison juif", "gueule de maghrébine" : nouvelles révélations sur les candidats FN

Trente nouveaux cas qui viennent s'ajouter aux centaines d'autres déjà diffusés, et notamment dans une enquête de "l'Obs" du 12 mars. Là encore, il s'agit de propos à caractère antisémite, raciste ou homophobe, publié sur les comptes publics des candidats - Facebook, Twitter et blogs personnels.

La plupart des commentaires ont depuis été supprimés. Mais ils ont été captés par les vigies de l'Entente, repris par "Le Figaro". Le paradoxe de la rigueur frontiste. Que fera le Front national s’il arrive à la tête d’un département ? Le Front national à la tête d'un département.

Candidat fn dans les Hauts-de-Seine, Julien Dufour explique : "Nous souhaitons défendre la culture française et ces danses ne s'inscrivent pas dans notre héritage culturel". La "préférence nationale", encore ! Arf... Ces mesures ne seront que symboliques au vu du poids très faible des subventions dans le budget des Départements. Le FN devra dans tous les cas respecter les contrats signés avant ce nouveau mandat ! – nadine6767
Le front national ne peut pas faire appliquer ses propositions nationales car elles sont, dans la grande majorité, anticonstitutionnelles (exemple "préférence nationale") explique Sylvain Crépon, chercheur à l'université de Tours. – nadine6767

La présidente du parti, Marine Le Pen, en rêve.

Que fera le Front national s’il arrive à la tête d’un département ?

Jamais le parti d'extrême droite n'a présenté autant de candidats aux élections départementales. Les "bons" sondages s'enchaînent et font sourire les cadres frontistes. Dans les couloirs du Carré, le QG du Front national à Nanterre, le nom de quelques départements revient sans cesse : le Vaucluse, le Var, l'Aisne, le Pas-de-Calais. Des départements à portée de main de l'extrême droite. Départementales 2015 : Louis Aliot et les "zigotos" du FN.

Jeune candidat d'origine russe investi dans l'Aveyron, Alexandre Larionov devra s'expliquer devant le tribunal après les élections sur les délires complotistes publiés en mauvais français sur sa page Facebook. Le procureur de la République, Yves Delpérier, a annoncé sa mise en examen pour "provocation à la haine raciale par voie électronique". Il risque jusqu'à cinq ans de prison. Le Front national s'est empressé de procéder à son exclusion, mais ne peut légalement plus retirer sa candidature, enregistrée à la préfecture de Rodez.

Le parti de Marine Le Pen se contentera donc de ne pas déposer de bulletins de vote au nom du candidat et de son binôme, une retraitée du nord de l'Aveyron. "On ne peut pas être dans la tête de tous les candidats", plaide Julien Léonardelli, le nouveau leader du Front national à Toulouse. Départementales 2015 : "Au FN, on n'a pas trop de programme" Décidément, la campagne des élections départementales vue du côté du FN réserve bien des surprises. Constatant la très grande discrétion des candidats frontistes dans son département des Deux-Sèvres, un journaliste de "La Nouvelle République" s’est lancé à la recherche de plusieurs d’entre eux. Une initiative qui valait le détour tant celle-ci révèle l'amateurisme de ces derniers. Pour mettre la main sur le numéro de téléphone de l'un d'eux, le journaliste a dû consulter les Pages jaunes. A 73 ans, Georges Ballu est l'un des suppléants du binôme FN dans le canton de la ville de Thouars.

Et visiblement, le candidat frontiste ne semble pas très au fait de l’élection. A bon, je croyais que j'étais suppléant à Bressuire… Eh bien, il faut demander à M. "La campagne électorale ? Un candidat FN veut "fermer iTélé dès l'arrivée au pouvoir" de son parti. L'extrême droite n'aime décidément pas les médias.

Je n'oublies pas qu'ils agressent et virent régulièrement des journalistes classés non suffisamment coopérants avec le FN de leurs meetings... C'est le type de "liberté" qu'un tel parti autoritaire, sinon dictatorial, voudrait nous imposer. La guerre civile à courte échéance, voilà ce qu'on récolterait ! – nadine6767
C'est très bien... ils sont tellement prévisibles ! Plus le FN se sentira proche du pouvoir, poussé par les sondages, plus il se révélera. Et ce n'est pas fini... oublié le langage policé, MLP va avoir de plus en plus de mal à contrôler sa garnison ! – nadine6767
Et quid des "socialistes qui devront répondre de leurs trahisons devant des tribunaux à la libération prévue en 2017" (tweeté par monsieur Boussard un peu avant sa réaction concernant Itélé) ? Ce propos est passé un peu inaperçu mais si ce monsieur se plaint de la stigmatisation de ses électeurs, il ne se prive pas pour autant de menacer ceux qui ne pensent pas comme lui ! Comme toujours au Front National, "faites ce que je dis, pas ce que je fais". Au passage, ça fait quand même deux déclarations qui défendent une vision politique totalitaire… madame Le Pen passe des journées à nous expliquer qu'elle ne tolère pas ce genre de propos, pourtant ce monsieur est toujours candidat officiel du Front National malgré ses propos scandaleux: preuve en est que le Front National n'est pas autrement que sur la forme un parti Républicain. Tout simplement honteux que des gens qui ne respectent pas la République et nos institutions, dont ils ne comprennent ni l'Histoire ni les enjeux en terme de droits individuels, de libre pensée et de liberté de la presse, puissent être candidats !! – nadine6767

Candidat FN aux élections départementales dans le Morbihan, Frédéric Boussard estime, comme l'a repéré le Lab d'Europe 1, qu'il "faudra fermer iTélé dès l'arrivée [du FN, NDLR] au pouvoir ! ". Tout simplement. La cause de la colère du candidat frontiste ? Pour un candidat FN, la ministre de l’Education est une « pute à PD » Candidat du Front national en Seine-Saint-Denis pour les élections départementales de fin mars, Jean-Marc Buccafurri a bien cru pouvoir passer inaperçu.

Moi, ce que j’aime avec le FN, c’est le raffinement et la délicatesse de ses adhérent et sympathisants. On n’est jamais déçu : ils sont toujours capables de faire pire ! – nadine6767

Mais en fermant son compte Twitter, il a toutefois oublié que certains internautes avaient eu le temps d’immortaliser ses propos. « L’homosexualité, c’est une déviance » Sous le pseudo @titifoso (toujours accessible en cache sur google), ce candidat du 93 répandait en effet sa prose nauséabonde. Le 26 août 2014, il s’en prenait par exemple à la toute nouvelle ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem : « La pute à PD LGBT soumise @najatvb à l’Education nationale, une provocation de plus faite aux familles par ce gouvernement pourri ! Un candidat FN pose avec un pistolet sur la tempe de Hollande.

Il est en tenue militaire.

Je ne trouve pas ce type de mise en scène du meilleur goût. Je déteste les armes et la violence. Le symbole ici est mauvais et ne reflète pas l'intelligence démocratique ! Ce candidat veut dégommer. Moi je préfère les candidats qui se feraient tuer pour défendre les idées de leur adversaire politique... – nadine6767

Il a un pistolet en main. Il le pointe, sur un photomontage grossier, sur la tempe de la marionnette de François Hollande aux Guignols de l'info. Il publie ce photomontage sur sa page Facebook. Et il est... candidat Front national à un poste de conseiller départemental de la Mayenne aux prochaines élections. L'image a été repérée par Éric Fallourd, secrétaire général adjoint à la communication du groupe écologiste de l'Assemblée nationale, qui l'a republiée sur son compte Twitter en ajoutant : "Le brave homme qui se met ainsi en scène sur ce montage est candidat du FN en Mayenne.

Le vrai visage des candidats FN (la suite) Racisme, antisémitisme, homophobie, dans son édition parue jeudi 12 mars "l'Obs" révèle les propos de dizaines de candidats du Front national aux élections départementales sur la base des informations collectées par un petit collectif : l'Entente. Depuis le bouclage du numéro, nous avons poursuivi notre enquête. Et la liste s'allonge. Départementales : le ministère de l'intérieur fait-il valser les étiquettes politiques ? Racisme, antisémitisme, homophobie : le vrai visage des candidats FN.

On avait dit qu'on ne se moquait pas... Ben raté ! Départementales 2015 : une candidate FN accusée de glorifier Hitler. Départementales : le tract trompeur du Front national. Départementales 2015 : le FN récusé par 55 % des Français. Le FN suspend son chef de file au Mans. Départementales : un candidat FN ne s'estime «pas compétent pour cette responsabilité» LE SCAN POLITIQUE - Candidat à Colmar, le jeune Romain Thomann affirme que lui et d'autres postulants frontistes du Haut-Rhin ont « presque été enrôlés de force» pour les prochaines départementales.

Pas compétents, n'habitent même pas dans le canton dans lequel ils se présentent, aucun mandat local ni expérience de la vie politique, pression sur certains candidats pour se présenter... telles sont les caractéristiques de la misère au FN pour trouver des candidats ! – nadine6767

On connaissait le cas de deux candidats du FN aux départementales de fin mars qui estimaient avoir été inscrits sur les listes sans leur consentement. Voici celui de candidats «presque enrôlés de force». Romain Thomann, jeune candidat du parti de Marine Le Pen dans canton de Colmar 1, n'est pas très sûr de faire l'affaire s'il devait gagner. Islamophobie, homophobie... la compilation des dérapages FN. Un rassemblement de mécontents. Départementales 2015 - Puy-de-Dôme : couacs en série au FN !

EXEMPLE 2 : L'an dernier déjà, un autre coup d'éclat avait entaché la crédibilité du parti à l'issue des élections municipales à Clermont-Ferrand. L'un des trois élus frontistes, Éric Assad, avait lui aussi "caché" son passé judiciaire à son parti. Il avait pourtant été inculpé d'homicide volontaire et de tentative d'assassinat. – nadine6767
EXEMPLE 1 : Décidément, le Front national se distingue dans le Puy-de-Dôme et multiplie les polémiques. Le candidat du Front national Pascal Bardin, la cinquantaine, a en effet été condamné en mai 2014 pour violence et injure raciale à six mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l'épreuve (avec obligation de soins), par le tribunal de grande instance de Clermont-Ferrand. Il avait tenté de renverser un piéton avec son véhicule en proférant des insultes racistes à son égard. Heureusement, sa victime n'avait pas été blessée. Pour sa "défense", le candidat avait déclaré avoir "juste voulu donner une leçon de morale à un bon petit Français, un Guadeloupéen, qui traversait en dehors du passage piéton". L'affaire, révélée par le site web de France 3 Auvergne, perturbe sérieusement la campagne du parti frontiste dans le département auvergnat. – nadine6767

Départementales: le Front national recrute six candidats dans une même famille.

Voilà bien la faille de ce parti qui ne dispose pas encore d'assez de gens compétents souhaitant faire leur outing en se déclarant... Il est donc obligé de présenter tout le monde et n'importe qui, premièrement pour avoir des élus, mais aussi -et surtout- pour une question financière ! – nadine6767

Départementales: le FN dans la tourmente des dérapages racistes de ses candidats.

Des propos inadmissibles et un programme d'un autre temps.... Passez votre chemin ! Le populisme "jambon beurre" ,c'est un peut court pour faire avancer une société ,il faut autre chose que du ressentiment et de l'eau bénite de sacristie, ou de sortir de l'euro, de refuser le mariage pour tous, de fermer les frontières... C'est du grand n'importe quoi ! Le Français qui voterait pour de telles inepties se tirerait une balle dans le pied et précipiterait le pays dans le chaos. Notre horizon, c'est au contraire plus d'Europe, davantage de coordination économique, fiscale et une défense commune. Hâtons-nous sinon l'Allemagne marchera sans nous ! – nadine6767
Toute cette normalisation, tous ces efforts de la fille Lepen pour cacher l'évidence ! Heureusement que MLP n'entrera jamais à l'Elysée... D'ailleurs, qui pourrait y croire en-dehors de quelques entubés consentants ? – nadine6767
Il semble que le parti de Marine Le Pen ait privilégié la quantité à la qualité de ses candidats ! En effet, depuis plusieurs semaines, plusieurs d'entre eux se sont en effet distingués en publiant des commentaires franchement racistes ou antisémites sur les réseaux sociaux.... – nadine6767

Départementales : la cuvée raciste et homophobe des candidats FN. Pour les départementales, le FN promettait des candidats irréprochables. A un mois du premier tour, ils sont pourtant nombreux à tenir des propos condamnables, notamment sur les réseaux sociaux. Le Front National, le seul parti qui vous transforme en 180 jours chrono un repris de justice antisémite condamné pour vol, drogue, etc... en un candidat respectable !