Cours

Facebook Twitter
La théorie de la titraille: jouez avec notre générateur de titres Houellebecq-friendly La saison des prix littéraires s'achève et contrairement à Jérôme Ferrari (Le Sermon de la Chute de Rome), Patrick Deville (Peste & Choléra) ou encore Scholastique Mukasonga (Notre-Dame du Nil) vous n'avez toujours pas été récompensé. Vos espoirs sont d'ailleurs très minces puisque vous ne faites partie d'aucune sélection. publicité Le problème vient peut-être du titre que vous avez choisi pour votre roman... Pour votre prochain ouvrage, nous avons la solution: notre générateur de titres Houellebecq-friendly. Vous pouvez jouer directement ci-dessus, ou lire la FAQ ci-dessous avant. La théorie de la titraille: jouez avec notre générateur de titres Houellebecq-friendly
www-ufr8.univ-paris8.fr/ufr8/actu/telec/UniversitePopulaire1.pdf
classiques.uqac.ca/classiques/freud_sigmund/le_mot_d_esprit/freud_le_mot_d_esprit.pdf
L'ironie aujourd'hui: Lectures d'un discours oblique Ces actes d'un colloque international, témoins de l'étroite collaboration scientifique entre les deux universités de Sfax et de Clermont et de son Centre de Recherches sur les Littératures Modernes et Contemporaines, réunissent de nombreuses interventions autour d'une relecture de l'ironie proposée par Mutaspha Trabelsi, éditeur du présent volume. Phénomène complexe dont la définition est loin d'être consensuelle, l'ironie fonctionne comme un terme générique qui englobe des concepts différents ou des références dérivées, servant à marquer " la distance intempestive à l'égard d'une position originelle insatisfaisante, et faisant de l'ambiguïté ludique sa marque propre " (Eric Bordas). L'ironie aujourd'hui: Lectures d'un discours oblique
Les femmes chez Balzac
Balzac et son monde 1/4 : Illusions perdues - Idées Jardin de la Maison de BalzacGENEVIEVE MERIC Radio France Extraits musicaux : - Nocturne n°4 en fa maj op 15 n°1 andante cantabile, Compositeur : Frédéric CHOPIN, Interprète : Maria Joao PIRES, Deutsche Grammophon Balzac et son monde 1/4 : Illusions perdues - Idées
dl_history_philosophy_total_graphe.png (4000×4000)
Théorie de la théorie Théorie de la théorie Fabula, la recherche en littérature (atelier) Atelier de théorie littéraire : Théorie de la théorie Les enjeux présents de la théorie littéraire: une réflexion de Phillipe Daros. La théorie littéraire est-elle anachronique? Anachronie de l'historien, achronie du poéticien, par Arnaud Welfringer. Théoriser, expérimenter: l'embarras des richesses dans le domaine des études littéraires, entretien d'Angela Braito avec Yves Citton.
Reading group live chat: John Crace on Andre Gide | Books Reading group live chat: John Crace on Andre Gide | Books While a great deal of incisive, intelligent and damn-near impenetrable criticism has been written about Andre Gide's Immoralist, the article that seems to have most influenced contributors to this month's Reading Group is actually a pastiche of the book - John Crace's digested read. The piece doesn't exactly take Gide seriously: "I was not concerned by Marceline's fatigue - why should I have been? - for I was burdened with the seriousness of my Nietzschean crusade to reject my duty-bound bourgeois friends and live my life in the moment ... It was after delivering a derivative lecture on how Culture kills Life that I met Menalque, himself an obvious Nietzschean avatar." But as readers such as everythingsperfect have pointed out, John Crace's take is accurate, as well as funny.
Ce que la littérature comprend de l'histoire - Patrick Boucheron, article Littérature Balzac et la société bourgeoise, Grégoire de Tours et les temps mérovingiens…, la littérature est une ressource précieuse pour l’historien. Mais il doit la considérer comme un reflet du monde qu’elle décrit plutôt que comme une connaissance objectivée. Une tâche ardue de décryptage s’impose alors... Ce que la littérature comprend de l'histoire - Patrick Boucheron, article Littérature
L’histoire de Till l’Espiègle, composée vraisemblablement en allemand ou en bas-allemand, ne tarda pas à être traduite en flamand, en français, en latin, en anglais, en danois, en polonais ; on n’a jamais cessé de la réimprimer depuis. Les éditions qui en ont été faites en différentes langues sont innombrables. Lappenberg, dans son D. Légendes, croyances, superstitions. Héros Till l'Espiègle, Figure de Hibou, Thyl Ulenspiegel Légendes, croyances, superstitions. Héros Till l'Espiègle, Figure de Hibou, Thyl Ulenspiegel
Homo cinematographicus Atelier de théorie littéraire : Homo cinematographicus Homo cinematographicus: sur l'hypothèse d'une préhistoire du cinéma, par Jean-Louis Jeannelle Séminaire "Anachronies - textes anciens et théories modernes" (2011-2012). Introduction à la septième séance (04 mai 2012): L'anachronisme contrôlé. Une méthode pour penser l'archéologie du cinéma? Homo cinematographicus: sur l'hypothèse d'une préhistoire du cinéma Homo cinematographicus
Foucault Qu'Est-ce Qu'Un Auteur 1969
La fiction La fiction I. Polysémie du mot fiction On emploie le terme fiction dans des usages très différents qu'il importe de clarifier pour mieux comprendre les différents types de théorie qui s'appliquent à cette notion, en visant des réalités très différentes. I.1.
L'essai commence par l'approche d'une « solitude essentielle », celle de l'écrivain : l'écriture, où « tout est parole », où « toute réalité se dissout », soustrait en effet l'auteur à la vie commune, au monde, et le livre à ses interrogations. L'écriture est irrésistible, mais en même temps maintient toujours l'auteur à distance de son but, à distance de l'œuvre, toujours inachevée, toujours recommencée, toujours inquiète : l'œuvre comme « commencement infini ». Plus encore : l'écrivain est lui-même écrit par l'œuvre, déterminé (en tant qu'écrivain, non en tant qu'homme) par son écriture. Cette hypothèse, qui inverse la perspective habituelle, situe l'œuvre comme origine, au lieu de considérer l'auteur comme l'origine de l'œuvre. Cette perspective paradoxale, aussi injustifiable soit-elle, explique à elle seule l'attitude de quelques immenses auteurs, comme Mallarmé, Kafka ou Rilke, ou encore l'écriture automatique des surréalistes. Maurice Blanchot, L'Espace littéraire | Anagnosis Maurice Blanchot, L'Espace littéraire | Anagnosis
Ironie Atelier de théorie littéraire : Ironie « Ironie est chez nous une raillerie dans la conversation, ou une figure de rhétorique, et chez Théophraste, c'est quelque chose entre la fourberie et la dissimulatio, qui n'est pourtant ni l'un, ni l'autre. » La Bruyère, Caractères( 1688), éd. Garnier, 1962, p. 16. Par ce propos, La Bruyère souligne la polysémie que recouvre le terme d'ironie : il désigne tantôt une pointe rhétorique, tantôt une attitude associée à celle du philosophe depuis la caricature de Socrate proposée par Aristophane.
Apprendre l'anglais > Cours d'anglais gratuits > Fiches de grammaire prêtes à imprimer Très pratiques, les fiches de révision de grammaire anglaise vous seront bientôt indispensables pour réviser votre grammaire. Une seule étape: appuyez sur "imprimer", c'est tout!

Grammaire anglaise: Cours, leçons et fiches de révision de grammaire anglaise

www.univ-paris-diderot.fr/DocumentsFCK/clam/File/publi_hermes/Paton_Intro_Fr.pdf
Atelier de théorie littéraire : L'oeuvre littéraire est-elle un monde possible? L'œuvre littéraire est-elle un monde possible? Par Françoise Lavocat Ce texte doit paraître dans Problèmes de Théorie littéraire, volume dirigé par Sylvie Patron, contenant également des articles suivants: Guillaume Perrier, «Narratologie et temps phénoménologique» ; Franck Bauer « L'hypothèse iconique » ; Laure Himy « Le style : un acte d'écriture ? L'oeuvre littéraire est-elle un monde possible?
Le narrateur Atelier de théorie littéraire : Le narrateur "Le narrateur", par Sylvie Patron (Université Paris 7-Denis Diderot). Extrait (Introduction) de Le Narrateur. Introduction à la théorie narrative.
Une théorie «mentaliste» du roman Sylvie Patron Université Paris 7-Denis Diderot Dans la prolifération actuelle des ouvrages de recherche et de vulgarisation scientifiques consacrés à la question du récit[1], le livre de Jon-Arild Olsen, L’Esprit du roman, publié chez Peter Lang avec le soutien du Conseil norvégien de la recherche scientifique, peut apparaître comme le premier ouvrage de narratologie «postclassique»[2] en langue française. En choisissant ce titre (plutôt que Œuvre, fiction et récit, qui avait d’abord été envisagé et qui a été conservé comme sous-titre[3]), Jon-Arild Olsen a voulu indiquer l’orientation générale de son livre : le projet d’une théorie psychologique et, plus spécifiquement, «mentaliste» du roman. Le sous-titre permet néanmoins de préciser que c’est le roman comme fiction (en anglais dans le texte), c’est-à-dire comme œuvre de fiction narrative, qui est au centre de cette théorie du roman. Sylvie Patron : Une théorie «mentaliste» du roman
Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales
Cours sur la photo numérique
Kant – Critique de la faculté de juger, et détour du côté de Schelling
« La face cachée de la culture humaine » : réflexions sur la perte des œuvres
Ancien français - Fiches de vocabulaire
une histoire des concepts du cinéma
MEPR1 - une vidéo Actu et Politique
Cécile Narjoux -TD Licence - caractérisation - stylistique - le Paysan de Paris -Aragon
Qu'est-ce qu'un auteur ? : cours d'Antoine Compagnon
Enseigner la littérature à l’université aujourd’hui