background preloader

State of the art

Facebook Twitter

La réalité augmentée. Selon Ronald Azuma, chercheur à l'université de Caroline du Nord, la réalité augmentée doit respecter trois règles fondamentales : combiner le réel et le virtuel, de manière interactive (en temps réel) et en respectant l'homogénéité perspectiviste.

La réalité augmentée

Cette définition exclut donc les simples collages 2D qui ne respectent pas la cohérence 3D, ainsi que la composition en post-production qui n'est pas temps réel. En revanche, elle n'impose aucune contrainte sur le réalisme photométrique des compositions (par exemple, les objets virtuels peuvent être affichés en mode filaire). La visualisation peut se faire à l'aide de lunettes stéréoscopiques particulières, qui permettent de voir la réalité en même temps que les objets synthétiques représentés en relief.

Les premiers mélanges entre images filmées et images numériques ont été réalisés pour le film Tron de Steven Lisberger (1982). Vers la Réalité Augmentée. Culture Mobile. Etat de l'AR #2 : et si la réalité augmentée, c'était maintenant ? A mbiance particulière le 4 octobre à la Cantine.

Etat de l'AR #2 : et si la réalité augmentée, c'était maintenant ?

Vers 20h, une foule de gens a les yeux rivés sur une feuille de papier où sont imprimés des motifs incompréhensibles (ils voient des choses…) tandis qu’à l’entrée, une discussion civile oppose des partisans de la réalité augmentée et ceux qui, plus prudents, se demande cette hybridation du réel et du virtuel ne pourrait pas faire ressembler votre vie à Matrix, sans les robots. Et oui, le 4 octobre à la Cantine, c’était la deuxième conférence des Etats de l’AR, organisée par AR Paris. Et AR, c’est l’acronyme d’Augmented Reality ! Un rendez-vous à ne pas rater qui commençait par un point d’actualité par Aurélien Fache et Jean-François Chianetta, voici leur support de présentation avec de nombreuses vidéos. A découvrir : Layar - Raimo at TNW 2011.