background preloader

Les murs

Facebook Twitter

Cartographie. Murs, barrières, clôtures : comment le monde se referme. Le monde se referme : la carte des murs aux frontières. Mur à la frontière mexicaine au coeur des débats de la présidentielle américaine, multiplication des barrières anti-migrants en Europe...

Le monde se referme : la carte des murs aux frontières

Les murs, barrières ou clôtures pullulent depuis quelques années : cartographie de la fortification des frontières, et analyse d'un monde de plus en plus fermé. 65 murs construits et planifiés, soit 40.000 km de long, ou la circonférence de la Terre. Agence France-Presse on Twitter: "Une carte du monde des frontières fortifiées #AFP... Un monde de murs. « Les murs de la liberté » ou l’histoire de la révolution égyptienne en graffitis. Une campagne de financement collaboratif en ligne récolte des fonds pour publier « Walls of freedom », un livre de référence sur la révolution égyptienne.

« Les murs de la liberté » ou l’histoire de la révolution égyptienne en graffitis

Retour sur un art rebelle qui incarne plus que tout autre l’aspiration à la liberté des Egyptiens On croit que la révolution égyptienne s’est faite essentiellement sur les murs Facebook et autres réseaux sociaux. Mais elle s’est faite aussi sur de vrais murs, de pierres et de briques ceux-là, où s’expriment au jour le jour la rage, les désirs, les colères, les deuils, les espoirs, mais aussi les contradictions d’une révolution toujours en cours, et dont on a vu encore très récemment qu’elle était loin d’être essoufflée, mais loin, aussi, d’avoir atteint ses objectifs.

Une documentation artistique en temps réel des événements De fait, tous les soubresauts de cette histoire en marche trouvent un écho presque instantané sur ces espaces d’expression de la voie publique, qui deviennent alors des murs de liberté. L’art contre l’oppression. 1961-1989 - Le Mur de Berlin dans l'Histoire. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, dès 1947, l'Europe se divise en deux camps ennemis, avec la mise en place d'un «rideau de fer», de Lubeck jusqu'en Tchécoslovaquie et au-delà.

1961-1989 - Le Mur de Berlin dans l'Histoire

L'ancienne capitale allemande, Berlin, est elle-même partagée entre les Occidentaux et les Soviétiques. Anglo-Saxons et Français craignent que le partage de la ville et du continent ne se pérennise. Leurs rivaux soviétiques veulent mettre la main sur l'ensemblee se cristallise le refus de l'Ouest d'accepter définitivement la partition de l'Allemagne et de l'Europe. Il n'y aurait jamais eu de mur de Berlin si les Américains et les Anglais n'avaient réagi avec vigueur au blocus de l'ancienne capitale du Reich ! Le Mur avant le Mur Le 24 juin 1948, les Soviétiques, qui occupent Berlin-Est, coupent les communications terrestres entre l'enclave de Berlin-Ouest, répartie en secteurs anglais, américain et français, et l'Allemagne occidentale.

Le mur est plus qu'un mur Les «passe muraille» Le Mur des Fédérés. Contexte historique Le mur des Fédérés A la fin de la « semaine sanglante », le samedi 27 mai 1871, les troupes versaillaises parviennent à investir le cimetière du Père-Lachaise où des fédérés s’étaient repliés tandis que les quartiers du Trône, de Charonne et de Belleville étaient assaillis.

Le Mur des Fédérés

Durant plusieurs heures, les communards résistent au point que les combats se seraient parfois terminés au corps à corps et à l’arme blanche, entre les tombes, non loin des sépultures de Nodier, Balzac et Souvestre. Cent quarante-sept communards faits prisonniers sont fusillés contre le mur est de l’enceinte du cimetière. Dans les heures et les jours qui suivent, les corps de milliers d’autres fédérés tombés lors des combats de rues dans les quartiers environnants sont ensevelis à leurs côtés, dans une fosse commune. Analyse des images Commémorer Dans La Veuve du fusillé, Pichio semble « écrire » la suite de cette histoire.

Interprétation Le mythe politique. Les murs conflictuels de l'Histoire- Histoire des arts. Symbolique des murs dans l'histoire. Date de diffusion : 14 novembre 2003 De la Grande Muraille de Chine au « mur de sécurité » mis en place par Israël, les murs construits par les peuples à travers l'histoire ont tour à tour servi à se protéger, à diviser, à enfermer ou à détruire.

Symbolique des murs dans l'histoire

Le mur symbolise un conflit qui serait devenu envenimé à tel point que la seule solution entrevue est d'élever une barrière entre les populations, comme Daniel Weinstock, directeur du Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréal, l'explique à Josée Dupuis dans cette réflexion sur les murs dans l'histoire diffusée au Téléjournal en 2003.

Symbolique des murs dans l'histoire • Vaste ensemble de fortifications, la Grande Muraille de Chine s'étend sur près de 6000 kilomètres. Commencée 500 ans avant Jésus-Christ, elle est achevée sous les Ming par un dernier tronçon construit en 1598. Média : Télévision Émission : Le Téléjournal/Le Point Invité(s) : Paul Létourneau, Borush Spiegel, Daniel Weinstock Ressource(s) : Céline Galipeau, Josée Dupuis. Les murs dans l'histoire. Mrpaput.tumblr.com/post/51398631449#notes.