background preloader

Une démocratie nous t'elle heureuse ?

Facebook Twitter

La démocratie doit-elle nous promettre le bonheur? - Mes cours de philosophie. Ordre ou désordre? Maryse Emel. Vous avez raison, citoyen.

la démocratie doit-elle nous promettre le bonheur? - Mes cours de philosophie. Ordre ou désordre? Maryse Emel

Ces paroles, prononcées il y a plus de 200 ans, le 13 ventôse an II, semblent toujours accrocher, au point de rentrer dans les dictionnaires. Peu de phrases semées au vent de l'histoire restent dans la mémoire de la postérité. Si celle-ci est encore vivante, si les esprits tournent toujours vers cette fameuse formule, c'est qu'elle n'a point perdu de son actualité.

Et cela veut dire, hélas, que le bonheur reste toujours à conquérir. Utopie politique et bonheur ne sont pas compatibles. ©Le Livre de Poche Le célèbre roman1 des années 1930 de l’écrivain anglo-américain, Aldous Huxley (1894-1963), qui connut un succès international, pose sous une forme utopique des questions centrales et troublantes sur la relation entre régime politique (ici mondialisé) et bonheur.

Utopie politique et bonheur ne sont pas compatibles

Le titre anglais – Brave new world – tiré d’une citation de Shakespeare (La Tempête) ne renvoie pas exactement à la connotation à la fois leibnizienne et voltairienne du titre français. Bonheur et démocratie. Si vous êtes sincère et honnête avec vous-même, il y a de nombreuses journées où vous devriez vous sentir heureux.

Bonheur et démocratie

Si vous êtes en bonne santé, que vous avez deux bras et deux jambes, vous êtes déjà un nanti. Si vous n’habitez ni en Libye, ni en Côte d’Ivoire, ni à Haïti, ni… ni… Si vous habitez un pays en paix, si vous pouvez encore manger à votre faim, si… si… Rajoutez ce que vous avez de plus pour être heureux, bien entendu, cela dépend de vos choix et de vos goûts : ce peut être un mari ou une femme ou un compagnon qui vous agrée ou pourquoi pas… votre solitude, des enfants, des amis (peu, juste des amis sincères), ou des centaines de relations, une maison, un don particulier, un passe-temps épanouissant, un chat, un chien, une voiture, un vélo ou un cheval, alors là vous êtes un super nanti.

Que voulez-vous de plus ? De l’argent. Ah, c’est bien ça, alors… L’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue, ajoutez-vous… Soit, c’est notre organisation sociale qui veut ça. Le Bonheur améliore la qualité de la Démocratie - Fabrique SpinozaFabrique Spinoza. « Life Satisfaction and Political Participation – evidence from the United States. », Flavin 2010 Les citoyens les plus heureux d’une nation sont aussi les plus actifs dans la démocratie.

Le Bonheur améliore la qualité de la Démocratie - Fabrique SpinozaFabrique Spinoza

La littérature sur la participation politique est abondante mais examine peu son lien avec le bien-être citoyen. Si des études suggèrent une corrélation (Veenhoven 1988), la direction de la causalité est mal établie. Flavin interroge spécifiquement dans sa recherche si la satisfaction de vie des citoyens peut améliorer leur participation politique. Il explore l’ensemble des facteurs encourageant les citoyens à exercer leurs prérogatives civiques et donc à améliorer l’efficacité résultante de la démocratie. La démocratie participative redéfinit le bonheur collectif. À la fin du XVIIIe siècle, Louis Antoine de Saint-Just s’exclame : « le bonheur est une idée neuve en Europe !

La démocratie participative redéfinit le bonheur collectif

». Il annonce par ce biais une idée politique naissante, celle du bonheur collectif. Le politique doit désormais résorber les inégalités dues à la naissance, c’est à lui qu’incombe la responsabilité de faire le bonheur collectif. Penser le bonheur aujourd’hui - Le bonheur : une question sociale ? - Presses universitaires de Louvain. 1Plusieurs des déterminants objectifs du bonheur ayant été mis en évidence, celui-ci peut alors être pris en compte et envisagé au plan social.

Penser le bonheur aujourd’hui - Le bonheur : une question sociale ? - Presses universitaires de Louvain

Penser le bonheur dans cette perspective revient à envisager 1/ le bonheur de l’individu comme pouvant faire l’objet d’une préoccupation politico-sociale. 2/ Cette perspective permet également de considérer le bonheur collectif, le bonheur de l’ensemble de la société. Aussi surprenante soit cette dernière considération, elle est le fruit d’une longue tradition de pensée, allant de l’Antiquité à nos jours, et alimente des recherches statistiques contemporaines, telles que le Happy Planet Index (HPI). Le bonheur collectif constitue enfin l’objet d’une discipline : l’économie du bonheur. Le bonheur dépend-il du régime politique sous lequel on vit ? - Aide en philo.com. Aperçu du corrigé : Le bonheur dépend-il du régime politique sous lequel on vit ?

Le bonheur dépend-il du régime politique sous lequel on vit ? - Aide en philo.com

C'est une évidence, les hommes sont plus heureux dans un régime politique juste et légitime qui protège leur liberté que dans un régime tyrannique et arbitraire qui leur nuit. On sera d'autant plus heureux qu'on vivre dans un Etat qui a en vue le bonheur de ses citoyens. Mais, notre bonheur ne peut venir de l'Etat car il est une affaire personnelle et subjective. Dissertations gratuites sur Le Bonheur Dépend Il Du Régime Politique Sous Lequel On Vit.