background preloader

Lire écrire en écran

Facebook Twitter

Édition & numérique - réflexion et état des lieux. ARC Éditions Nouvelles Formes - ESAD Orléans Mise à jour : septembre 2015 1 | Les différents formats de livres numériques Les formats, encore nombreux, demandent de faire des choix afin de faire face à des problèmatiques diverses.

Édition & numérique - réflexion et état des lieux

HTML 5 permet de produire des fichiers dans plusieurs formats ainsi que des applications.

Les bonnes pratiques epub

Châteigne Litt. L'édition scolaire + Numérique et lobbying. Tour d'Europe du prêt numérique en bibliothèques. L'élargissement de l'offre commerciale en livres numériques et la popularité en hausse de ce format de lecture ne pouvaient pas laisser l'ebook en dehors des bibliothèques.

Tour d'Europe du prêt numérique en bibliothèques

Après quelques années de refus complet par les éditeurs, par crainte de la cannibalisation des ventes, les gouvernements européens et organisations représentatives se sont attelés à la tâche : proposer une offre de prêt à même de satisfaire tout le monde. À toutes fins utiles, avant d'établir un état des lieux, il faudra rappeler ce en quoi consiste le prêt numérique : la dématérialisation du support est en effet peu entrée dans les établissements de prêt. D'après le document de référence de l'IFLA (Fédération internationale des associations de bibliothèques), le prêt numérique vise « la mise à disposition provisoire d'un ebook par une bibliothèque auprès d'un usager inscrit, pour une utilisation en dehors des limites de la bibliothèque ou dans son enceinte, selon le souhait de l'utilisateur ».

The Future of Libraries Has Little to Do with Books. Le livre numérique est mort : vive le livre numérique. Ce matin, en ouvrant le journal, un avis de décès d’un genre un peu particulier a attiré notre attention.

Le livre numérique est mort : vive le livre numérique

Bien sûr, en tant qu’éditeurs, nous sommes sensibles à ces questions et furetons régulièrement sur les sites d’informations. Mais nous ne nous attendions pas à un tel choc. « Toute l’industrie du livre — éditeurs, libraires, distributeurs, diffuseurs et services de fabrication, etc — est au regret de vous annoncer la mort du La cérémonie aura lieu en privé sur internet. Les messages de condoléance sont à adresser au format .txt ou .pdf. Après avoir fait circuler l’article de mains en mains et avoir échangé quelques réflexions, la surprise est vite retombée.

L’.EPUB était pourtant promis à une belle vie. À vrai dire, nous pouvons les comprendre. Alors ce qui devait arriver arriva : le format EPUB s’est lentement laissé dépérir. Google, iPhone, tablette... la panoplie de l'écrivain sans papier - Bibliobs - L'Obs. Dans sa belle « Autobiographie des objets», François Bon se rappelait son Atari 1040 acheté en 1988.

Google, iPhone, tablette... la panoplie de l'écrivain sans papier - Bibliobs - L'Obs

Dans «Fragments du dedans», passionnant abécédaire dont le titre doit plus à Henri Michaux qu'à Bill Gates, il est à la fois question de l'alphabet, «rétif comme un animal», de «fric», ce mot qui «rend vulgaire l'insolence de ceux qui l'étaient», ou encore de l'équilibre («la marche même commence par un déséquilibre»). Mais ce pionnier de l'édition numérique y évoque aussi les rapports entre la lecture et le dériveur, notamment sur un internet qui, comme l'univers, n'a «pas de bords». Et, partout, sans même ressentir le besoin d'en faire les mots vedettes de son livre, il mentionne la liseuse qui l'accompagne au lit, le stylo qu'il n'embarque plus dans son sac («qu'est-ce que j'aurais eu l'impression d'être nu, autrefois»), le passage du cahier à l'écran.

Retour vers le futur: comment j’imaginais la lecture assistée par ordinateur en 1991 ? Parcourant mes fichiers d’articles et de conférences, qui depuis plus de 20 ans sont passés de disque dur en disque dur, je récupère aujourd’hui, grâce à TextEdit, un texte de 1991, présentant l’expérimentation du Poste de Lecture Assistée par Ordinateur, lancée dans le cadre de l’Etablissement public pour la Bibliothèque de France, Département nouvelles technologies, sous la direction d’Alain Giffard et de Bernard Stiegler.

Retour vers le futur: comment j’imaginais la lecture assistée par ordinateur en 1991 ?

Le nec plus ultra de la technologie était alors le MacIIci et l’écran monochrome double page, avec un scanner et une imprimante laser. L’Internet grand public n’existait pas encore. Relisant ce texte en 2013, je mesure l’influence de ce travail d’expérimentation sur mon propre parcours intellectuel (la genèse des Lieux de savoir) et sur ma manière de travailler… Emotion et sourire devant la patine vintage de cette prospective technologique…. que je reproduis ici sans changer un iota.

Texte publié en 1991 ou 1992 dans la revue Préfaces, Cercle de la Librairie. 1. We need incognito book purchasing. In the physical realm, purchasing a book without revealing one’s identity involves little effort beyond proceeding to a store one does not usually patronise and paying in cash.

We need incognito book purchasing

Unless one is seeking illegal volumes, which are unlikely to be obtained at neighbourhood booksellers’ anyway, these obvious techniques are nearly guaranteed to throw friends, banks, and marketers off the scent. Alas, there is no such thing as an incognito shopping trip in the digital world. Not only are our transactions permanently etched into our credit card records, they are carefully logged and scrutinised by the stores themselves. Any purchase on Amazon, to name but one, forever hounds us in the form of recommendations, obvious or otherwise.

Emails and pages are subtly optimised to highlight content related to our past acquisitions, whether in style, length, or subject matter. This is not only a matter of convenience, though; our personal freedoms are very much at stake.