background preloader

Marché Français de la Croisière

Facebook Twitter

Marseille : une croissance sous le signe de la croisière. Nos Croisières au Club Med, séjours et vacances tout compris. Le marché français de la croisière bat un nouveau record en 2014 ! - CLIA France. Le marché français de la croisière, en hausse de 14%, consolide sa place de 4ème marché européen avec près de 600.000 passagers en 2014.

Le marché français de la croisière bat un nouveau record en 2014 ! - CLIA France

Le marché européen de la croisière atteint quant à lui, un nouveau record : 6,39 millions d’Européens ont effectué une croisière malgré un contexte économique difficile. Avec une croissance exceptionnelle de 13,7%, le marché français de la croisière a connu une forte progression en 2014 avec plus de 70.000 nouveaux clients, confortant ainsi sa 4ème place européenne derrière l’Allemagne, l’Angleterre et l’Italie. Le marché français a bénéficié d’une augmentation de capacité sur les départs de proximité depuis les ports français, essentiellement sur les flottes des trois plus gros opérateurs qui représentent 87% du marché.

Ainsi, le Zenith est venu enrichir l’offre de Croisières de France devenant son second navire, tandis qu’en fin d’année, Costa Croisières a positionné le Costa Diadema à Marseille. < Retour. Croisière : la France connaît la plus forte croissance des marchés européens. Antoine Lacarrière.

Croisière : la France connaît la plus forte croissance des marchés européens

Tourisme de croisière - Etude de marché. Zoom sur la progression de l'activité des voyagistes français sur le segment des croisières maritimes en 2010.

Tourisme de croisière - Etude de marché

Un marché qui a connu, comme en 2009 et 2008, une croissance de 12% en 2010 pour atteindre 387 000 clients. La Méditerranée est la zone qui a le mieux tiré son épingle du jeu (fréquentation en hausse de 17%). Croisière : le marché français en hausse de 9 %, avec 481 000 passagers. Le marché français de la croisière maritime a représenté, en 2012, 481 000 passagers, soit une augmentation de 9% (40 000 passagers de plus) par rapport à 2011.

Croisière : le marché français en hausse de 9 %, avec 481 000 passagers

La France maintient sa position de 5e marché européen, derrière le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. La Méditerranée reste de loin la destination la plus recherchée des Français avec 68% des passagers, devant les Caraïbes qui enregistrent une forte progression (+37 % par rapport en 2011), et l’Europe du nord. La France conserve donc un taux de croissance supérieur au marché européen qui bat néanmoins un nouveau record avec 6,139 millions de croisiéristes (+1%).

L'industrie de la croisière a créé 10 000 emplois en Europe en 2014. L'industrie de la croisière a poursuivi sa croissance en 2014, permettant la création de 10 000 emplois en Europe l'année dernière, selon les chiffres de l'Association internationale des compagnies de croisières (Clia).

L'industrie de la croisière a créé 10 000 emplois en Europe en 2014

Celle-ci estime néanmoins que le développement futur de l’activité suppose de lever un certain nombre d’obstacles. Avec 6,4 millions de croisiéristes l'année dernière, l'Europe est le deuxième marché mondial derrière les États-Unis. L'industrie de la croisière estime ainsi avoir « injecté » dans l'économie européenne quelque 40 milliards d'euros l'année dernière, dont 16,6 milliards de dépenses directes par les compagnies de croisière, leurs passagers et leurs équipages. En France, cette contribution directe s'élève à près de 1,2 milliard d'euros, en augmentation de 4 % sur un an, selon Clia.

Côté destinations, les Français sont partis en majorité en Méditerranée (63 %), puis dans les Caraïbes (17 %). 29 navires en commande. En 2016, Croisières de France revient à la formule "Tout inclus" - Croisières sur Le Quotidien du Tourisme. Avec une campagne de promotion qui débute dès le 11 janvier dans toute la France et une nouvelle signature : "Liberté, Beauté, Bonheur", Croisières de France propose cette année une nouvelle formule du "Tout Inclus".

En 2016, Croisières de France revient à la formule "Tout inclus" - Croisières sur Le Quotidien du Tourisme

L’attente était forte de revenir à l’origine de ce qui fût à la base du succès de la compagnie. Dans sa nouvelle brochure, les offres de Croisières de France sont proposées en formule "Tout Inclus" illimité, et ce depuis le 1er janvier cette année. Durant le mois de janvier, cette formule tout inclus s’accompagne des offres "Enfants gratuits" et "Senior jusqu’à -15%" sur tous les départs 2016 (Méditerranée et Europe du Nord) et de l’offre exceptionnelle de "Sur-Classement" sur une sélection de départs en avril et mai 2016. Marseille, la réussite du port de croisière.

Capitale française de la croisière, Marseille va signer en 2015 un nouveau record, avec un total de 1.5 million de passagers, soit 170 000 de plus qu'en 2014.

Marseille, la réussite du port de croisière

Comment expliquer cette réussite dans le contexte économique et géopolitique du bassin méditerranéen ? 1. La réussite du port de croisière de Marseille « Marseille intègre le Top 15 mondial des ports de croisière », Mer et Marine, 20 novembre 2015. Pas moins de 450 escales, pour 68 navires appartenant à 27 compagnies, seront enregistrées en 2015. Le palmarès 2014 des ports de croisières français : 1. Après avoir présenté le pari réussi du port de Marseille à travers sa fréquentation, l’article porte sur les facteurs clés expliquant cette réussite. 2.

104000666. Croisière : la France est le neuvième marché mondial. 21,3 millions de passagers ont pris la mer dans le monde en 2013, d’après le bilan publié par CLIA.

Croisière : la France est le neuvième marché mondial

C’est 2% de plus qu’en 2012. La croissance internationale du marché de la croisière est restée faible en 2013, tout comme l’année précédente. Au global, d’après le bilan communiqué par CLIA (Association internationale des compagnies de croisières), 21,3 millions de clients ont embarqué sur un bateau maritime l’an dernier, contre 20,9 millions en 2012. C’est une progression de seulement 2%, identique à celle constatée l’année d’avant. Sur 10 ans, la croissance globale du secteur est en revanche spectaculaire : +77% en nombre de passagers, qui n’avaient été que 12 millions à prendre la mer en 2003. La Chine en huitième position Dans ce panorama, la France se place au neuvième rang des marchés émetteurs, avec 520 000 passagers.