background preloader

Histoire-Mawa

Facebook Twitter

Les théories de l’apprentissage : enseigner / apprendre (Pascal Ourghanlian) Enseigner, transmettre, construire Les théories de l’apprentissage : enseigner / apprendre Un texte de Pascal Ourghanlian Quatre modèles(1) de l’apprentissage sont habituellement proposés par les didacticiens, à la fois selon une entrée diachronique (ces modèles recouvrent une évolution historique) et une entrée synchronique (chacun de ces modèles reste d’actualité et fournit une grille d’analyse possible de telle ou telle séquence de classe) : les modèles de l’« outre à remplir », du « stimulus-réponse », de « l’architecte » et de « la boîte noire ».

Les théories de l’apprentissage : enseigner / apprendre (Pascal Ourghanlian)

Des modèles soumis à rectification(2) Historiquement, c’est le modèle transmissif qui vient en premier. C’est à Skinner que l’on doit une première inflexion de ce modèle. Le courant de la pédagogie de la maîtrise, couramment pratiquée aujourd’hui, a repris à Skinner la structuration de l’apprentissage en fonction d’objectifs très fins, organisés de manière spiralaire (pré-test, enseignement, test d’étape, remédiation, test terminal).

Notes. L’école de la République. Histoire de l'éducation en France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Histoire de l'éducation en France

Le système éducatif français a connu d'importantes évolutions à travers l'histoire. Ces évolutions n'ont pas été continues, mais cette histoire est marquée par un accès de plus en plus large à l'enseignement, depuis l'Ancien Régime jusqu'à nos jours. Longtemps réservé à une certaine élite, l'enseignement a connu une démocratisation importante. La question de l'enseignement est soumise à des enjeux politiques, idéologiques et économiques qui contribuent à nourrir son histoire. Citoyens, familles, État et institutions (religieuses, économiques...) constituent les groupes de pression qui vont permettre l'aboutissement de l'école généralisée, notamment au travers des lois Ferry. Moyen Âge[modifier | modifier le code] Au XIIe siècle se produit une véritable révolution scolaire. Tant au Moyen Âge que pendant la Renaissance, l'enseignement se fait entièrement en latin.

Ancien Régime[modifier | modifier le code] Les TIC, un monde à partager - Éducation. Une invitation à la réflexion et au débat.

Les TIC, un monde à partager - Éducation

Une invitation à participer à la mise en place d’un forum très large sur la protection de la connaissance comme bien commun et universel. C’est ce que nous propose Jacques Daignault, professeur au département des sciences de l’éducation, UQAR-Campus de Lévis (Québec) en guise d’ouverture du prochain colloque annuel de l’AQUOPS [1], Association Québécoise des Utilisateurs de l’Ordinateur au Primaire-Secondaire, dont il est le président.

Ma thèse

FALSH. La naissance de l''glise. La naissance de l'Eglise Evangélique du Cameroun 1940 : Il s'agit d'un concours de circonstances. Les décisions administratives et politiques coloniales continuent en faveur de l'Eglise autochtone. En effet, tous les problèmes du champ missionnaire Cameroun se ramenaient à la question d'autonomie. La naissance de l''glise. Séminaire – Eglise Presbytérienne Camerounaise. Plus de 1000 jeunes en formation dans le cadre des activités génératrices de revenus Pendant cinq jours, c’est-à-dire du 29 janvier au 02 février 2014 ces jeunes recevront des formations des différents domaines du savoir.

Séminaire – Eglise Presbytérienne Camerounaise

L'Effort Camerounais (Version Francaise): EDUCATION : La formation de l’élite, une préoccupation majeure de l’Eglise. Claude Zéba.

L'Effort Camerounais (Version Francaise): EDUCATION : La formation de l’élite, une préoccupation majeure de l’Eglise

EPC - JAPE - La jape au plan national.

TIC et enseignement

Collaborer ou résister pendant la seconde guerre mondiale en France. Histoire par pays. Les conquêtes en Amérique. Dès les premiers voyages des explorateurs européens en Amérique, les puissants royaumes de l'époque ont mis la main sur des terres nouvelles qui étaient pleines de richesses potentielles.

Les conquêtes en Amérique

Les Européens ont rapidement rencontré les différents peuples amérindiens qui peuplaient ces territoires. Ces rencontres ont parfois donné lieu à des alliances et d'autres fois à des conflits. Autant pour les Européens que pour les Amérindiens, ces nouvelles rencontres ne se sont pas produites sans conséquences. L'approche colonisatrice des pays variait selon l'époque et les avantages offerts par le nouveau territoire : L'historiographie de la guerre d'Algérie, en France, entre mémoire et histoire (2004) Vendredi 4 mars 2005.

L'historiographie de la guerre d'Algérie, en France, entre mémoire et histoire (2004)

Article publié dans Historiens et géographes, revue de l’Association des professeurs d’histoire et de géographie de l’enseignement public, n° 388, octobre 2004, pp. 225-236. Le 3 mars 2003, le rédacteur en chef du Monde, Bertrand Le Gendre, croyait pouvoir constater une régression du débat public sur la guerre d’Algérie par rapport à ce qu’il avait été au début des années 1990 : « La visite du président de la République en Algérie intervient à un moment particulier où ceux qui ont combattu là-bas, comme Hélie de Saint Marc, ou ceux qui y ont vécu discourent seuls sur les événements d’avant 1962. En 1992, pour les trente ans de l’indépendance de l’Algérie, il en avait été autrement.

Colloques universitaires et travaux d’historiens avaient favorisé un retour salutaire sur le passé. En 2002, pour le quarantième anniversaire, rien de tel ou presque ». Les colonisés sont-ils "nous" ou "autres" ? Débats autour de l'assimilation (dôka) dans l'histoire coloniale japonaise (1895-1945) / Miho Matsunuma - Université Toulouse II-le Mirail. Les colonisés sont-ils "nous" ou "autres" ?

Les colonisés sont-ils "nous" ou "autres" ? Débats autour de l'assimilation (dôka) dans l'histoire coloniale japonaise (1895-1945) / Miho Matsunuma - Université Toulouse II-le Mirail

Débats autour de l'assimilation (dôka) dans l'histoire coloniale japonaise (1895-1945) / Miho Matsunuma.