background preloader

Mimimi124

Facebook Twitter

Les bateaux de croisière, des géants des mers bien polluants pour l’air. C ’est une petite ville qui arrive », explique Adrien Brunetti de France Nature Environnement (FNE), avec derrière lui, dans le port de Marseille, le paquebot de la Royal Carribean « Allure of the Seas », en escale dans la cité phocéenne.

Les bateaux de croisière, des géants des mers bien polluants pour l’air

Ce navire, le plus grand bateau de croisière du monde, accueille à son bord 5.230 passagers et 2.300 membres d’équipage. « Les moteurs tournent en permanence pour alimenter les besoins des passagers » et faire fonctionner les 25 restaurants, quatre piscines, deux simulateurs de surf ou encore la patinoire, déplore M. Brunetti, coordinateur santé environnement à FNE. Le tourisme éco responsable. Crédit Photo : Mediabong Ce numéro de Transportez moi est consacré au tourisme éco responsable pour partir en vacances en respectant la planète.

Le tourisme éco responsable

L'écotourisme prend en compte la conservation des espaces naturels et intègre les populations locales dans son développement. Cette émission navigue entre la Norvège, le Lot et l'Auvergne. Des voyages insolites sur l'eau et sur terre avec des moyens de transports respectueux de l'environnement. Jean Pierre Lamic donne ses conseils pour choisir une croisière responsable. Home » Écotourisme » Eco-croisières mers et fleuves du monde » Critères et conseils de Jean-Pierre Lamic président de VVE Jean-Pierre Lamic, le président fondateur de l’Association des voyageurs et voyagistes éco-responsables et auteur du livre “Tourisme durable : utopie ou réalité ?

Jean Pierre Lamic donne ses conseils pour choisir une croisière responsable

“, nous délivre ses conseils pour choisir une croisère responsable. Gaz naturel liquéfié : contre la pollution de mer, des navires au GNL ? Le projet de ferry au GNL réalisé par STX France pour Brittany Ferries a été abandonné mais l'idée de grands navires propulsés grâce au gaz naturel perdure. © STX Gaz naturel liquéfié : contre la pollution de mer, des navires au GNL ?

Gaz naturel liquéfié : contre la pollution de mer, des navires au GNL ?

- 2 Photos La compagnie Costa Croisières, filiale de l'américain Carnival (et ex-propriétaire du Costa Concordia, dramatiquement échoué sur l'île de Giglio le 13 janvier 2012), vient de commander aux chantiers navals Meyer (à Turku, en Finlande), deux navires de croisière géants dont les moteurs seront alimentés par du gaz naturel liquéfié (GNL). Ces deux bateaux de grandes tailles, qui devraient prendre la mer en 2019 et 2020, pourront transporter 6.600 passagers dans 2.600 cabines. Un paquebot à l'arrêt pollue autant qu'un million de voitures.

Tout l'été, ils sillonnent les mers, avec à leur bord des milliers de plaisanciers.

Un paquebot à l'arrêt pollue autant qu'un million de voitures

Les croisières sur ces paquebots ont un coût économique pour les voyageurs, mais aussi, fait moins connu, écologique. C'est ce que révèle une étude de la fédération France Nature Environnement baptisée "La croisière s'amuse? Non, elle abuse ! " qui pointe du doigt l'énorme coût environnemental de ces géants des mers. Autant de rejets qu'un million de voitures. 3.500 fois plus de soufre que dans le diesel des voitures. Respect de l’environnement : Croisière luxe verte écologique et développement durable - PONANT. Particulièrement engagée dans la préservation et la protection de l’environnement, PONANT met tout en place à bord de ses navires pour minimiser son impact sur la planète.

Respect de l’environnement : Croisière luxe verte écologique et développement durable - PONANT

Choix d’itinéraires réfléchis, navigation sous voiles pour Le Ponant, revêtements limitant la pollution de l’air et de l’eau, respect des populations locales, ou encore sensibilisation de l’équipage et des passagers : chaque jour, nous mettons en place une politique forte en matière d’écologie. Une volonté durable que nos 4 sisterships, Le Boréal, L’Austral, Le Soléal et Le Lyrial, pérennisent avec des équipements « verts », tels que : Nos navires disposent également du label international « Green Ship », certifiant un impact environnemental minimisé. Costa Croisières commande deux paquebots géants propulsés au GNL. La compagnie italienne a dévoilé hier, à Milan, son tout nouveau projet de paquebots.

Costa Croisières commande deux paquebots géants propulsés au GNL

Baptisé Excellence, il porte sur deux unités de 183.200 GT de jauge et 2605 cabines, dont la mise en service est prévue en 2019 et 2020. Le contrat comprend également des options pour des navires supplémentaires. Les Excellence seront les plus gros bateaux de croisière sous pavillon européen réalisés jusqu’ici et battront le record de capacité détenu depuis 2009 par les unités de la classe Oasis of the Seas. Ils pourront, en effet, accueillir jusqu’à 6600 passagers contre 6300 pour les mastodontes de Royal Caribbean, qui conserveront néanmoins le titre de plus grands paquebots du monde avec leurs 362 mètres de long et 227.000 GT de jauge. Les futurs fleurons de Costa Croisières seront en tous cas bien plus gros que le dernier Costa Diadema (306 mètres, 132.500 GT, 1862 cabines pour 4947 passagers en capacité maximale).

Environnement marin - Comment réduire l’impact de l’industrie maritime, la (...) - Représentation de la France auprès de l'OMI. Ainsi, depuis la première convention sur la pollution par les hydrocarbure (OILPOL) de 1954, 23 des 51 traités adoptés par l’organisation ont trait à la protection du milieu marin.

Environnement marin - Comment réduire l’impact de l’industrie maritime, la (...) - Représentation de la France auprès de l'OMI

La description sommaire de ces principaux instruments permet de rendre-compte de la quantité et de la variété des travaux de l’OMI dans ce domaine. 1- La convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires ( convention MARPOL) de 1973 et son protocole de 1978 : C’est la convention phare en matière de protection contre les pollutions provenant des navires. Elle contient 6 annexes traitant chacune d’un type particulier de pollution. Pollution par les hydrocarbures ( MARPOL Annexe I) :Les navires utilisent des hydrocarbures comme combustible ou lubrifiant ou en transportent en tant que cargaison.

L'impact désastreux pour l'environnement marin des paquebots de croisières. La croisière s'amuse et elle abuse...

L'impact désastreux pour l'environnement marin des paquebots de croisières

CROISIERES MARITIMES ECOLOGIQUES, TOURISME FLUVIAL ECOLOGIQUE. Les compagnies de navigation ne devraient pas seulement offrir un confort élevé et des prestations d'excellente qualité (ce qui est souvent le cas), mais aussi respecter des standards écologiques.

CROISIERES MARITIMES ECOLOGIQUES, TOURISME FLUVIAL ECOLOGIQUE

Les croisières maritimes se démocratisent en effet de plus en plus, mais à l'heure où la pollution des mers, dont la Méediterranée, est à l'ordre du jour du regoupement des pays riverains, il est peut-être temps d'attirer l'attention sur les pollutions ou gaspillages énergétiques induits et d'ébaucher les solutions à mettre en oeuvre. Un exemple précis Pour ne pas travailler sur du virtuel, nous allons prendre un exemple précis : celui du BLEU de FRANCE (immatriculé MMSI 256 208 000), très représentatif du secteur du tourisme maritime de la croisière. Il s'agit d'un bâtiment construit en 1980 et complètement réaménagé en 2008, appartenant à CDF Croisières de France (Monaco) dont le port d'attache est Valletta ("La Valette" sur l'île de Malte, qui fait maintenant partie de l'Europe...). Croisières: une empreinte écologique de plus en plus légère. Depuis 10 ans, tandis que le nombre de voyageurs a crû de 8% par année, les déchets et les émissions polluantes générés par l'industrie de la croisière ont diminué de moitié.

Ainsi, l'Oasis of the Seas, qui est, avec ses 220 000 tonnes, le plus gros paquebot du monde, pollue beaucoup moins qu'en son temps le Titanic, qui ne jaugeait que 46 328 tonnes. Costa Croisières engagé dans le développement durable ! Rapport sur le développement durable 2012-2013. Costa Crociere, leader européen de la croisière, a publié aujourd'hui son Rapport sur le développement durable pour la période 2012 - 2013, qui expose en détail les efforts de la compagnie en matière de développement durable. Le Rapport sur le développement durable a été rédigé conformément à la ligne directrice G3.1 de la Global Reporting Initiative (GRI). Il peut être téléchargé dans son intégralité sur le site internet de Costa Ce rapport est divisé en trois sections principales qui décrivent les activités de la compagnie, les indicateurs de performance associés et les objectifs atteints en termes de résultats économiques, de respect des normes environnementales et de responsabilité sociale sur une période de deux ans.

Il a été élaboré conformément aux lignes directrices sur le développement durable de la Global Reporting Initiative (GRI) et certifié par le cabinet PwC - Price Waterhouse Coopers. Tourisme de croisière - les impacts des croisières de loisirs. Home » Écotourisme » Eco-croisières mers et fleuves du monde » Impacts des croisières de loisirs à bord des navires paquebots. Le tourisme de croisière. 1Chaque année, environ 16 millions de personnes participent à l’une des 30 000 croisières (fluviales ou océaniques) offertes dans quelques 2000 destinations dans le monde.

De ce nombre, 9,6 millions de passagers participent à une croisière océanique (OMT, 2003 : 27). Une flotte de plus de 339 navires, pouvant accommoder de 50 à 4000 passagers à la fois, répond ainsi à la demande (Ward, 2007 : 14, 18 ; Ebersold, 2004). Tourisme de croisiere - les impacts sur l'environnement des croisieres de loisirs.