Santé

Facebook Twitter
PSY CLINIQUE

Alain Milon, un sénateur trop lié à l'industrie pharmaceutique ? Depuis qu’il a été élu sénateur UMP du Vaucluse en septembre 2004, le Dr Alain MILON a pris progressivement les leviers de tout ce qui touche au domaine de la santé au Sénat. Il est devenu : membre de l’Office Parlementaire d’Évaluation des politiques de santé, vice-Président de la Commission des affaires sociales, membre du Haut Conseil du financement de la protection sociale, Alain Milon, un sénateur trop lié à l'industrie pharmaceutique ?
eau et médicaments

Selon le guide des relations entre opérateurs et communes paru fin 2007, toute personne peut demander par simple courrier aux opérateurs une mesure de champs électromagnétiques. Celle-ci sera réalisée par un bureau de contrôle accrédité COFRAC, selon le protocole établi par l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR), aux frais de l’opérateur. Toute personne peut également faire une demande de mesure de l’exposition directement et à ses frais auprès d’un bureau de contrôle. De nombreux résultats de mesures de champs liés aux antennes de stations de base figurent sur le site Cartoradio de l’ANFR, ainsi que l’implantation de toutes les antennes déclarées. La liste des laboratoires accrédités pour faire des mesures d’exposition aux champs électromagnétiques in situ est accessible sur le site du COFRAC : - dans la rubrique « Essais » sélectionner « Electricité » Service National d'Assistance sur les champs électromagnétiques Service National d'Assistance sur les champs électromagnétiques
rapport_metrologie_des_champsV5.pdf (Objet application/pdf)
L’étude INTERPHONE est une étude épidémiologique de type cas témoins, c’est-à-dire que des malades (les cas) sont comparés à des personnes non malades mais comparables du point de vue de l’âge, du sexe etc. (les témoins). Si les malades sont en moyenne plus exposés que les témoins, l’étude apporte un argument en faveur d’un lien causal. Service National d'Assistance sur les champs électromagnétiques Service National d'Assistance sur les champs électromagnétiques
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La notion de pollution électromagnétique (également nommée smog électromagnétique ou électro-smog) suppose l'existence d'une exposition excessive (d'êtres vivants ou d'appareils), à des champs électromagnétiques. Son intensité est supposée dépendre essentiellement du niveau de champs électromagnétique, de la fréquence, et de la durée d'exposition. Cet article traite des champs électromagnétiques du spectre de fréquence DC - 300 GHz (champs continus et radiofréquence) ; Les pollutions dues aux rayonnements ionisants et à la pollution lumineuse ne sont pas traitées dans cet article. Définitions[modifier | modifier le code] Depuis la fin des années 1970[1], une partie du public et des chercheurs s'interroge sur d'éventuels effets synergiques ou d’interactions entre les champs électriques et/ou magnétiques envers l’environnement et la santé Pollution électromagnétique Pollution électromagnétique
remèdes naturels, HE/HV, ...