Community Management 2

Facebook Twitter
Le rapport Facebook ads 2012 Le rapport Facebook ads 2012 Social Fresh a publié un rapport détaillant la manière dont les annonceurs Facebook utilisent la plateforme pour de l’achat média. 70% des publicités redirigent vers un lien Facebook, au lieu du site web de la marque. Étonnamment, 55% des annonceurs n’utilisent pas les « sponsored stories » qui sont pourtant censées inciter davantage les internautes à cliquer. En effet, celles-ci reflètent les interactions que leurs propres amis ont eues avec la marque. Sur Facebook comme dans la publicité traditionnelle, ce sont les caractéristiques démographiques qui restent l’une des préoccupations majeures des annonceurs : 55% d’entre eux ont sélectionné «l’âge» comme le critère de ciblage le plus important. Si vous avez aimé ce post, pourquoi ne pas vous abonner aux infos de We Are Social par email ou flux ?
Suite et fin du compte-rendu d’Arnaud Pottier Rossi du forum NetExplo. Un grand merci ! Pour finir, découvrez les différentes facettes du match-marketing… Qu'est-ce-que le match-marketing ? Qu'est-ce-que le match-marketing ?
Les outils VRAIMENT utiles aux Community Managers

Les outils VRAIMENT utiles aux Community Managers

Il faut être honnête, des outils pour les community managers, il y en a un peu près 10 qui sortent chaque jour, il y a même des blogs qui se spécialisent dans la reprise de news souvent rythmés par ces innovations. Je n'ai pas envie de faire cela sur mon blog mais par contre, il faut bien reconnaître que dans le lot il y en a qui sont vraiment utiles, le problème, c'est de savoir lesquels.N'étant pas la personne la plus indiquée pour écrire cette note, j'ai proposé à Jérôme Deiss de l'écrire. Jérôme est une personne incroyable et vraiment remarquable par (entre autre) sa connaissance des outils. Et je me suis permis de faire un sondage pour que chacun puisse participer. Il m'a donc semblé être le plus à même de faire cette note, je lui laisse donc la parole. De plus en plus d’articles sont écrits afin de présenter les différents outils essentiels aux community managers (CM), éléments indispensables dans une pratique métier.

Les 9 niveaux d'engagement des fans sur Facebook

L’engagement des fans d’une marque sur les réseaux sociaux est une notion sensible, car difficile à évaluer. Lorsqu’on affiche une page Facebook, le nombre de fans apparaît clairement ; même chose sur Twitter, où le nombre de followers est mis en avant. Seulement, cette seule donnée n’explique pas tout – surtout lorsqu’on sait que seuls 17% des fans voient les statuts des pages Facebook. Certaines entreprises (ou agences) n’hésitent plus à acheter des fans ou des followers : aucun intérêt direct, si ce n’est de gonfler artificiellement son nombre de fans. Les utilisateurs des réseaux sociaux pensent que votre page vaut le coût d’être suivie et vos supérieurs (ou clients) peuvent penser que les résultats de vos actions sont clairement identifiables. Les 9 niveaux d'engagement des fans sur Facebook

Les marques misent sur la qualité des interactions avec les consommateurs

Les marques misent sur la qualité des interactions avec les consommateurs De la conception à la distribution, en passant par le marketing et la relation client, la notion d’intimité client recouvre toutes les étapes de la vie d’un produit. Le baromètre 2012, réalisé par CSC, spécialiste du conseil et des services informatiques, en partenariat avec TNS Sofres(1), montre que 41 % des entreprises européennes interrogées font de l’intimité client un axe stratégique, 33 % privilégient l’excellence opérationnelle et 26 % la supériorité produit. Les marques cherchent à nouer des relations profitables dans la durée avec les consommateurs en les associant à la création de leurs offres. L’intimité client apparaît, de plus en plus, comme un moyen de différenciation dans un environnement concurrentiel où les produits ont tendance à se banaliser.
3 écueils dans la digitalisation de votre marque Un article sérieux destiné aux entreprises, aux marques qui veulent s’implanter sur Internet. Car ce n’est en effet pas si facile de s’implanter sur le digital (certains disent “se digitaliser”). L’entreprise va souvent se confronter à 3 comportements négatifs qui interviendront à ce moment crucial de son développement : Le manque d’enthousiasme ou l’effet “où qu’il est mon ROI ? 3 écueils dans la digitalisation de votre marque