background preloader

Japon

Facebook Twitter

La culture « boys’ love » changera-t-elle les sociétés japonaise et asiatique ? Les séries télé boys’ love thaïlandaises connaissent depuis peu un succès mondial. 2-gether, en particulier, une romance entre deux étudiants masculins, a été diffusée avec des sous-titres anglais sur la chaîne officielle YouTube, et a atteint le sommet des tendances mondiale sur Twitter.

La culture « boys’ love » changera-t-elle les sociétés japonaise et asiatique ?

Au Japon, plusieurs séries BL thaïlandaises comme 2-gether connaissent une belle popularité, parce qu’ils sont disponibles à la fois sur certains services de streaming et sur les chaînes satellite. Le genre BL s’est primitivement diffusé dans le monde entier à partir du Japon sous sa forme manga et animé. Les piliers de la révolution du manga homosexuel : Hagio Moto et Takemiya Keiko Pris dans son acception la plus générale, le BL est né dans les années 1970 comme un sous-genre des mangas destinés aux filles (shôjo manga) et s’appelait alors le shônen-ai (romances entre jeunes garçons).

De son côté, Hagio Moto démarre la publication de sa première série « Le clan Poe » (Poe no ichizoku) en 1972.

Cuisine Japonaise

Le tatami, le revêtement de sol traditionnel du Japon. La structure du tatami Le tatami est le revêtement de sol traditionnel du Japon.

Le tatami, le revêtement de sol traditionnel du Japon

Les maisons japonaises ont aujourd’hui des pièces à l’occidentale mais les pièces japonaises sont nécessairement en tatami. Les pièces dans lesquelles se déroulent la cérémonie du thé sont également recouvertes de ces nattes végétales. Les tatamis ont une taille standard de 182 cm de longueur sur 91 cm de largeur et une pièce résidentielle ordinaire peut se composer de 3 à 8 tatamis. Le tatami-doko, ou base de la natte, est recouvert de tatami-omote, ou surface de la natte, et une bordure tatami-heri est cousue tout autour. Le tatami-doko est une sorte de planche de 5 cm d’épaisseur environ réalisée en superposant des couches de paille de riz et en les cousant très serrées.

Le tatami-omote est fabriqué en tressant des tiges de jonc épars (juncus effusus) ou igusa. Sur les bords, une bande de tissu appelée tatami-heri est cousue.

Japonais

Femmes au Japon. Les causes de la maltraitance dans les écoles japonaises. La maltraitance en milieu scolaire existe partout dans le monde et elle se signale toujours par un certain nombre de caractéristiques communes.

Les causes de la maltraitance dans les écoles japonaises

Mais elle n’en présente pas moins des différences en ce qui concerne le type de mauvais traitements, la réaction des victimes et l’attitude des témoins. L’analyse des points communs et des divergences des diverses sortes de maltraitance permet de repérer les facteurs socio-économiques et culturels sous-jacents à un phénomène qui est devenu un des problèmes sociaux majeurs auquel le Japon est confronté. Les constantes de la maltraitance D’après les résultats d’une enquête internationale réalisée en 2001 (voir figure 1), la forme la plus courante des brimades à l’école consiste en des insultes et des moqueries. Ce type de harcèlement relativement peu grave, est facile à mettre en œuvre et sans grand risque, et c’est pourquoi il est fréquent dans toutes les cultures, en particulier au cours des premières phases de la maltraitance.

Les estampes japonaises, média de l’époque d’Edo. En France, les expositions consacrées aux estampes japonaises attirent toujours un public nombreux.

Les estampes japonaises, média de l’époque d’Edo

Depuis la seconde moitié du XIXe siècle, l’art japonais exerce, en Occident, une fascination inégalée qui engendra cet extraordinaire mouvement artistique que fut le Japonisme. Réservé au début à un cercle d’initiés, l’art japonais, en particulier grâce aux estampes, connut bientôt les faveurs d’un public de plus en plus large par le biais des expositions universelles et des magasins spécialisés dans la vente d’objets d’art de l’Extrême-Orient. Belles, colorées, bon marché jusque dans les années 1890, les estampes japonaises déclenchèrent les passions parmi les peintres comme Manet, Degas, Monet, Van Gogh, le graveur Bracquemond, le sculpteur Rodin, les hommes de lettres dont les frères Goncourt, etc., et tous s’en inspirèrent. Les Japonais qui ne les avaient jamais considérées comme des œuvres d’art furent donc très surpris devant l’engouement des Occidentaux.

Japon : Actualités

Franponais 24h. Histoire Japonaise. Ambassade du Japon en France. Accueil - JNTO — Office National du Tourisme Japonais.