background preloader

Michelfleury

Facebook Twitter

Numérisation

Conservation. Conservation_photographies. Institutions. Humanités digitales. Les historien-nes et le numérique. Vous l’attendiez impatiemment, voici venu le temps de vous communiquer mon analyse des résultats de ma petite enquête sur les pratiques numériques et les besoins de formation des historien-nes. Il y a maintenant quatre ans presque jour pour jour, j’avais été invité à parler « transformations numériques du métier d’historien » à une table ronde de la Société d’histoire moderne et contemporaine (voir mon support de présentation).

L’un des premiers constats que j’avais fait pour préparer cet exposé, que nous avions repris ensuite avec Franziska dans notre article pour la RHMC (lire l’article : fr. / en.), était que s’il était désormais convenu de parler de « transformations des pratiques » voire de « révolution épistémologique », en réalité nous ne disposions d’aucune forme d’objectivation de l’appropriation des outils numériques par les historiens. J’avais inclus une question ouverte – facultative – « comment êtes-vous arrivé sur ce questionnaire ?