background preloader

Empire State of Chaos

Facebook Twitter

Il faut chercher à "comprendre l'empire"...

Les pleins pouvoirs du président étasunien ? "Pizzagate" : les internautes ont-ils découvert un réseau pédocriminel d'élite impliquant le clan Clinton. Des membres anonymes de 4Chan et de Reddit [deux réseaux sociaux, NDLR] se sont lancés dans une enquête extrêmement étrange en suivant les fuites d’e-mails de John Podesta (le directeur de campagne d’Hillary Clinton) et les résultats sont surréalistes : ils sont apparemment parvenus à dévoiler un réseau d’élite de trafic d’enfants, qui célèbre ses tendances en utilisant un langage codé et des œuvres d’art perturbantes.

"Pizzagate" : les internautes ont-ils découvert un réseau pédocriminel d'élite impliquant le clan Clinton

Avertissement : cet article comporte des éléments choquants. Dans mon article « Le directeur de campagne de Clinton John Podesta invité au diner occulte “Spirit Cooking” par Marina Abramovic », j’ai expliqué comment une invitation à un dîner mondain dénichée dans les fuites d’e-mails de Podesta contenait probablement un lien direct vers des cérémonies occultes étranges se déroulant dans les plus hauts niveaux du pouvoir. Si cela en soi s’avérait déjà choquant, il semble que ce ne soit que la pointe d’un iceberg tout à fait immonde. Comet Ping Pong Traduction : John Podesta. Les Clinton et Soros lancent la Révolution violette de l’Amérique. La victoire de Donald Trump par Alexander Douguine. Trump peut-il réussir ? Thierry Meyssan. Donald Trump et le général Michael T.

Trump peut-il réussir ? Thierry Meyssan

Flynn La presse internationale tente de nous persuader que les électeurs de Donald Trump ont exprimé une révolte des Petits Blancs face aux élites. Elle ne fait en réalité que prolonger le discours d’Hillary Clinton que, précisément, ces électeurs ont rejeté. Elle refuse d’envisager que le clivage actuel n’ait aucun rapport avec les thèmes qu’elle a traités durant cette campagne. Pourtant, nous avons tous vu une nouvelle ligne de fracture apparaître non pas entre les deux grands partis, mais en leur sein. Quelques journalistes tentent de s’appuyer sur le précédent du Brexit, alors même qu’ils avaient été identiquement surpris par celui-ci et incapables de l’expliquer.

Georges Soros finance les manifestations anti-Trump (version française) Le fascisme au-dessus des agriculteurs ? Les troublantes priorités du gouvernement américain Par Caleb Maupin – Le 29 octobre 2016 – Source New Eastern Outlook Les deux principaux géants de la distribution alimentaire américaine, US Foods Holding Corporation et Sysco, sont en train de licencier des milliers de travailleurs.

Le fascisme au-dessus des agriculteurs ?

Wal-Mart ferme des magasins et supprime des employés. Alors que les prix des œufs, du bœuf, du fromage et de presque tous les produits de l’agriculture ont chuté, les États-Unis sont confrontés à la ruine financière. La surabondance permanente de produits agricoles n’est pas simplement due au cycle naturel du marché à l’œuvre. Les promesses non tenues des politiciens Les prouesses agricoles des États-Unis sont connues sur toute la terre. L’amour pour les petits paysans est clamé par presque tous les secteurs de l’establishment politique étasunien et l’a presque toujours été.

La surproduction et la sous-consommation des produits agricoles peut être directement reliée à la politique fédérale. Caleb Maupin. Soldats fantômes. L’etat-major américain a mené un audit sur les soldats fantômes en Afghanistan et le résultat est alarmant : la moitié des hommes recrutés et formés par les USA n’existe pas physiquement.

Soldats fantômes

Ils sont payés par le contribuable US mais n’apparaissent jamais sur le terrain. C’est le SIGAR, l’inspecteur général pour la reconstruction de l’Afghanistan, qui l’a écrit dans une lettre au Secrétaire de la Défense des USA datée du 5 août et publiée vendredi dernier : il y a des soldats fantômes dans les forces armées afghanes (armée et police) que l’Amérique a créées pour remplacer ses propres troupes, en très grande majorité rapatriées sous les mandats de Barack Obama. Des fantômes en pagaille. Plus de la moitié, selon le SIGAR. Il évalue les effectifs de l’ANDSF (forces nationales de défense et de sécurité d’Afghanistan) à 319.595 hommes : près de 200.000, d’après sa lettre, ne seraient que des chiffres sur des états administratifs.