background preloader

Mhildreth94

Facebook Twitter

Deux condamnations pour usurpation d'identit sur Internet. Une femme de 38 ans et un jeune militant UMP ont été condamnés vendredi à Nancy dans deux affaires distinctes d'usurpations d'identité sur l'internet.

Deux condamnations pour usurpation d'identit sur Internet

La première s'était fait passer à plusieurs reprises pour l'ex-amie de son compagnon sur un site de rencontres et avait, sous le pseudonyme «La belle Christelle», livré les téléphones fixe et portable de sa victime. Cette dernière s'était retrouvée assaillie d'appels lui proposant des relations sexuelles et même de l'argent, entre juin 2005 et juin 2006. La prévenue a expliqué avoir agi à cause de ce qui se racontait sur le compte de sa victime, et avoir commencé à «prendre les choses à coeur» quand l'ex-amie de son compagnon s'était mise à lui réclamer la restitution de meubles. Démasquée par l'adresse IP laissée par son ordinateur, elle a été condamnée par le tribunal correctionnel de Nancy à deux mois de prison avec sursis et à verser 600 euros de dommages et intérêts à sa victime. avec Agence. Dalila Bouhezila, victime d'usurpation d'identité, a créé une association nationale - Actualité Valenciennes. Quatorze ans de combat.

Dalila Bouhezila, victime d'usurpation d'identité, a créé une association nationale - Actualité Valenciennes

Et sans doute bien plus encore. Dalila Bouhezila, victime d'une usurpation d'identité, vient de créer une association nationale : On a volé mon identité. Elle bataille aussi pour que son projet d'amendement soit adopté par le parlement. Le 8 mars, elle témoignera devant des parlementaires des conséquences de l'usurpation d'identité dans la vie des victimes. Pour faire avancer la loi. vbertin@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX » 1998. En avril dernier, son avocat, Me Thévenot, a déposé une requête au président du tribunal de Valenciennes pour faire disparaître cette mention. Elle a aussi demandé desaudiences aux ministres de la Justice et de l'Intérieur et au président de la République. Un habitant de la Vienne victime d'une usurpation d'identité depuis plusieurs années. Faits divers Alain Grégoire est à bout.

Un habitant de la Vienne victime d'une usurpation d'identité depuis plusieurs années

Après la perte de son permis de conduire, il se retrouve victime d'une usurpation d'identité qui complique à l'extrême chacune de ses démarches administratives. Sa vie quotidienne est un enfer. Par Bernard Dussol Publié le 10/01/2013 | 17:35, mis à jour le 10/01/2013 | 17:51 © Maxppp Depuis une dizaine d'années, l'usurpation d'identité est une forme de délinquance en pleine recrudescence. Des bandes organisées au niveau international peuvent reconstituer une fausse identité qui leur permettra de faire établir de faux papiers puis ouvrir un ou des comptes en banque, solliciter des crédits, louer des appartements, etc.

Maîtriser son identité numérique. Dans la vie courante, lorsque nous achetons une baguette de pain, il ne nous viendrait pas à l’idée de décliner notre identité et notre adresse au boulanger.

Maîtriser son identité numérique

Les relations que l’on entretient via Internet sont à gérer de la même façon. Pourquoi donner notre identité civile et notre adresse pour acheter un bien immatériel payé en ligne et qui n’a pas besoin d’être livré à une adresse postale ? Savoir utiliser des identités numériques distinctes et ne fournir que les données appropriées aux différents types de relations établies sur Internet constituent des compétences essentielles à la préservation de notre vie privée. Connaître et contrôler ce qu'on enregistre sur vous Lorsqu’on navigue sur internet, un certain nombre d’informations sont enregistrées en différents endroits du réseau, notamment sur l’ordinateur utilisé, chez le fournisseur d’accès ou chez les fournisseurs des services qu’on consulte.

Lire la suite Endiguer la collecte excessive Gérer ses profils et ses identités. L’usurpation d’identité sur internet & les réseaux sociaux - Murielle cahen. L'identité numérique est un des sujets en vogue depuis 2009.

L’usurpation d’identité sur internet & les réseaux sociaux - Murielle cahen

Beaucoup en ont parlé. Si cette question est cruciale depuis l'arrivée du web, sa démocratisation et l'explosion des réseaux sociaux tels que Facebook ont accéléré la prise de conscience. En effet, à travers des profils trop explicites, des commentaires trop acerbes chacun peut se faire piéger ou tout au moins être discrédité. Partant, si ces réseaux sont des outils de communication reconnus, il ne faut pas en abuser et les utiliser à bon escient. A priori, des clauses de confidentialité existent pour protéger les internautes, mais souvent celles-ci sont mal connues ou mal utilisées ou tout simplement partiellement inefficaces. La question qui se pose est donc de savoir si les internautes ont ou non la maîtrise de leur identité numérique ? Usurpation de l’identité numérique et atteinte à la vie privée Usurpation de l’identité numérique et sanctions [1] Adopté avec modifications par l'Assemblée nationale le 21 décembre 2010.