background preloader

Memoire de recherche

Facebook Twitter

Métropole durable : quand la nuit éclaire le jour. La nuit est un formidable espace de ressourcement, d’invention et de projet pour nos métropoles en recomposition et pour leurs habitants en quête de repères.

Métropole durable : quand la nuit éclaire le jour

Il est temps de mettre la nuit à l’agenda et d’anticiper le développement prévisible des activités nocturnes, pour réfléchir à un aménagement global de la ville 24h/24 et à un nouvel urbanisme sensoriel, temporel et temporaire. La nuit, espace-temps sous pression Les nuits urbaines ne sont pas des déserts. Dans cet espace-temps particulier, une partie de la vie sociale et économique reste désormais en éveil, recomposant d’autres centralités et sociabilités.

Illuminations, nuits blanches, coupures d’électricité, insécurité routière, nuisances sonores, pollution lumineuse ou violences urbaines : la nuit s’invite dans l’actualité du jour pour le meilleur et pour le pire. Les entreprises tournent en continu pour optimiser leurs outils de production, alors que les marchés financiers et Internet ne s’arrêtent jamais. Participation et conflits : l’enjeu des espaces intermédiaires. Conflits socio-spatiaux à Berlin et Saint-Denis. 1Pour analyser la relation entre la participation et les conflits, nous nous intéresserons à deux conflits socio-spatiaux situés en Allemagne et en France.

Participation et conflits : l’enjeu des espaces intermédiaires. Conflits socio-spatiaux à Berlin et Saint-Denis

À Berlin, le conflit s’articule autour des lieux de consommation d’héroïne à l’échelle de quelques rues du quartier de Kottbusser Tor : le dispositif participatif local de participation (le management de quartier) et des associations contribuent à réguler ce conflit. À Saint-Denis, le positionnement d’un terrain de football révèle un conflit inexprimé autour des nuisances sonores sur l’espace public : la mise en débat du projet d’espace public devient l’occasion d’échanger sur ces pratiques bruyantes. 1 Cet article s’intéressera à la participation institutionnalisée : on entendra par là des processus (...) 2 Les espaces intermédiaires sont des espaces « flous » dans leur destination (hall d’immeuble, plac (...) 3 Nous distinguerons ici l’espace micro-local, désignant les territoires du quartier, à l’échelle de (...)

Les territoires et les médias dans la construction de l'espace public. Abstract : In most of the research about the public sphere, its territorial dimension is either obvious or not included.

Les territoires et les médias dans la construction de l'espace public

This text analyses this territorial dimension as one element among others in the historic evolutions of the public sphere. It underlines how the relationship between the media and the territorial dimension of the public sphere is involved into its construction. The public sphere is indeed often characterized by its local side even though it was excluded from most of its theories. This is especially clear about the way traditional media promotes or hides local public debates.

This is also clear when various forms of local expression push institutional information and communication and reshape their boundaries. 22 mesures pour faire de la vie nocturne un enfer. Paris est la première destination touristique mondiale.

22 mesures pour faire de la vie nocturne un enfer

Mais cela ne suffit pas au MAEDI (ministère des Affaires étrangères et du Développement international) qui a commandé un rapport afin de "développer et promouvoir la vie nocturne française". Le titre du rapport : 22 mesures pour faire de la vie nocturne un facteur d’attractivité touristique à l’international. Ou 22 mesures pour rendre les villes invivables la nuit?

Petit florilège de ce rapport qui "n’engage que ses auteurs" et qui "fera l’objet d’un examen par le Ministre". Il est cependant publié sur le site du MAEDI, ce qui lui confère un certain poids. Contre l'anéantissement des bars-concerts Lillois. Depuis 2013, la culture nocturne Lilloise étouffe et les amateurs de musique s'insurgent et s'interrogent.

Contre l'anéantissement des bars-concerts Lillois

Le Blind Test, Le Bloom’s Café, La Chimère, Le Détour, Le Salsero ont fermé leurs portes. L'Hybride, L'Imposture, Le Yeti, L'Art Gressif se sont vus contraints de renoncer à programmer des concerts dans leurs locaux. Help La Chimère - bar concert de Lille Petition. ACC Colloque les nuits urbaines. 1re Conférence Nationale de la Vie Nocturne - Programme. Installation de la Conférence Nationale de la Vie Nocturne Nantes - 13 et 14 avril 2015 «La vie nocturne est aujourd’hui au cœur des attentions de nombreux acteurs qui n’ont pas forcément pour habitude de travailler ensemble : élus locaux, parlementaires, acteurs socio-économiques, du monde de la culture, universitaires, responsables de lieux, syndicats de travailleurs ou d’employeurs…

1re Conférence Nationale de la Vie Nocturne - Programme

Pour eux, lille3000 est une arme de gentrification massive - Lille et ses environs. Par la rédaction pour Nord Eclair, Publié le 14/01/2016 - Mis à jour le 14/01/2016 à 11:48 C’est une exposition où on ne croisera pas Martine Aubry.

Pour eux, lille3000 est une arme de gentrification massive - Lille et ses environs

Ou alors, épinglée en photo sur un mur. Pendant une semaine, « Lille2004, Marseille 2013, Lille3000, capitale(s) de la culture, culture du capital » revient sur les dix ans qui ont tout changé pour Lille. Et pas en bien, aux yeux des Objecteurs de croissance, d’Entrada et des DAVIDS, aux manettes de l’événement. « Au départ, on voulait diffuser le film de Nicolas Burlaud, La fête est finie (sur le cas de Marseille). D’où une petite semaine, proposée au cinéma L’Univers de Moulins, pour s’interroger collectivement sur les effets supposément néfastes du « marketing territorial ». Rassemblements festifs et ordre public. Les pouvoirs publics ont développé un cadre juridique spécifique pour les évènements présentant, de par le nombre de participants ou les conséquences engendrées, un risque élevé de troubles à l'ordre public.

Rassemblements festifs et ordre public

Organiser un concert : premières démarches - Fiche pratique de la Médiathèque de la Cité de la musique, Paris. Observatoire des Politiques Culturelles. La thèse de la « classe créative » : son incidence sur l’analyse des facteurs d’attraction et de la compétitivité urbaine. Cet article a pour objectif d’identifier les concepts sur lesquels s’appuie la thèse de la classe créative développée par Richard Florida quant à l’analyse des dynamiques économiques contemporaines, notamment en ce qui a trait à sa définition du capital humain (ou des talents, pour reprendre ses termes) en tant que facteur déterminant du développement économique en milieu urbain.

La thèse de la « classe créative » : son incidence sur l’analyse des facteurs d’attraction et de la compétitivité urbaine

Pour ce faire, nous nous intéressons à deux points en particulier, soit l’origine de la théorie et son apport en ce qui concerne les facteurs d’attraction des populations en milieu urbain et le thème de la compétitivité urbaine. Nous rappelons comment cette approche du développement économique se rattache à un courant en économie urbaine qui a depuis longtemps fait le lien entre d’une part, le potentiel créatif d’un espace géographique ou d’une catégorie de la population en particulier et d’autre part, l’innovation nécessaire au développement économique.

La culture pour favoriser la croissance et l'emploi - Commission européenne. De quoi s'agit-il?

La culture pour favoriser la croissance et l'emploi - Commission européenne

Face à la crise économique et financière à laquelle nous avons été confrontés ces dernières années, la Commission européenne a mis au point la stratégie Europe 2020. Etats généraux de la nuit à Lille. Etats généraux de la nuit à Lille. Code de l'environnement. Sous-section 1 : Etablissements ou locaux recevant du public et diffusant à titre habituel de la musique amplifiée Les dispositions de la présente sous-section s'appliquent aux établissements ou locaux recevant du public et diffusant à titre habituel de la musique amplifiée, à l'exclusion des salles dont l'activité est réservée à l'enseignement de la musique et de la danse.

Les exploitants de ces établissements et les organisateurs des manifestations se déroulant dans ces locaux sont tenus de respecter les prescriptions générales de fonctionnement définies par la présente sous-section. En aucun endroit, accessible au public, de ces établissements ou locaux, le niveau de pression acoustique ne doit dépasser 105 dB (A) en niveau moyen et 120 dB en niveau de crête, dans les conditions de mesurage prévues par arrêté.

Dans les octaves normalisées de 125 Hz à 4 000 Hz, ces valeurs maximales d'émergence ne peuvent être supérieures à 3 dB. I. II. III.

Livres

Presse.