background preloader

Technopédagogie

Facebook Twitter

Quelques modèles d’intégration des TICE. Par Eric VEKOUT Professeur des Collèges d’Enseignement Secondaire en Informatique et TechnoPédagogue 1.

Quelques modèles d’intégration des TICE

Introduction La mise en place ou l’intégration des TIC dans le milieu éducatif est un problème complexe relevant de plusieurs facteurs. D’où le besoin de se servir de modèles théoriques pouvant servir de schéma directeur au processus d’intégration dans toutes ses dimensions. Servir de canevas au processus d’intégration en décrivant les différentes étapes à suivre et les tâches à effectuer pour mener à bien le processus. Il existe plusieurs modèles théoriques dont les plus populaires sont : TPACK, SAMR, PST et le continuum d’approches. 2. 2.1 Le modèle TPACK (Technological Pedagocical Content Knowledge) TPACK est un modèle servant à décrire les différents types de connaissances à acquérir par un enseignant afin d’intégrer les technologies dans ses pratiques éducatives. Figure 1 : Modèle TPACK, source - www.tpack.org 2.1.1 La connaissance technologique (Technological Knowledge : TK) 3. 4.

Bruno Devauchelle : Former les enseignants au numérique ? Faut-il former encore les enseignants ?

Bruno Devauchelle : Former les enseignants au numérique ?

L'exemple de près de quarante années de formation à l'informatique, aux TIC, TUIC et autre numérique, pédagogique ou non, peut laisser le formateur désespéré. Plan après plan, circulaire après circulaire, projet après projet, on peut se demander pourquoi tant d'argent est mis dans la formation pour des résultats aussi "modestes". Citons le questionnement de Peraya, Viens et Karsenty en 2002 : "il serait intéressant de chercher à mieux comprendre l’apport de divers facteurs individuels, organisationnels, institutionnels ou sociétaux dans l’intégration pédagogique des TIC à la pratique éducative des nouveaux enseignants.

" (1). S'il faut interroger la formation, ses modalités et ses pratiques, il faut aussi questionner plus globalement le contexte dans lequel se développe le numérique au sein duquel la problématique de formation se pose. Apprentissage technique / Apprentissage conceptuel La satisfaction de la reproduction. 11 raisons qui font que les enseignants n’utilisent pas les nouvelles technologies en classe. InShare57 De plus en plus, les responsables de l’éducation au Maghreb mettent en place des programmes innovants pour l’utilisation des nouvelles technologies en classe.

11 raisons qui font que les enseignants n’utilisent pas les nouvelles technologies en classe

Certains ambitionnent de réaliser un vaste programme d’équipements de élèves avec des terminaux mobiles (particulièrement les tablettes), d’autres ont initié de vastes programmes de transformation de la manière d’envisager l’enseignement à travers l’utilisation des TICE, d’autres tâtonnent en réalisant de petites expérimentations. Sortie du livre « Apprendre avec les Serious Games ? » L’équipe Ludoscience vient de publier un nouvel ouvrage intitulé « Apprendre avec les Serious Games ?

Sortie du livre « Apprendre avec les Serious Games ? »

» Ce livre est centré sur les Serious Games pour le secteur de l’éducation. Il s’adresse à un public d’enseignants ou de formateurs qui souhaiteraient utiliser des jeux, numériques ou non, auprès de leurs élèves, étudiants ou stagiaires. L’ouvrage présente tout d’abord les avantages et limites des Serious Games en classe, d’après les recherches scientifiques menées sur le sujet. Il présente ensuite des pistes pratiques : où trouver des Serious Games ?

Enfin, pour ceux qui voudraient aller plus loin, l’ouvrage présente également des moyens simples et pratiques permettant aux enseignants de créer des Serious Games « sur mesure » pour leurs élèves. En résumé, il s’agit là d’un petit guide pratique indispensable à tous les enseignants qui s’interrogent sur les Serious Games ! Réflexion brève à propos du champ des recherches sur les TICE. Par G.

Réflexion brève à propos du champ des recherches sur les TICE

-L. Baron, A. Beauné et S. Zablot Récemment, le portique Adjectif a publié la contribution suivante : Peut-on mesurer les effets du numérique sur l'éducation. Les élèves apprennent-ils mieux avec le numérique ? Difficile de répondre alors que les méthodes sont à peines mises en place, qu'il n'existe pas encore de véritables outils de mesure et que les résultats sont essentiellement qualitatifs. Beaucoup aimeraient cependant connaître sur quelles certitudes s'appuient les techno-convaincus pour avancer que les outils numériques peuvent améliorer l'éducation.

Pour leur défense, les « colons numériques » comme ils sont parfois désignés par leurs adversaires, répliquent qu'il ne faut pas attendre de l'usage des technologies numériques des résultats rapides. Des tests ont cependant été menés, assure Marcel Lebrun, techno-pédagogue de l'université catholique de Louvain. Pour comparer les enseignements, deux groupes ont été créés, l'un adoptant la méthode pédagogique traditionnelle, l'autre une méthode dite active avec différents outils numériques.

Les effets de l’accompagnement technopédagogique des enseignants sur leurs options pédagogiques, leurs pratiques et leur développement professionnel. 1En 2012, lors du colloque AIPU 2012 (Trois-Rivières, Québec), Lebrun, Bachy, Maron, Motte, Smidts et Van Haverbeke (2012) ont présenté une communication intitulée L’accompagnement technopédagogique : des technologies et des pédagogies en interaction.

Les effets de l’accompagnement technopédagogique des enseignants sur leurs options pédagogiques, leurs pratiques et leur développement professionnel

Celle-ci portait sur la présentation de résultats empiriques et descriptifs d’une recherche quantitative qui questionnait les effets de certaines formes d’accompagnement, alliant approches pédagogique et technologique, sur le développement professionnel d'enseignants universitaires. La variable indépendante concernait la participation des enseignants à certaines formations ponctuelles ou plus longues ou encore à différentes formes d’accompagnement comme celles proposées par Massé (1998, cité dans Poumay, 2006). 2Partant de ce travail, nous souhaitions présenter, discuter voire susciter l’amélioration d’outils (questionnaires) développés sur la base des divers modèles mentionnés précédemment. 2.1. 2.2. Bien doser le numérique : de la fatigue à l’enthousiasme. Depuis plusieurs années, je recueille avec grand intérêt l’opinion de mes élèves au sujet de mes cours (j’utilise pour cela un questionnaire en ligne).

Bien doser le numérique : de la fatigue à l’enthousiasme

Une critique revient assez fréquemment : dans mes cours, trop de temps est perdu avec l’utilisation du numérique (même si d’autres élèves expriment au contraire leur enthousiasme à l’égard de l’intégration des outils numériques). Sans avoir affiné l’enquête pour identifier avec certitude les raisons de cette critique, ni quel profil d’élève tend à la formuler, je peux avancer quelques idées. Je reconnais d’abord volontiers que mon tropisme technophile peut me conduire à consacrer trop de temps au numérique (outils, méthodes, enjeux culturels, sociétaux et politiques…). Je reconnais aussi qu’il m’arrive de mal intégrer le numérique dans mes scénarios pédagogiques (le numérique devient alors un obstacle, comme le rappelle par exemple Alice Keeler). Compétences numériques. Veille pédagogique - Académie Lafontaine - Technologie. ✓ L’élève 2.0 est-il plus compétent avec le numérique ?

Pour répondre à cette question, Franck Amadieu, maître de conférence en psychologie cognitive et en ergonomie au Laboratoire CLLE ¬de l’université de Toulouse Jean Jaurès. s’appuiera sur ses travaux qui portent sur l’apprentissage avec des technologies et la lecture à l’écran.

✓ L’élève 2.0 est-il plus compétent avec le numérique ?

Ses recherches l’amènent à examiner les processus et les exigences cognitives des nouvelles technologies pour l’apprentissage, évaluer les effets des hypertextes (ex. site Web), des animations, des cartes conceptuelles et des ressources cognitives des individus (connaissances antérieures dans le domaine, habiletés de lecture) sur la compréhension et l’apprentissage. Il a écrit avec André Tricot (Université de Toulouse) Apprendre avec le numérique, mythes et réalités (RETZ, 2014) où il recense quelques lieux communs liés au numérique et les passe au crible des résultats de la recherche.

Voici par exemple quelques réflexions sur le mythe de l’autonomie des apprentissages confiées à Ludovia Magazine. Pédagogie et technologie : ne pas se tromper de priorité ! On m’a demandé à plusieurs reprises si l’on apprenait mieux avec le numérique.

Pédagogie et technologie : ne pas se tromper de priorité !

Ma position est assez claire à ce sujet : le numérique ne fait pas mieux apprendre par principe, par contre, il permet de créer des situations d’apprentissages riches, qui elles, permettent de développer des apprentissages en profondeur. Voyons donc quelques éléments de réflexion à ce sujet. Preparing Students for Online Courses. CampusNumerique.be - L'indispensable mutation de l'enseignement supérieur, par Philippe Parmentier (Forum TIC 2011) Ecolenumerique.encbw.be. Ecolenumerique.encbw.be.

Adaptive learning : apprendre à l'ère numérique. L’adaptive learning est une méthode d’apprentissage, désormais informatisée, qui adapte les ressources selon l’activité de chaque apprenant.

Adaptive learning : apprendre à l'ère numérique

Un concept pédagogique ancien remis au goût du jour. Approche socioéducative des usages et enjeux des TIC. Teaching with Tech: How Can Teachers Embrace Technology Tools - EdTechReview™ (ETR) Service d'intégration technopédagogique aux apprentissages. Mise en contexte Les appareils mobiles ont déjà fait leur apparition en classe. Les écoles doivent maintenant tenir compte de leur présence entre les mains des élèves. Les enjeux du numérique pour l'école citoyenneté, culture. Ed Tech Frameworks: Why I Don't Use TPACK or SAMR with my Teachers. Denis Bédard - Innover en enseignement supérieur. In Online Courses, Students Learn More by Doing Than by Watching. When students enroll in MOOCs, they almost always watch a series of video lectures. But just watching videos — without also engaging interactively — is an ineffective way to learn, according to a study by researchers at Carnegie Mellon University.

The study, “Learning Is Not a Spectator Sport: Doing Is Better Than Watching for Learning From a MOOC,” looked at a generally available course, offered through the Georgia Institute of Technology, called “Introduction to Psychology as a Science.” Some students chose to take it as a traditional MOOC, spending most of their time watching video lectures. Digital Natives, Yet Strangers to the Web. When Reuben Loewy took up his first teaching gig in 2012, he had a major revelation: The digital revolution has dramatically transformed the way that kids perceive reality.

Perhaps that makes the 55-year-old teacher sound like a dinosaur. What he discovered is, after all, one of the most obvious realities shaping education policy and parenting guides today. But, as Loewy will clarify, his revelation wasn’t simply that technology is overhauling America’s classrooms and redefining childhood and adolescence. Rather, he was hit with the epiphany that efforts in schools to embrace these shifts are, by and large, focusing on the wrong objectives: equipping kids with fancy gadgets and then making sure the students use those gadgets appropriately and effectively. Nipédu 44 : ludification…c’est pas du jeu ? Nipédu alias NipÉducation est le podcast de la famille NipCast qui parle #école, #éducation et #numérique. Télécharger l’épisode Intro et présentations (0’32 à 2’39) Les actus (2’39 à 6’09) Comme des poissons dans l'eau - L'émission qui fait du bien! Modèle ASPID du processus d'intégration des technologies en éducation. Le modèle ASPID (adoption, substitution, progrès, innovation… détérioration) a pour objectif de modéliser le processus d’adoption et d’intégration pédagogique des technologies en contexte éducatif.

ASPID s’est inspiré à la fois d’enquêtes menées auprès de plus de 50 000 élèves et enseignants au cours des 10 dernières années, de même que de quelque 1500 heures d’observation de classe où sont utilisées diverses technologies : ordinateur portable, iPad, tablette tactile, tableau blanc interactif, téléphone intelligent, etc. Ces observations ont aussi été réalisées dans divers contextes d’enseignement – de la maternelle à l’université – et sur plusieurs continents. La première phase de ce modèle représente la phase d’ADOPTION, où il est normal, au début du moins, que la familiarisation à l’intégration des technologies à son enseignement prenne plus de temps. Rosetta-Stone-Avis-Video1_V7. Giving a PowerPoint is NOT a Student Centered Lesson. La classe inversée en 4 temps. Quand hybridation rime avec professionnalisation.

Aspid2015.jpeg (JPEG Image, 1844 × 1104 pixels) - Scaled (55%) ClassBadges. François Taddéi : « Avec le numérique, les élèves deviennent co-auteurs des solutions de demain » François Taddéi, biologiste et directeur du Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI), était l’invité le 26 juin dernier de la Hello Tomorrow Conference qui réunit plus de 2000 innovateurs, entrepreneurs, investisseurs et journalistes. RSLN a rencontré ce spécialiste reconnu de l’innovation éducative et des questions d’apprentissage numérique.

Les technologies représentent-elles une opportunité pour l'éducation du plus grand nombre ? Aucun doute ! Le numérique permet d'accéder à beaucoup plus d’informations qu’auparavant et à échanger avec beaucoup plus de personnes. Quelques fonctionnalités techno-pédagogiques pertinentes. Quels outils numériques pour quels besoins ? La classe inversée « permet une pédagogie vraiment active » Pédagogie circulaire, élèves actifs : la classe inversée n'est pas simple à mettre en place, mais elle possède beaucoup d'avantages. Témoignage d'Olivier Quinet, prof de collège. Sciences de la vie et de la Terre - La classe inversée / Ce que c'est et Ce que ce n'est pas.

« Le numérique transcende notre système éducatif, pour le meilleur et pour le pire » Entretien avec Emmanuel Davidenkoff. Michel Serres - Les nouvelles technologies : révolution culturelle et cognitive. Marcel lebrun - Ecole numérique pour tous. Bloom's Digital Taxonomy Verbs. Dyslexie : l'importance de la mise en page. Par La rédaction d'Allodocteurs.fr Rédigé le. Why Teachers and Students Should Blog. Osez la classe inversée à l’université ! La rétroaction pédagogique dans les exercices autocorrectifs. Intégrer les TICE - PragmaTICE. Educational Technology and Mobile Learning: Samrl model. Matrice d’intégration des technologies (MIT)

TICE - Site des petites canailles ! Infographie SAMR. La classe inversée (with image) · thot. 10 compétences d’un leader technologique du 21e siècle - L'École branchée. DOSSIER : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques. Évaluer des travaux 2.0. Que signifie vraiment « intégrer les TIC » en pédagogie. Intégrer les TIC dans mes cours. A Bloom's Digital Taxonomy For Evaluating Digital Tasks.

Numérique : « On a encore plus besoin du professeur »

Mooc, LMS, classe inversée

Michel Serres - Petite Poucette. Bernard Stiegler - Les écrans et la jeunesse. Plus de 50h de vidéo sur les usages du numérique dans l’éducation. Informatique dans le primaire, par Maurice Nivat. [Adjectif] Modèles. Curiosity Is as Important as Intelligence - HBR. Caractéristiques de l’innovation pédagogique. Les compétences du XXIe siècle. Sydologie : pédagogie & innovation pédagogique. Conférences TED. Ticetsociete 769 vol 4 n 1 l interactivite. How To Decide Which EdTech Resource Is Right For You. Using Technology Vs Technology Integration- An Excellent Chart for Teachers.

Autres recherches en technopédagogie. Recension d'études sur l'impact des TIC. Guide_jalons_pour_ecran.pdf. Guide du numérique éducatif. Guide_jalons_pour_ecran.pdf. Enseigner et apprendre à l'ère du numérique by François MULLER on Prezi. Referentiel.pdf. 7 habitudes clefs ;-) Quand les TIC font mouche.