background preloader

Vieille Efficom

Facebook Twitter

Le retargeting ou l’art de rattraper le client par le col. Avez-vous déjà remarqué ces publicités en ligne qui affichent des produits auxquels vous venez justement de vous intéresser ?

Le retargeting ou l’art de rattraper le client par le col

Et bien figurez vous que cela n’est pas dû au hasard (non non), cette technique à un nom, elle s’appelle le retargeting. Des publicités basées sur les actions préalables Appelé également « remarketing » ou « reciblage », le retargeting consiste à proposer aux internautes des publicités en se basant sur leurs actions préalables. Il permet aux sites marchands de notamment lutter contre « l’abandon de panier » (les processus d’achat abandonnés en cours de commande). Il existe deux grandes catégories de retargeting. La nouvelle approche du retargeting au service du Big Data. Tout le monde parle de big data et pourtant, lorsqu’il s’agit de le définir plus précisément, il est difficile de lui donner un visage.

La nouvelle approche du retargeting au service du Big Data

Les différentes stratégies se basant sur le big data se déclinent en 2 blocs 1 – Une stratégie basée sur des données de navigation et anonymes : - L’utilisation de données anonymes collectées par les DMP (Data Management Platform) sur divers sites médias, basée sur des données réelles. (ex : eXelate) - L’utilisation de données anonymes, couplée à un système de scoring, permettant une analyse prédictive sur des comportements d’internautes. 2 – Une stratégie basée sur des données nominatives et réelles : Toutes ces données utilisées dans le cadre d’une stratégie big data sont détenues par des tiers de confiance, ainsi que l’exploitation, la gestion et la connaissance des internautes sont entièrement déléguées à ces tiers.

De ce constat, se pose la question suivante : faut-il baser entièrement sa stratégie big data sur des tiers ? Quelles actions mener ? Le marketing du futur !Le Guide du Web. Les prédictions du marketing A quoi va ressembler le marketing du futur ?

Le marketing du futur !Le Guide du Web

A quoi vont ressembler les médias de demain et le marketing du futur ? Dans 5, 10 ans, voir plus ? Le monde des médias et du marketing évolue rapidement, ce qui rend presque impossible de prévoir l’avenir. Cependant, si vous suivez l’évolution de ces dernières années, voici 5 prédictions du marketing du futur qui succèdent aux tendances actuelles : La technologie au cœur du marketing du futur. 10 usages des QR Code pour une nouvelle dimension de vos formations. Le QR code, vous connaissez ?

10 usages des QR Code pour une nouvelle dimension de vos formations

Ce drôle de carré n’est pas nouveau puisqu’il a été inventé en 1994 par une entreprise Japonaise, il permet de stocker des informations et peut être lu par un téléphone portable. QR Code c’est l’abréviation pour Quick Response, effectivement une fois « flashé » les données contenues s’affichent instantanément.

Ces codes barres à deux dimensions apparaissent sur les emballages des friteuses pour donner des recettes, dans les rues de Venise pour apporter un commentaire sur un monument, sur des arrêts de bus pour enrichir une publicité … L’utilisation des QR code est aujourd’hui exponentielle (+83% au dernier trimestre 2010), la France se classe à la cinquième place des utilisateurs. Le robot compagnon Robi prochainement en vente à Hong-Kong. Robi ce robot compagnon inspiré de l’humanoïde qui est parti dans l’espace, sera en vente à Hong-Kong à partir de la fin du mois d’octobre.

Le robot compagnon Robi prochainement en vente à Hong-Kong

Ce sera donc le 5ème pays à distribuer ce robot familial après le Japon, l’Italie, Taïwan et le Royaume-Uni. Du haut de ses 34 centimètres, Robi sait allumer la TV, danser au rythme de la musique, faire des échanges avec un ballon de football et même nettoyer le sol. Son inventeur Tomotaka Takahashi, chercheur à l’Université de Tokyo, rêvait de créer son propre robot depuis son enfance : « Pour moi, un robot c’est un ami et il doit être animé. » Les robots d’assistance physique. Vertus et risques du nouveau couple homme-robot au travail. Revue futuribles, n° 399, mars 2014 Les robots d’assistance physique.

Les robots d’assistance physique. Vertus et risques du nouveau couple homme-robot au travail

Vertus et risques du nouveau couple homme-robot au travail L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) a réalisé, en 2013, un exercice de prospective sur les robots d’assistance physique à l’horizon 2030, auquel Futuribles a collaboré et dont les conclusions ont été rendues fin 2013. Michel Héry, qui a coordonné le groupe de travail en charge de cet exercice en tire ici les conclusions en termes de sécurité et santé au travail. Après avoir rappelé le contexte économique actuel, marqué par une crise majeure qui est aussi une crise des modes de production, il montre en quoi les robots d’assistance physique (RAP) peuvent être considérés comme de nouveaux acteurs dans le monde du travail, exemples à l’appui (exosquelettes, « cobots », cellules collaboratives homme-robot, robots d’intervention en milieu hostile…).

Robotique : les grands défis à venir. Revue futuribles, n° 399, mars 2014 Robotique : les grands défis à venir Voilà plus de 60 ans que le premier robot industriel, construit par Unimate, a été installé dans une usine de General Motors, ouvrant la voie à un essor croissant de la robotique, destinée dans un premier temps à remplacer l’homme dans ses tâches de production considérées comme « ingrates ».

Robotique : les grands défis à venir