background preloader

Abus / procédures

Facebook Twitter

Free préconise proxfree pour éviter les lenteurs de YouTube. Free et Bouygues Telecom condamnés pour dénigrement mutuel. Plainte contre Free pour "pratiques commerciales trompeuses" L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a indiqué jeudi 17 janvier qu'elle allait porter plainte contre Free Mobile, devenu le quatrième opérateur français il y a un an, pour "pratiques commerciales trompeuses", à l'issue d'une étude sur la qualité de service de l'opérateur.

Plainte contre Free pour "pratiques commerciales trompeuses"

"L'étude démontre qu'il existe un réel problème de qualité de service pour les offres de Free Mobile. Ces problèmes affectent très clairement les usages si bien qu'il ne paraît pas abusif de dire que Free Mobile ne respecte pas son contrat avec les consommateurs", indique l'association, lors d'une conférence téléphonique. En cause, donc, la qualité du réseau 3G de Free Mobile. UFC en profite pour réclamer la création d'un observatoire indépendant de la qualité de service sur les réseaux fixes et mobiles. Free perd contre SFR : 400 000 euros d’amende.

Rude coup pour Free Mobile, qui a été condamné par le tribunal de commerce de Paris à verser 300 000 euros de dommages et intérêts à SFR (plus 100 000 euros pour frais de justice), tout en déboutant le quatrième opérateur de sa plainte contre les subventions de mobiles de SFR.

Free perd contre SFR : 400 000 euros d’amende

Cette poursuite pour concurrence déloyale, déposée en juillet dernier, arguait que les subventions des opérateurs traditionnels pouvaient être considérés comme des crédits à la consommation déguisés. Xavier Niel, toujours en veine d’un argument choc, avait alors dénoncé des « taux d’usure de 300 ou 400% » liés à la durée de l’engagement du consommateur pour bénéficier de la subvention sur le mobile. Free Mobile a choisi un autre modèle économique, basé sur le paiement comptant (ou un règlement échelonné) ; l’opérateur propose également un crédit à la consommation au taux de 9,99% pour les smartphones les plus onéreux. Source. Free Mobile dépose plainte contre une journaliste des Echos et un cadre de chez Bouygues Telecom. ActualitésNewsFree Mobile dépose plainte contre une journaliste des Echos et un cadre de...

Free Mobile dépose plainte contre une journaliste des Echos et un cadre de chez Bouygues Telecom

Free Mobile en a assez des attaques perpétrées à son encontre et le prouve en déposant deux plaintes pour diffamation à l'encontre d'une journaliste des Echos et la deuxième contre un dirigeant de Bouygues Telecom. Solveig Godeluck est une journaliste des Echos spécialisée dans les télécoms. Didier Casas est quant à lui secrétaire général chez Bouygues Telecom. Fronde anti-Free Mobile : un rapport parlementaire enfonce le clou. Le dossier Free Mobile devient de plus en plus politique.

Fronde anti-Free Mobile : un rapport parlementaire enfonce le clou

Hier très favorable à l'arrivée du nouvel entrant, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif ne cesse depuis sa nomination de taper sur l'opérateur. Ce dernier est schématiquement accusé d'être à l'origine de tous les maux du secteur : chiffres d'affaires en baisse des opérateurs, plans sociaux et même crise des équipementiers comme Alcatel-Lucent... Champion des raccourcis, le ministre n'hésite pas à déclarer : "La course au low-cost avec l’arrivée de Free a eu des conséquences sur les opérateurs, sur la sous-traitance, sur les fournisseurs. Et la situation d’Alcatel s’est aggravée : -40 % en un an en France.

On ne peut le nier. Des problèmes entre Free et Google ralentissent des milliers de sites. Selon de nombreux témoignages, recueillis sur Twitter et sur des sites spécialisés comme WebRankInfo, une partie non négligeable des abonnés de Free subirait depuis jeudi d'importants ralentissements de l'affichage de nombreux sites web.

Des problèmes entre Free et Google ralentissent des milliers de sites

Tous affichent des publicités issues de Google Adsense, la plus grande régie publicitaire pour le web dans le monde. Or - sauf à ce que la publicité soit gérée au sein d'une iframe, tant que la requête visant le serveur Adsense n'est pas résolue, la page du site demandée ne s'affiche pas. Ce qui peut être long, très long... voire interminable. Concrètement, l'attente due au problème de connexion avec Adsense se manifeste par une ligne au bas du navigateur, de type "en attente de pagead2.googlesyndication"...

L'impact du problème technique entre Free et Google (et plus précisément entre Free et le réseau DoubleClick utilisé par Adsense) est donc extrêmement fort. SFR attaque l’association Univers Freebox en justice. La société SFR (Société Française de Radiotéléphone) a porté plainte contre l’association Univers Freebox – Medi@dsl, en se constituant partie civile du chef de diffamation publique envers un particulier devant le doyen des juges d’instruction du Tribunal de Paris.

SFR attaque l’association Univers Freebox en justice

Sur commission rogatoire, les enquêteurs de la Brigade de Répression de la Délinquance contre la personne identifiaient M Vincent Barrier en qualité de directeur de la publication et M Olivier Viaggi comme auteur de l’article poursuivi. Après convocation, le 24 mai, le juge d’instruction mettait en examen du chef de diffamation publique envers un particulier Vincent Barrier, le Président de l’association, et Olivier Viaggi, le Directeur du Concept Store Univers Freebox et rédacteur. L’association maintient bien sûr tous les éléments décrit dans l’article concerné. SFR n’a jamais cherché à nous contacter pour retrouver le/les commerciaux responsables, mais affirme que tout est faux Une plainte pour quoi faire ? Les services Google au ralenti pour les abonnés Free. Viséo condamné pour avoir élu Free service client de l'année. La tribunal de commerce de Paris a donné raison à SFR : Free n'aurait pas dû remporter ce titre en 2010, car il était le seul candidat de sa catégorie téléphonie fixe et Internet.

Viséo condamné pour avoir élu Free service client de l'année

Suite à une plainte déposée par SFR en novembre 2010, le tribunal de commerce de Paris vient de condamner Viséo Conseil pour "pratiques trompeuses", la société ayant organisé une élection du meilleur service client où seul Free participait. Cette élection, menée en partenariat avec l'institut de sondage BVA, vise à "tester la qualité des services client des entreprises françaises" par le biais de clients mystères. En 2011, Free avait remporté le titre dans la catégorie téléphonie fixe et Internet, où il était le seul candidat. SFR avait immédiatement déposé un référé et obtenu gain de cause, y compris en appel en juin 2011. Mais la filiale de Vivendi a désiré porter le différend plus avant pour faire condamner Viséo. M6 : la censure d'un reportage sur Free met le feu aux poudres. Vendredi 21 septembre, une lettre de protestation a été signée et adressée par 57 journalistes, rédacteurs en chef et responsables de production salariés de la chaîne de télévision M6 à Nicolas de Tavernost, président du directoire de la chaîne, et Thomas Valentin, directeur général des antennes et des contenus.

M6 : la censure d'un reportage sur Free met le feu aux poudres

Ce courrier fait suite à la décision de la chaîne de déprogrammer la diffusion d’un reportage du magazine Capital consacré à Free Mobile. Initialement prévue le 9 septembre, elle a d’abord été repoussée au 30 septembre avant d’être reportée sine die. Les signataires de la lettre s’élèvent contre ce qu’ils appellent un “acte de censure”. Free provoque la colère de l'Avicca. C’est la semaine de Free.

Free provoque la colère de l'Avicca

Après le syndicat d’Orange qui, par l’intermédiaire de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), a relancé ses attaques contre Free Mobile, c’est autour de l’Avicca (Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel) de taper sur les méthodes de l’opérateur. Dans le fixe cette fois. Par voie de communiqué,Yves Rome, le président de l’Avicca, ironise sur la récente annonce de la filiale d’Iliad concernant la relance de ses investissements dans le haut et très haut débit.

Alors que l’opérateur y évoque une amélioration rapide de la couverture numérique du territoire par l’ADSL dans les zones moyennement voire peu denses, le porte-parole de l’association rappelle le décalage qui continue de s’installer entre les grandes villes et les villes moyennes. « De quoi s’agit-il ? Il poursuit son attaque sur la question du financement.

Crédit photo @ Arcep (capture image vidéo) Problèmes d'accès à YouTube chez Free : l'ARCEP et la DGCCRF saisies. Suite à de nombreux problèmes d’interconnexion entraînant des ralentissements de plus en plus fréquents sur le site YouTube depuis une connexion Free, Alain Bazot (président de l’UFC-Que Choisir) a décidé de saisir l’ARCEP et la DGCCRF sur ce sujet.

Problèmes d'accès à YouTube chez Free : l'ARCEP et la DGCCRF saisies

Ces problèmes d’accès, connus de tous les Freenautes, posent la question du financement des réseaux : est-il de la responsabilité du fournisseur d’accès ou du fournisseur de contenu, alors que chacun des deux se rejette la balle ? Alain Bazot le constate : « l’opérateur Free n’a jamais nié les dysfonctionnements entre son réseau et YouTube, accusant le second de ne pas vouloir payer pour la bande passante nécessaire ».

Le bridage de Youtube chez Free Mobile illustré en vidéo. Free Mobile moins avantagé sur les terminaisons d'appels. Afin de compenser sa taille forcément réduite lors de son entrée sur le marché par rapport aux opérateurs déjà en place, le régulateur des télécoms avait accepté d'accorder à Free Mobile des conditions tarifaires avantageuses sur les terminaisons d'appels. Cependant, la Commission européenne estimait que l'avantage accordé à Free Mobile était trop important, demandant à l'Arcep de trouver une solution sous trois mois. Un équilibrage difficile à arbitrer puisqu'il faut maintenir une situation concurrentielle équilibrée tout en permettant au nouvel entrant de dégager une marge suffisante pour lui laisser les moyens de continuer à investir dans son réseau, levier de recrutement important.

Or c'est en recrutant de nouveaux abonnés qu'un nouvel entrant comme Free Mobile pourra trouver sa place sur le marché et ne plus avoir besoin, à terme, de bénéficier de tarifs de gros avantageux. Reste une problématique qui n'a pas été tranchée par l'Arcep : les tarifs asymétriques sur les SMS. Free : plainte contre SFR pour concurrence déloyale. Alors que la question de l'emploi dans les télécoms est en train de basculer vers une problématique de rapatriement des centres d'appel en France et d'abandon des mesures de la loi Chatel considérées comme trop favorables au consommateur, Free Mobile, au centre de toutes les critiques ou presque ( avec l'Arcep ), est resté jusqu'à présent discret, répétant sous forme de tribunes accordées à Xavier Niel la série de contre-arguments à opposer aux attaques des trois autres opérateurs. Et puisque l'on critique son modèle économique de réseau mobile hybride profitant de l'accord d'itinérance 3G signé avec Orange pour proposer des prix agressifs pour ses forfaits mobiles, Xavier Niel semble vouloir porter à son tour un coup à un autre modèle, celui-ci établi depuis des années : la subvention des mobiles.

Le crédit qui ne dit pas son nom...et échappe aux obligations légales. Le PDG d'Orange ne veut pas prolonger l'accord avec Free. L'Arcep ouvre une procédure contre Free Mobile, en cause l'accueil des MVNO. Free Mobile : un bug provoquant des résiliations forcées. Non dégroupés : pourquoi Free a été condamné à 100 000 euros d’amende.

Le 7 février 2012, le tribunal correctionnel de Paris condamnait Free à 100 000 euros d’amende. Selon une enquête de la DGCCRF, le FAI avait mis en place un dispositif de limitation des débits pour ses clients non dégroupés alors qu’il claironnait dans ses publicités et contrat offrir un forfait « internet haut débit illimité ». Comme annoncé lors d’une précédente actualité, l’UFC, partie civile, obtenait 40 000 euros de dommages et intérêts. La décision est désormais disponible (via Atlantico). L’occasion d’y revenir en détail. Deux premières pages du jugement du 7 février 2012. Terminaison d'appel asymétrique pour Free Mobile : Bruxelles tique. La question du prix de la terminaison d'appel vocal asymétrique proposée par l'Arcep (régulateur français des télécoms) pour Free Mobile rebondit une nouvelle fois avec l'avis donné par la Commission européenne sur ce point.

Considérant que Free Mobile, du fait de son réseau à faible couverture, va faire transiter beaucoup plus d'appels vers les réseaux des autres opérateurs qu'il n'en recevra en retour et devra en conséquence verser de lourdes compensations à ses concurrents, l'Arcep a proposé, comme elle l'avait fait pour Bouygues Telecom en son temps, de mettre en place une terminaison d'appel asymétrique compensant en partie cet effet, tout en suivant la stratégie générale de la Commission européenne visant à réduire progressivement le prix de cette terminaison d'appel pour le ramener à zéro d'ici quelques années. Cette terminaison d'appel asymétrique accordée à Free Mobile est censée être temporaire, le temps que ce dernier dispose d'une couverture suffisante.

Nicolas Sarkozy estime que Free Mobile va à l'encontre de la qualité de service et de l'emploi. Les salariés de Free pourraient se mettre en grève. Le call center de Free au Maroc en proie à un mouvement social. UFC-Que Choisir somme Free Mobile d'indemniser ses clients. Téléphonie: Orange menace de ne plus laisser Free utiliser son réseau - L'info en continu. Le réseau de Free en panne, Orange dément toute responsabilité. Free menace d'attaquer en justice toute personne dénigrant son réseau. Les MVNO attaquent Free sur les tarifs de gros. Free Mobile : l'ARCEP serait incompétente et laxiste. Malgré les récentes conclusions de l’ARCEP ( Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes ) qui indiquent que le réseau Free Mobile atteint bien la couverture minimale de 27 % du territoire - l'opérateur atteindrait même les 28 % -, le groupe syndical CFE-CGC & UNSA Télécoms n’est pas du tout convaincu.

D’après un communiqué publié sur son propre site Internet - document PDF -, les mesures réalisées par le régulateur des télécoms n’ont aucune valeur puisque, d’après la méthodologie utilisée, elles sont effectuées avec un seul terminal à la fois et non à l'aide de plusieurs terminaux comme cela devrait être le cas. Si le réseau de Free Mobile existe bien physiquement et s’il est effectivement activé, rien ne permettrait ainsi d’affirmer que celui-ci fonctionne correctement en conditions réelles et que les obligations en tant que nouvel opérateur mobile 3G sont bel et bien respectées.

FREE MOBILE. Déjà plus de 1000 plaintes chez UFC – Que Choisir ! MVNO dénoncent la "mascarade" Free. Amende de 100.000 euros « pratiques commerciales trompeuses » ! Propulsé le Mercredi 8 février 2012 par david . JUSTICE – Avant d’être un opérateur de téléphonie mobile, Free est avant tout un fournisseur d’accès à Internet, comme , ou encore . Réseau de Free : SFR accuse, et présente ses preuves - High-Tech. Non, Free Mobile ne compte pas 2,3 millions d'abonnés. Free se moque de Christine Albanel. Un décret pour envoyer les mails Hadopi. Free résiste et l'État se couche.

Pourquoi Free peut attaquer le décret Hadopi devant le Conseil d’Etat. Attention aux arnaques par courriel. Free / sujet sensible à la télé. Free Mobile : les syndicats saisissent le Conseil d’Etat à propos de la couverture. Free taclé pour ses soucis techniques. Free,Orange,SFR ralentissent YouTube. Alice licenciée à cause du fils Kadafhi. Free:consommateurs pas tous heureux.