background preloader

Melimiron

Facebook Twitter

Evernote

Accords Tolteques. 5 conseils pour rester concentré. La concentration devient une denrée rare en entreprise, surtout quand on doit travailler en open-space.

5 conseils pour rester concentré

Et pourtant, nous serions bien plus productifs, efficaces (et moins stressés !) Si toutes les conditions étaient réunies pour nous aider à focaliser notre attention sur l’essentiel ! Alors comment rester concentré avec un minimum de moyens ? Suivez ces 5 conseils : Rendez-vous indisponible de temps en temps.Que vous soyez assistante de direction, ingénieur ou manager d’équipe, vous avez le droit de ne pas être disponible à certains moments. Faites des pauses toutes les 2 h maximum. Alternez les tâches complexes et les tâches plus simples. Préférez le temps choisi au temps subi. Cherchez le calme. Il est possible d’améliorer sa faculté de concentration à travers des petits jeux très simples, qui mêlent attention visuelle, mémorisation et concentration. Lancez un compte à rebours de 60 secondes et mémorisez les 8 mots ci-dessous :

Méditation

Connaitre ses options avec les états du moi. Comprendre le modèle des états du moi c’est comprendre et formuler des hypothèses sur ce qui nous fait agir d’une certaine façon. C’est aussi connaitre les autres options qui s’offrent à nous pour aborder les situations et pouvoir enrichir nos points de vue et notre vision de celles-ci. C’est, de plus, une compréhension nécessaire avant d’aborder le sujet des transactions de communication.

Définition Un état du moi est « Un ensemble cohérent de comportements, de pensées et de sentiments. C’est une manière d’exprimer notre personnalité à un moment donné » (Manuel d’analyse transactionnelle – Ian Stewart Vann Joines). Eric Berne dans « Que dites-vous après avoir dit bonjour » le définissait comme « un ensemble cohérent de pensées et de sentiments directement associé á un ensemble correspondant de comportements. ». Le modèle structural des états du Moi Il comprend trois états : Parent – Adulte – Enfant E – Enfant : l’ensemble des pensées, sentiments et comportements issu de la petite enfance. Créez votre To Be List ! Out la “To Do List” qui accompagnait nos quotidiens, relayée au rang 2 !

Créez votre To Be List !

Voici enfin venue l’ère de la “To Be List” ! Marre du Rendement à tout prix et vive la recherche de Sens ! Pourquoi ne pas se cramponner à sa “To Do” ? Pas de panique, les listes de choses à faire peuvent toujours avoir une place au quotidien mais pas LA place! Petit exemple de fonctionnement avec une To Do’ : en début de semaine, me voici tout fringuant du week-end et plein d’idées de choses à faire pour faire avancer ma To Do’ de la semaine dernière… Hum, une action que je n’ai pas du tout envie de faire et que je repousse depuis un moment maintenant… plein de culpabilité devant cette révélation de procrastination, je la positionne pour la troisième fois sur la liste, pourtant c’est important, il faudrait le faire…, puis vient l’enchainement des choses qu’il faut faire ou que je me dis que j’ai envie de faire, en vrac ou avec une petite idée de priorité. Remplie, la semaine ? Soyez conscient de ce qu'il se passe vraiment. “La carte n’est pas le territoire.”

Soyez conscient de ce qu'il se passe vraiment

Alfred Korzybski Je me souviens avoir débuté une des formations que j’ai suivies par cette citation, un des présupposés de la PNL : “La carte n’est pas le territoire”, cette phrase puissante nous rappelle que notre perception de la réalité n’est pas la réalité elle-même… Notre réalité intérieure n’est pas la réalité extérieure. Alors, dans quelles mesures les croyances que nous avons sont réalité ? Dans quelle mesure interprétons-nous les situations, les interactions avec les autres ?

… “Ce que l’on croit de la réalité, du monde environnant, agit comme un filtre, comme une paire de lunettes sélective qui nous amène à surtout voir les détails allant dans le sens de ce que nous croyons… Si bien que cela renforce nos croyance. Nos sens nous traduisent certains aspects du monde. Son éducation,son apprentissage,les canaux sensitifs qu’il a privilégié pour percevoir le monde (Visuel, Auditif ou Kinesthésique) Comment avoir le maximum d'impact lors d'une présentation en public.

Qu’est-ce qui fait une bonne intervention orale ?

Comment avoir le maximum d'impact lors d'une présentation en public

De nombreux clients, me sachant investie dans le mouvement planétaire des conférences TEDx partagent leurs interrogations et leurs doutes à ce sujet avec moi . En fait, je suis d’avis qu’il n’y a pas de recette miracle adaptable à tous. Chaque intervention est l’expression de son orateur, une personne avec un cerveau et une idée. C’est la personnalité de chacun de nous qui fera la différence, qui créera ce miracle de partage du modèle contenu dans notre cerveau avec toute l’audience. Il n’y a pas de formule secrète marchant à tous les coups. “Lorsque l’orateur donne une partie de lui-même, on assiste à la meilleure intervention”. Il existe cependant des techniques de prise de parole et de choix rédactionnel à connaitre pour être au service de notre message. 1.

Notre cerveau intègre l’information et le changement à petites doses. 2. Présenter son sujet en rendant quasiment insupportable l’attente du dénouement va captiver l’audience. 3.

Mandalas