background preloader

Entrepreneuriat

Facebook Twitter

Aides aux projets : à quelle porte les jeunes doivent-ils frapper ? - La Suite dans les Idées. CLAP, Unis-Cité, Créajeunes, Hubhouses ou réseau Etincelle, les dispositifs d’aides aux projets et création d’entreprise à destination des jeunes ne manquent pas. Les additionner n’est pas forcément la bonne solution. Car toutes ces structures n’ont pas la même fonction, les mêmes principes et la même cible. Vous faites partie de ces 16-32 ans et vous ne savez pas à quelle porte frapper pour réaliser votre projet ? On vous détaille l’éventail… Avec financement possible CLAP : L’aide à la création d’entreprise du Comité Local d’Aide aux Projets (CLAP) s’adresse exclusivement au public âgé de 16 à 30 ans, diplômé ou pas, avec ou sans expérience.

Créajeunes : Porté par l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique), Créajeunes aide les jeunes créateurs âgés de 18 à 32 ans. Unis-Cité : La structure vise un public relativement plus jeune que le CLAP. Sans financement Sources : Images : RSE: onze réseaux qui comptent pour les PME responsables. Ces relais participent aussi pour la deuxième année consécutive à la recherche des meilleurs candidats pour le Trophée des entreprises responsables. L'Association pour le progrès du management regroupe 6 700 adhérents francophones dans 340 clubs internationaux. Ses activités sont basées sur le partage de réflexionset d'expériences managériales, et sur une pédagogie destinée à mieux affronter les défis de l'entreprise. 2. Ashoka Premier réseau mondial d'entrepreneurs sociaux (80 pays), Ashoka agit comme un accélérateur. Son soutien se traduit par une aide technique et financière, et par l'apport de solutions innovantes, notamment via la cocréation.

La confédération générale des Scop regroupe les sociétés coopératives et participatives de production (Scop) ou d'intérêt collectif (SCIC). Depuis 1938, plus de 80 000 entrepreneurs ont été formés par le Centre des jeunes dirigeants d'entreprise. 5. 7. 8. 9. 10. 11. Et aussi... « Il se passe plein de choses en France » Louisa Mesnard, de retour d’un tour du monde des entrepreneurs. Louisa Mesnard fait partie des 50 jeunes qui font bouger la France selon le magazine ELLE. 23 ans et déjà une vie qui ferait pâlir n’importe quel trentenaire bien installé dans son job et son confort. Louisa a rejoint le W Project en janvier 2014, une initiative qui a pour objectif de promouvoir et encourager les entrepreneurs français à l’étranger, en partant à leur rencontre et en partageant des portraits vidéo sur leur site et les réseaux sociaux. La première édition a été créée par deux jeunes diplômés en entrepreneuriat, Thomas Nanterme et Brice de Matharel en 2012. Louisa a rejoint la deuxième session en 2014 sur le thème « économie créative » avec Edgar Roussille et Johann Roussillon avec qui elle a alterné pendant le séjour, alors qu’une seconde équipe est partie en parallèle à la rencontre des entrepreneurs sociaux et solidaires.

L’initiative a reçu le soutient du Ministère des Français de l’Étranger. Les français ne fuient pas la France Reportage Danemark 2014 par w-project. Alice-Lab fait émerger une pédagogie de l'entrepreneuriat. Volet jeunesse | CDR Montérégie. À propos | La tournée des entrepreneurs. LP Maurice Président, Busbud LP Maurice est le président et co-fondateur de Busbud, une entreprise de commerce électronique spécialisée dans le voyage en autobus autour du monde. Précédemment, LP a travaillé à Silicon Valley chez Yahoo, LinkedIn et Radar Networks (acquis) en gestion de produit, marketing et développement des affaires. LP possède un MBA de l’Université Harvard, une maîtrise en droit des affaires de l’Université de Montréal et un baccalauréat en finance de HEC Montréal.

Programme régional de développement des initiatives et de l’entrepreneuriat en Nord-Pas de Calais - Motivations, Aptitudes et Compétences Entrepreneuriales. La Suite dans les Idées est le nom donné à la Stratégie Régionale Initiatives et Entrepreneuriat (SRIE). Il a été choisi car il évoque tout particulièrement cette idée, portée par la SRIE, d’avancer ensemble vers notre avenir, en région Nord-Pas de Calais. C’est une stratégie collective et unique en son genre puisqu’elle a été conçue et est portée par la Région et six partenaires : l’éducation nationale, l’enseignement supérieur, l’entrepreneuriat féminin, la communauté des chercheurs, les représentants des dirigeants et les territoires. d’agir collectivement sur les générations à venir afin qu’elles s’engagent résolument dans l’initiative et l’entrepreneuriat et deviennent définitivement et sereinement entreprenantes d’ici 2020.La présente Stratégie Régionale Initiatives et Entrepreneuriat (SRIE) place donc l’initiative économique et l’entrepreneuriat au carrefour de l’avenir économique régional en pleine conscience à la fois des difficultés et des atouts du Nord-Pas de Calais.

La Suite dans les Idées - Stratégie Régionale Initiatives et Entrepreneuriat (SRIE) Startup Canada | Startup Canada | Entrepreneurship Ecosystem.

Entrepreneuriat social

Entrepreneuriat jeunesse.