background preloader

Veille Juridique - Actualité

Facebook Twitter

Perte de données : les 5 négligences des administrateurs informatiques. Quelles sont les erreurs courantes commises par les administrateurs informatiques susceptibles de conduire à une perte de données et à l’arrêt du réseau ?

Perte de données : les 5 négligences des administrateurs informatiques

Kroll Ontrack, spécialiste de la récupération de données, d’effacement de données sécurisés, d’e-discovery et de recherche de preuves informatiques, en publie une liste suite à la conduite d’une étude sur le sujet. Le système de paiement des hôtels Hyatt touchés par un malware. Après les Hilton en novembre dernier, c'est au tour des Hyatt d'être victime d'un piratage de données bancaires.

Le système de paiement des hôtels Hyatt touchés par un malware

(crédit : Wikipedia/Ville Miettinen) Hyatt s'ajoute à la liste des hôtels piratés. Justice : un sysadmin ne peut pas se muer en justicier. En raison de ses droits d’accès étendus, un administrateur réseau peut-il se muer en lanceur d’alertes ?

Justice : un sysadmin ne peut pas se muer en justicier

Et si, oui comment ? A cette question, le tribunal correctionnel d’Annecy apporte un début de réponse dans une affaire opposant la société Téfal à un de ses anciens salariés et à une inspectrice du travail, à qui cet admin avait transmis des documents relatifs aux pratiques de son entreprise. L’affaire remonte à 2013 quand le sysadmin de Tefal, basé à Rumilly, en conflit avec son employeur sur le paiement d’heures supplémentaires, découvre que ce dernier envisagerait de le licencier par des moyens illégaux.

Selon lui, c’est un document trouvé à l’imprimante qui lui met la puce à l’oreille. C’est alors qu’il décide de faire des recherches au sein des serveurs de fichiers partagés de la société, pour en savoir plus. A lire aussi : Administrateurs des SI : pourquoi une charte spécifique s’impose (tribune) Admin : la cible préférée des hackers Sysadmin : un métier plus ou moins condamné ? Données de santé : ce que change la loi du 26 janvier 2016. La loi de modernisation de notre système de santé n°2016-41 vient d’être promulguée le 26 janvier 2016 et publiée au journal officiel le 27 janvier 2016.

Données de santé : ce que change la loi du 26 janvier 2016

Rappelons que la procédure d’agrément des hébergeurs de données de santé à caractère personnel a été instaurée par la loi n°2002-303 du 4 mars 2002, dite "loi Kouchner". Elle vise à assurer la sécurité, la confidentialité et la disponibilité des données de santé à caractère personnel, lorsque leur hébergement est externalisé. Attentat de San Bernardino : les enquêteurs ont débloqué l’iPhone du tueur sans l’aide d’Apple. Les autorités américaines ont annoncé, lundi 28 mars, que les enquêteurs étaient désormais capables d’accéder au contenu de l’iPhone d’un des auteurs de l’attentat de San Bernardino (Californie), Syed Farook.

Attentat de San Bernardino : les enquêteurs ont débloqué l’iPhone du tueur sans l’aide d’Apple

Le déblocage du téléphone faisait depuis plusieurs semaines l’objet d’un bras de fer avec le fabricant de l’appareil, Apple. Il a été rendu possible par « l’assistance récente d’un tiers » dont l’identité n’est pas divulguée, selon un communiqué de la procureure fédérale du centre de la Californie, Eileen Decker. Elle indique en conséquence avoir demandé à la justice d’annuler l’injonction obligeant Apple à aider les enquêteurs. La firme refusait de se plier aux demandes judiciaires. Elle soutenait qu’aider à décrypter le téléphone de Syed Farook créerait un précédent, sur lequel les autorités risquaient de s’appuyer à l’avenir pour réclamer l’accès aux données personnelles de nombreux citoyens pour diverses raisons. « Viabilité » Le piratage de TV5 Monde revendiqué par un groupe djihadiste. Les chaînes, le site Web et plusieurs pages Twitter et Facebook du groupe télévisé français TV5 Monde ont été victimes mercredi 8 avril vers 22 heures d'une attaque informatique revendiquée par le groupe islamiste CyberCaliphate.

Le piratage de TV5 Monde revendiqué par un groupe djihadiste

La chaîne a dû interrompre ses programmes et rendre son site Internet inaccessible pour barrer la route aux pirates. Elle a repris le contrôle de ses pages sur les réseaux sociaux pendant la nuit, mais son site Internet est resté inaccessible jusqu'à jeudi en début d'après-midi. Des programmes pré-enregistrés, mais pas de journaux Quant aux émissions télévisées, « nous sommes en train d'essayer de restaurer nos onze chaînes avec leurs propres programmes » précise au Monde le directeur de la chaîne, Yves Bigot, jeudi en tout début de matinée : « Depuis l’attaque, nous n'avons réussi qu'à diffuser un seul programme unique sur toutes les chaînes. . « Nous sommes sous le choc, l'ambiance est morose. . « On commence à analyser avec des experts qui sont venus sur place. Apple contre FBI : pourquoi ni l’un ni l’autre n’est gagnant.