VOYAGES POÉTIQUES

Facebook Twitter
Théâtre du Mouvement
SILENCE CHEZ JOHN CAGE
Marie-Patati-graphiste
Les souffleurs, des chuchoteurs de poésie - Collectif Anonyme Les souffleurs, des chuchoteurs de poésie - Collectif Anonyme Commandos poétiques Les Souffleurs proposent une métaphore poétique du flux informatif anonyme en chuchotant dans les oreilles des hommes à l’aide de cannes creuses des secrets poétiques, philosophiques et littéraires ... Ils composent un collectif à géométrie variable. Ils travaillent toujours en nombre impair [1, 3, 5, 7 jusque 31]. Ils sont toujours en noir, muets et élégants. Ils chuchotent dans des "Rossignols", c’est à dire des tubes en carbone, en fibre de verre et en carton.
Carnets de voyage digitaux poétiques

Carnets de voyage digitaux poétiques

Je m’appelle Julie Sarperi, j’ai créé Les Carnets de traverse en 2007. Je vis à Paris mais je suis marseillaise. Je suis aussi directrice artistique web freelance. J’aime les vieux appareils photos argentiques. Je fais plein de polaroids.
Le Théâtre du Soleil Voici la lettre que nous avons adressée, par La Poste, au public qui nous l’a demandé.Si, lors du prochain envoi, vous aussi souhaitez recevoir notre traditionnelle lettre d’information par voie postale, ou si, tout simplement, vous souhaitez être tenus informés de nos actualités, y compris par email, nous vous invitons à suivre ce lien et remplir le formulaire. Que l’homme tienne ce que l’enfant a promis Hölderlin Paris, le 17 février 2014 Chers amis, anciens, nouveaux et futurs, de Paris, d’ailleurs et de partout, Le Théâtre du Soleil
Ariane Mnouchkine, une parole libre au milieu de la fureur. - une vidéo Art et Création
Wim Wenders: Pina Wim Wenders: Pina Wim Wenders is arguably one of the most groundbreaking filmmakers of our era, bringing us classic meditations on life, love and identity such as Paris Texas and Wings Of Desire. It seems entirely fitting then that it should be he who finally employs the three-dimensional film form to stunningly emotive effect, elevating it from mere spectacle to a thing of almost impossibly dynamic beauty. Pina is his absorbing elegy to his late-friend Pina Bausch – the radical and game-changing German dance choreographer who transformed contemporary dance forever with seminal works such as Cafe Muller. Featuring the troupe of dancers she mentored, whose ages span generations, the film recreates some her classic routines against backdrops as disparate as industrial estates and mountain tops in a fast-paced and supremely powerful series of vignettes.
Les corps dansants de Pina Rencontrer Pina, c'était trouver une langue », dit une danseuse du Tanztheater Wuppertal, la compagnie de Pina Bausch. On ne peut trouver mieux pour résumer l'art d'une femme dont la vie se confondait avec son travail, cette recherche radicale où les mouvements du corps enfantaient, en effet, un langage. « Faire deviner quelque chose », suggère elle-même la chorégraphe au début de ce beau film que Wim Wenders aura mis si longtemps à réaliser. Il n'y arrivait pas - comment ajouter une langue à la langue ? Et puis, en juin 2009, Pina Bausch disparaît, cinq jours après qu'on lui a diagnostiqué un cancer. Wim Wenders veut alors abandonner définitivement son projet, conçu avec son amie et qu'il croit impensable sans elle. Les corps dansants de Pina