background preloader

Conditions de travail: Apple

Facebook Twitter

Apple à nouveau épinglée pour les conditions de travail chez un sous-traitant chinois. Pegatron serait "pire" que Foxconn.

Apple à nouveau épinglée pour les conditions de travail chez un sous-traitant chinois

Ce sous-traitant d'Apple, qui fabriquerait notamment les futurs produits "low-cost" de la marque à la Pomme, est sévèrement critiqué par l'ONG américaine China Labor Watch dans un rapport publié ce lundi. L'association, fondée en 2000, pointe de nombreuses irrégularités plus particulièrement trois usines du taïwanais Pegatron. Pour réaliser cette étude, l'ONG a dépêché des enquêteurs et interrogé plus de 200 personnes. 12 heures par jour sur la chaîne d'assemblage Dans celle de Riteng, à Shanghai par exemple, les ouvrier travailleraient en moyenne 12 heures par jour, six jours par semaine, pour 1,30 dollar de l'heure en moyenne, soit encore moins que le salaire de 1,62 dollar de l'heure que pratiquait un autre sous-traitant taïwanais Foxconn (Hon Hai) selon un précédent rapport.

Emploi de mineurs En outre, et toujours contrairement aux principes du géant américain, des mineurs travailleraient sur les chaînes d'assemblage. Foxconn évincé. Apple critiqué pour des conditions de travail « misérables » chez un sous-traitants chinois. L’ONG China Labor Watch, sise à New York, a dénoncé dans un rapport, jeudi 22 octobre, les conditions de travail dans une usine d’un sous-traitant chinois d’Apple, recensant une « vingtaine de violations » au droit du travail. « Les bas salaires, les longues journées de travail, les heures non payées, les mauvaises conditions de sécurité et les conditions de vie misérables persistent », a estimé l’organisation, qui a mené son enquête clandestinement dans une usine à Shanghaï du groupe Pegatron.

Apple critiqué pour des conditions de travail « misérables » chez un sous-traitants chinois

Après leur journée de travail, les employés, logés dans l’entreprise, sont par ailleurs conduits dans des dortoirs bondés et insalubres, équipés de lits « infestés de punaises », décrit l’organisation. Les salariés pas informés des risques pour leur santé Dans l’usine de Shanghaï, la durée hebdomadaire du travail a certes été ramenée de 63 à 60 heures mais les conditions de travail actuelles ne sont « en général » pas meilleures que celles en vigueur il y a deux ans, assure China Labor Watch. Les employés d'Apple avouent les pires côtés de leur travail.

Vous pensez que travailler chez Apple c'est le summum ?

Les employés d'Apple avouent les pires côtés de leur travail

Voici quelques témoignages qui vous feront sans doute changer d'avis Si vous voulez travailler dans les technologies, vous rêvez d'ajouter les mots "Apple Inc. " quelque part sur votre CV. Car une telle expérience vous ouvrira toutes les portes qui vous sont fermées. Mais, à quoi ressemble vraiment le travail au sein de l'entreprise la plus novatrice de la planète ? La plupart des gens chérissent le temps qu'ils y passent. Vous faites quelque chose qui est envié par tout le monde. Mais toutes les entreprises ne sont pas parfaites et Apple n'est pas une exception. Apple Store: les salariés dénoncent la pression au quotidien. Désormais, ils parlent.

Apple Store: les salariés dénoncent la pression au quotidien

Et expriment leur colère à l'égard d'un employeur peu reconnaissant. Chose impensable il y a quelques mois, les salariés de l'Apple Store Opéra (Paris) ont déposé un préavis de grève pour le vendredi 21 septembre, jour de lancement de l'iPhone5 en France. Du rêve à la réalité Tous ont moins de 30 ans. Pour ces vendeurs Apple qui ont accepté de témoigner, l'aventure a commencé par un séminaire de recrutement. " Nous étions une quinzaine de candidats réunis pendant quelques heures. Des profils plus jeunes, plus lisses. Etre sympa et bien vendre. Des vendeurs terrassés par l'affluence Les bonnes semaines, 80 000 personnes défilent dans l'Apple Store Opéra. "A 1, tu es quasi viré, à 5 tu es une star". Apple en Chine: une ONG dénonce les conditions de travail des sous-traitants. Par AFP, le 28 juin 2012 02:04 Les fournisseurs d'Apple en Chine font travailler leurs ouvriers dans des conditions dangereuses pour la santé et les sous-payent, selon une enquête publiée mercredi par l'organisation China Labor Watch, basée aux Etats-Unis.

Apple en Chine: une ONG dénonce les conditions de travail des sous-traitants

Les salariés des sous-traitants de la marque à la pomme effectuent en outre entre 100 et 130 heures supplémentaires par mois, contre un maximum de 36 autorisé par la loi en Chine. "Cette enquête portant sur dix usines travaillant pour Apple en Chine a établi que la chaîne de fabrication d'Apple était caractérisée par des conditions nuisibles pour la santé et des longues heures de travail mal rétribuées", d'après China Labor Watch. Conditions de travail en Chine: Apple accusé de ne pas tenir ses promesses. TECHNOLOGIE Un documentaire de la BBC épingle l'entreprise...

Conditions de travail en Chine: Apple accusé de ne pas tenir ses promesses

Publié le Mis à jour le Des ouvriers qui s'endorment sur la chaîne de production, des journées de travail pouvant aller jusqu'à 16 heures, du métal provenant de mines dans lesquelles travaillent des enfants... Le documentaire de la BBC dans une usine chinoise où sont fabriqués des iPhone 6 dresse un constat sombre et dénonce «les promesses non tenues» d'Apple pour améliorer les conditions de travail chez ses fournisseurs. Apple, qui a refusé d'être interviewé, a exprimé son désaccord avec les conclusions du reportage. Son fournisseur Pegatron «enquête» sur les abus signalés et promet «de prendre toutes les mesures nécessaires» pour rectifier la situation. Dix-huit jours d'affilé sans repos.