background preloader

Apple à nouveau épinglée pour les conditions de travail chez un sous-traitant chinois

Apple à nouveau épinglée pour les conditions de travail chez un sous-traitant chinois
Pegatron serait "pire" que Foxconn. Ce sous-traitant d'Apple, qui fabriquerait notamment les futurs produits "low-cost" de la marque à la Pomme, est sévèrement critiqué par l'ONG américaine China Labor Watch dans un rapport publié ce lundi. L'association, fondée en 2000, pointe de nombreuses irrégularités plus particulièrement trois usines du taïwanais Pegatron. Pour réaliser cette étude, l'ONG a dépêché des enquêteurs et interrogé plus de 200 personnes. 12 heures par jour sur la chaîne d'assemblage Dans celle de Riteng, à Shanghai par exemple, les ouvrier travailleraient en moyenne 12 heures par jour, six jours par semaine, pour 1,30 dollar de l'heure en moyenne, soit encore moins que le salaire de 1,62 dollar de l'heure que pratiquait un autre sous-traitant taïwanais Foxconn (Hon Hai) selon un précédent rapport. Emploi de mineurs En outre, et toujours contrairement aux principes du géant américain, des mineurs travailleraient sur les chaînes d'assemblage. Foxconn évincé

http://www.latribune.fr/technos-medias/electronique/20130729trib000777992/apple-a-nouveau-epinglee-pour-les-conditions-de-travail-chez-un-sous-traitant-chinois.html

Apple reconnait la violation de ses règles de sous traitances en Chine La presse mondiale s’est faite l’écho de graves accusations mettant en cause les conditions de travail chez Foxconn, le sous traitant chinois d’Apple qui fabrique le baladeur numérique iPod. Les accusations portaient sur des durées de travail excessives pour un salaire inférieur au minimum légal de la région, ainsi que sur des mauvais traitements liés les conditions de travail et de vie des salariés. Ces accusations en entraîné une réponse immédiate d’Apple, qui s’est engagé à enquêter et à prendre ses sanctions s’il s’avérait que Foxconn ne respecte pas le Supplier Code of Conduct d’Apple. Apple Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Apple Logo depuis 2013 Apple Inc. est une entreprise multinationale américaine qui conçoit et commercialise des produits électroniques grand public, des ordinateurs personnels et des logiciels informatiques.

Apple : de mauvaises conditions de travail chez ses constructeurs Apple a publié un document très intéressant : un rapport au format PDF sur les conditions de travail dans les sociétés qui sont en relation avec elle. La firme possède en effet un réseau d’entreprises et de constructeurs qui participent au développement et à la construction de toutes les machines estampillées d’une pomme. Le rapport fournit en fait un résultat d’un très large audit mené dans les sociétés concernées. Les thèmes abordés sont très nombreux et concernent un thème central : les conditions de travail, qui regroupent aussi bien la sécurité que le confort et les « à côté ». Apple joue ici la carte de la politique de transparence.

Apple Store : le travail de nuit désormais interdit > > > Apple Store : le travail de nuit désormais interdit Sept Apple Store français sont concernés par cette décision, dont le magasin Opéra à Paris. Le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris interdit à ces boutiques d’employer des salariés entre 21h et 6h du matin « et ce sous astreinte provisoire de 50.000 euros par infraction constatée« . Conditions de travail : Apple ne tient pas ses promesses Un an après, rien n’a changé. Heures supplémentaires non-payées, conditions minimales de sécurité non respectées, impossibilité de monter des syndicats... dans les ateliers asiatiques de Foxconn, sous-traitant taïwanais du géant états-unien Apple, le droit du travail est aux abonnés absents. Suite à la médiatisation des conditions de travail déplorables, rendues visibles notamment par le suicide de nombreux ouvriers chinois, Apple s’était engagé à améliorer le sort des ouvriers travaillant sur les chaînes de fabrication de l’iPhone et de l’iPad. A partir du mois de juillet 2013, tout devait rentrer dans l’ordre. Il semble que le non-respect des droits et de la dignité des travailleurs se poursuive sur les chaînes d’approvisionnement.

Les leçons de management d'Apple Apple est une société qui suscite l’admiration la plus fervente, ou la haine la plus farouche. Mais on ne peut lui enlever sa capacité à maintenir son succès. Une grande part de ce succès provient de la culture de start up de la société, qu’elle a su maintenir alors qu’elle grossissait encore et toujours plus. Conditions de travail en Chine: Apple accusé de ne pas tenir ses promesses Des ouvriers qui s'endorment sur la chaîne de production, des journées de travail pouvant aller jusqu'à 16 heures, du métal provenant de mines dans lesquelles travaillent des enfants... Le documentaire de la BBC dans une usine chinoise où sont fabriqués des iPhone 6 dresse un constat sombre et dénonce «les promesses non tenues» d'Apple pour améliorer les conditions de travail chez ses fournisseurs. Apple, qui a refusé d'être interviewé, a exprimé son désaccord avec les conclusions du reportage.

Apple : un documentaire de la BBC dénonce les conditions de production de l'iPhone 6 Société Valls veut rapprocher les services publics des campagnes Le Premier ministre réunit ce vendredi à Laon (Aisne) 11 ministres et secrétaires d’Etat pour un comité interministériel sur la ruralité. Le nombre de... Apple critiqué pour des conditions de travail « misérables » chez un sous-traitants chinois Bas salaires, heures non payées, dortoirs infestés d’insectes : China Labor Watch a dénoncé jeudi les conditions de travail dans une usine d’un sous-traitant chinois d’Apple. L’ONG China Labor Watch, sise à New York, a dénoncé dans un rapport, jeudi 22 octobre, les conditions de travail dans une usine d’un sous-traitant chinois d’Apple, recensant une « vingtaine de violations » au droit du travail. « Les bas salaires, les longues journées de travail, les heures non payées, les mauvaises conditions de sécurité et les conditions de vie misérables persistent », a estimé l’organisation, qui a mené son enquête clandestinement dans une usine à Shanghaï du groupe Pegatron. Après leur journée de travail, les employés, logés dans l’entreprise, sont par ailleurs conduits dans des dortoirs bondés et insalubres, équipés de lits « infestés de punaises », décrit l’organisation.

Apple, la face sombre vue par les salariés Salaires inégaux, horaires sans cesse changeants, frustration de ne pas se sentir valorisés alors qu'on leur demande "toujours plus"… Les reproches faits par les salariés à la direction d'Apple France sont nombreux, alors qu'un appel à la grève a été lancé pour vendredi par le syndicat Sud (minoritaire). Malgré ce mouvement de grogne, les magasins devraient rester ouverts. Mais en ce jour de sortie de l'iPhone 5, des salariés du groupe, connu pour sa culture du mystère, racontent l'envers du décor et leur déception. >>> A lire : Dix choses à savoir sur l'iPhone 5 "Aucune prime sur les ventes"

Insectes, mercure : les conditions de travail "misérables" d'une usine Apple en Chine - 23 octobre 2015 Bas salaires, heures non-payées, dortoirs infestés d'insectes : ce n'est pas la première fois que l'organisation China Labor Watch pointe du doigt le groupe Pegatron, sous-traitant chinois d'Apple, mais elle enfonce le clou ce jeudi dans un rapport publié sur son site. "Les bas salaires, les longues journée de travail, les heures non-payées, les mauvaises conditions de sécurité et les conditions de vie misérables persistent", estime l'organisation, qui a mené son enquête clandestinement dans une usine de Shanghai du groupe taïwanais. Après leur journée de travail, les employés, logés dans l'entreprise, sont par ailleurs conduits dans des dortoirs bondés et insalubres, équipés de lits "infestés de punaises", décrit l'organisation. Son rapport, qui recense "une vingtaine de violations" au droit du travail, vient s'ajouter à plusieurs études dénonçant les conditions de travail dans les usines chinoises opérant pour Apple. Une usine Pegatron à Shanghai, en Chine. (Eugene Hoshiko/AP/SIPA)

Apple Store: les salariés dénoncent la pression au quotidien Désormais, ils parlent. Et expriment leur colère à l'égard d'un employeur peu reconnaissant. Chose impensable il y a quelques mois, les salariés de l'Apple Store Opéra (Paris) ont déposé un préavis de grève pour le vendredi 21 septembre, jour de lancement de l'iPhone5 en France. Du rêve à la réalité Tous ont moins de 30 ans. Pour ces vendeurs Apple qui ont accepté de témoigner, l'aventure a commencé par un séminaire de recrutement. " Nous étions une quinzaine de candidats réunis pendant quelques heures.

Related: