background preloader

Pour écrire & arts

Facebook Twitter

Quand les islamistes infiltrent les universités. Scène de la vie ordinaire dans une université britannique. Cela se passe à la London South Bank University lors des journées portes ouvertes. Chaque association, installée derrière son stand, promeut joyeusement ses activités auprès des nouveaux arrivants. Celui de l'Association des étudiants athées a affiché un dessin détourné de la Création d'Adam, de Michel-Ange, en remplaçant la figure de Dieu par celle d'un monstre en spaghettis volant. Il s'agit, vous l'aurez compris, de façon à la fois potache et gentille de se moquer de l'idée d'un dieu créateur de l'Univers.

Problème : le dessin a choqué un étudiant qui s'est immédiatement plaint à l'université. Un représentant du syndicat étudiant a retiré l'affiche dans l'heure et demandé à l'association de plier bagages au motif que ce dessin offensait la sensibilité des étudiants religieux. "Méfiez-vous du stalinisme qui dort dans les campus". Arguments personnels Mentalité consumériste. Quand les islamistes infiltrent les universités. «Une vision du monde de plus en plus paranoïaque» Fondateur du site Conspiracy Watch, Rudy Reichstadt est l’un des meilleurs connaisseurs français de la sphère complotiste. Les conspirationnistes s’attachent-ils à un type particulier d’événement ? Tout événement marquant sécrète sa réécriture et sa relecture conspirationniste, et cela ne date pas d’hier. L’expression «théorie du complot» elle-même a presque un siècle et demi. Son utilisation - en anglais - est attestée dès 1870, avec le sens que nous lui connaissons aujourd’hui : une croyance extravagante en un complot imaginaire.

En 1894, un article satirique du New York Times tourne déjà en dérision les conspirationnistes en expliquant que la guerre de Sécession est l’œuvre des philatélistes, car qui dit nouveaux Etats dit nouveaux timbres. Quels sont les «centres de production» du complotisme ? Le complotisme n’appartient pas à un seul camp, un seul milieu. Qui est le plus sensible à ces discours ? Il est difficile de brosser le portrait-type du conspirationniste. « Le simple fait d’éteindre son portable donne déjà un sentiment de liberté » « Le simple fait d’éteindre son portable donne déjà un sentiment de liberté » Le vrai Indiana Jones. Image : Arthur Brand Lors d’une chaude journée d’août 2015, le Dr Arthur Brand se trouve dans des bureaux de la capitale de l’Ukraine, Kiev, non loin de l’ambassade des Pays-Bas.

Debout, Brand fait un bon mètre quatre-vingt-dix, couronné d’une chevelure blonde impeccablement coupée et d’un visage aux traits sévères qui rappellent un Viking. Accompagné d’un officier de police néerlandais et d’un traducteur local, il va rencontrer un milicien anti-Russes appelé Borys Humeniuk, une sorte de molosse clairement entraîné à intimider ceux qui l’approchent. «C’est le genre de type que tu ne voudrais pas croiser dans une ruelle sombre», nous dit Brand. Humeniuk représente un groupe paramilitaire d’extrême-droite appelé l’Organisation des Nationalistes Ukrainiens, qui a récemment découvert 24 peintures volées au Westfries Museum aux Pays-Bas il y a une dizaine d’années. Photo d'une oeuvre d'un maître flamand datée par la Une d'un quotidien Ukrainien.

Jacob Waben, Vanité, 1622. Retour à Kiev. Denys Chalumeau, fondateur de Seloger.com : «J’arrête, mon mode de vie va changer» C’est l’un des business angels du Web français les plus connus. S’il n’a jamais cherché à être autant médiatisé que Jacques-Antoine Granjon, Xavier Niel, Fabrice Grinda ou Marc Simoncini, Denys Chalumeau s’est impliqué dans de nombreux projets. Prise de conscience écologique, fin de la course à la croissance… Sa vie va désormais changer. Pourquoi avez-vous décidé d’investir dans des start-up après la vente de Seloger.com ? Quand je me suis retrouvé jeune retraité à 48 ans en 2010, après avoir bien vendu Seloger que j’avais fondé, présidé et géré pendant 20 ans, je me suis retrouvé devant une page blanche et avec le stress de devoir gérer ma gestion patrimoniale personnelle.

C’est ce qui m’a occupé pendant les douze premiers mois. J’ai donc pu diversifier mon patrimoine et on m’a conseillé de créer une société d’investissement à laquelle j’ai alloué 10 millions d’euros. Et cela s’est avéré plus difficile que prévu... Openoox sera donc votre dernier investissement ? J’arrête. Bienvenue à Dafen, la ville chinoise où votre Van Gogh a été peint à la chaîne. Quand le pape Jules II a commandé à Michel-Ange la décoration du plafond de la chapelle Sixtine, il a travaillé sans relâche pendant quatre ans sur son chef-d’œuvre. Renoir a passé six mois à peindre « Le Déjeuner des canotiers » – le tableau qui figure dans « Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain ». Même « Guernica », que Pablo Picasso a peint rapidement pour rendre public le bombardement de la ville de Guernica pendant la guerre civile d’Espagne, a pris un mois à être réalisé.

Quand nous avons fondé Instapainting en 2014, offrant à prix réduit des reproductions de tableaux à l’huile de photos récoltées sur Internet, nous savions qu’il nous fallait travailler plus vite. Nous estimions qu’il fallait qu’on produise un millier de tableaux par mois pour faire vivre une entreprise telle que la nôtre, quelle que soit sa taille. Cette réflexion a soulevé une question fondamentale pour nous : comment accélérer la production d’art ? Lancer Instapainting Les usines d’art de Dafen La Chine est vaste. Bienvenue à Dafen, la ville chinoise où votre Van Gogh a été peint à la chaîne. Trailer : "An Open Secret", le documentaire qui expose la pédophilie à Hollywood.

An Open Secret, un documentaire controversé évoquant l’abus d’enfants par l’industrie du divertissement hollywoodienne, vient d’être projeté à Cannes. Ce serait “le film que Hollywood ne veut pas que vous voyiez”. Derrière la formule éculée, pour une fois, un authentique tabou dévoilé crûment à la face des spectateurs cannois. Avec le documentaire An Open Secret, la réalisatrice américaine Amy Berg (déjà responsable du documentaire Délivrez-nous du Mal, portant sur l’abus d’enfants au sein de l’Église et nommé aux Oscars en 2007) s’attaque à un sujet brûlant : l’abus d’enfants à Hollywood. Présenté au Marché du film de Cannes, en marge du festival, le film s’apprête à sortir le 5 juin, après avoir dû batailler pour trouver un distributeur.

La principale force du documentaire est sa transparence, au sens propre comme au figuré. Le résultat : un film troublant, dérangeant, qui risque de remuer la poussière dans le vivarium hollywoodien. Le 5 juin, An Open Secret sortira en salles. Bernard Rancillac gardé à vue pour dégradation. Rare Interview de Nikola Tesla. En 1899 Nikola Tesla a fait l’objet d’une interview qui a rarement été publiée au cours de ces 100 dernières années.

En 1899, Nikola Tesla a une fois été interviewé par un journaliste du nom de John Smith, où Tesla a dit « Tout est Lumière ». Dans l’un de ses rayons se trouve la destinée de toutes les nations. Chaque nation posséde un des rayons de la grande source lumineuse, que nous appelons le soleil. Dans cette interview, le plus grand des créateurs des temps modernes présente une nouvelle vision dans laquelle l’humanité que nous, les combattants de la lumière et de la dernière heure avons créée. Une partie de cette interview est dédiée à la critique de la théorie de la relativité d’Einstein qui rejette l’éther comme énergie. George, 7 mai 2015 John Smith: Mr. Tesla: C’est une bonne question, Mr. John Smith: Certains disent que vous venez de Croatie, de la région du nom de Lika, où parmi les gens, les arbres, les roches et le firmament se meuvent.

Tesla: Vraiment, tout est vrai. Source. Des cadavres chinois recyclés en produits cosmétiques pour l'Europe. © Thinkstock Société par Aurélie Ngambi le 6 mars 2013 Cette révélation fait froid dans le dos, tant elle paraît surréaliste. Selon une récente enquête, des cadavres chinois exécutés, servent à fabriquer des produits de beauté pour l'Europe. Le journal anglais The Guardian a lâché une bombe ce mercredi 6 mars. Lors d’une enquête sur l’industrie cosmétique, les journalistes ont fait une découverte qui remettra sans aucun doute, le monde de l’esthétique en question.

Ces mêmes salariés précisent que la récolte de "la peau des exécutés et des fœtus avortés" demeure chose commune en Chine. A lire aussi : Insolite : Un snowpark Super Mario Grandeur nature. "NARCO-SAINT"