background preloader

Association de plantes

Facebook Twitter

Associer légumes, plantes et fleurs contre les maladies et les parasites. Accueil > Articles > Fleurs > Associer légumes, plantes et fleurs contre les maladies et les parasites Fleurs | 06/03/2014 Légumes, fleurs et aromatiques se rendent service. Ils éloignent des parasites ou semblent favoriser la production de leurs voisins. En les regroupant, vous profiterez de leur bonne entente et limiterez les traitements. F. Certaines plantes et légumes émettent des répulsifs, piègent les insectes, ou au contraire les attirent, les détournant des autres plantes et légumes… Profitons de leurs bienfaits en les associant dans le potager pour une récolte de qualité produite au naturel.

Rustica vous propose quelques associations pour prévenir maladies et parasites : Asperge L’odeur des feuillages des tomates, de la tanaisie, de la rue et de la sauge repoussent la mouche de l’asperge. Betterave Légume à associer avec les capucines naines qui attirent les pucerons. Céleri Le raifort a une action efficace contre la rouille du céleri.

Par Thérèse TREDOULAT. Associations de plantes : fruitiers, petits fruits, fleurs et plantes aromatiques (bilan 2013) Associer les plantes est une technique avantageuse pour le jardinier et son jardin. Les bénéfices sont multiples, cela permet entre autre : d’attirer les insectes pollinisateurs et les auxiliaires (ils régulent les ravageurs)de repousser les ravageursde fertiliser les plantesde protéger le sol de l’érosionde limiter les plantes adventiceset bien d’autres vertus… En avril dernier j’ai présenté dans cet article 8 nouvelles associations de plantes dans mon potager. Cet article est la suite du bilan des associations, vous allez trouver ci dessous des associations du verger et petits fruits du potager.

Pour commencer voici un tableau récapitulatif des associations testées cette année, de l’effet recherché et de mon appréciation pour chacune d’elle. Poirier capucine menthe La mouche tachinaire, attirée par la menthe ou la poire ? Indications de culture : -Poiriers variétés ‘Conférence’ et ‘William’ -Menthe des cerfs Preslia cervina et menthe poivrée Mentha piperata -Capucine Tropaeolum majus. Bien marier les légumes entre eux. Comme les êtres humains, les légumes ont des sympathies et des antipathies. Certaines familles se stimulent ou se protègent. D’autres s’épuisent et se fragilisent.

La mise en place des légumes au potager ne se fait pas comme ça et certaines règles s’imposent pour ne pas associer des légumes qui pourraient se gêner. Au contraire, certains légumes ont l’art de se stimuler. Les grandes familles de légumes : Au potager, il existe plusieurs familles de légumes, les principales étant : les solanacées : aubergine, piment, poivron, tomate, pomme de terre, etc,les ombellifères : carotte, céleri, cerfeuil, fenouil, persil, etc,les crucifères : chou, cresson, navet, radis, raifort, etc,les légumineuses : fève, haricot, lentille, pois, etc) etles liliacées : ail, asperge, échalote, oignon, poireau, etc.

Certaines familles cohabitent sans problème tandis que d’autres ne se supportent pas. Les familles qui s’entendent bien : les ombellifères, les crucifères et les légumineuses. Aubergine : haricot. Les plantes compagnes. Dans un jardin naturel, il est conseillé de mélanger les plantes entre elles pour éviter les propagations de maladies ou de ravageurs. Bien sûr, vous pouvez mélanger comme bon vous semble, puisque l’essentiel est d’avoir un maximum de diversité. En général, il faut mettre dans votre jardin un maximum de plantes aromatiques pour perturber les parasites qui se repèrent souvent à l’odorat. Il faut également éviter de mettre des plantes sensibles aux mêmes maladies côte à côte pour ne pas risquer de contamination.

Voilà ! Avec ça vous avez la base pour commencer… Sinon, voici un tableau qui vous indiquera les bonnes ou mauvaises associations. Ce tableau s’inspire de plusieurs travaux différents, entre autres ceux de Hans Wagner, Louise Riotte ou encore Emilia Hazelip. Cela peut vous donner des idées pour commencer, mais rien ne remplacera vos propres expériences : ce qui est valable chez vous ne l’est peut-être pas chez un autre. La Graine Indocile.