background preloader

CAIRN on pedagogy

Facebook Twitter

Liste/Ouvrages par collection. Autonomie et apprentissage. De toutes parts s'impose aujourd'hui la nécessité de repenser le système éducatif à partir de nouvelles données. La société post-fordiste, les rendez-vous avec l'emploi modifient les attentes des apprenants tandis que l'entrée dans une société de la communication peut constituer une chance historique de changement. A condition d'avoir un gouvernail : celui d'une théorie de l'autonomie. Cet ouvrage propose donc de fonder une théorie de l'autonomie, de la traduire en terme d'apprentissage lié à la métacognition, d'analyser l'enrichissement mutuel de l'apprentissage et des Technologies d'Information et de Communication.

Page I à VII Pages de début Chapitre I Page 7 à 48 Le principe d'autonomie Chapitre II Page 49 à 118 Vers une théorie de l'apprentissage autonome Chapitre III Page 119 à 157 État des lieux Chapitre IV Page 159 à 186 Propositions et stratégies de changement Chapitre V Page 187 à 222 Médiation humaine : une nouvelle formation des enseignants Page 223 à 227 Conclusion Page 229 à 242. Accompagner des étudiants. Transmettre des connaissances suffit-il pour former des étudiants autonomes et compétents ? Les professeurs doivent-ils se transformer en accompagnateurs ? Avec le développement des stages, de l’apprentissage par projet et par problème, des études de cas, des portfolios, du suivi des projets professionnels, etc., l’enseignant du supérieur n’échappe plus à cette tendance.

Il quitte sa chaire pour prendre place à côté des étudiants afin de les accompagner dans leur apprentissage et les aider à construire leur identité professionnelle. Face à ce nouveau rôle, l’enseignant à l’université a parfois du mal à trouver ses marques : Comment encadrer des étudiants en stage ? Quel contrat passer entre l’étudiant et l’enseignant ? Comment évaluer les compétences dans un apprentissage par problème ? Comment se former au tutorat ? Page 1 à 4 Pages de début Page 11 à 14 Avant-propos Page 15 à 24 Introduction Partie 1. Page 25 à 50 Chapitre 1. Partie 2. Page 51 à 85 Chapitre 2. Page 87 à 107 Chapitre 3. Ouvrages. Accompagner des étudiants. L’apprentissage collaboratif.

Qu’est-ce que l’apprentissage collaboratif ? Cet ouvrage tente de répondre à cette question de diverses manières. Tout d’abord, cette forme d’activité collective est comparée à une autre, l’apprentissage coopératif. Mais autant ce dernier s’apparente à une méthode ou une technique, autant l’apprentissage collaboratif ne peut être caractérisé ainsi vu la marge de manœuvre laissée aux personnes pour travailler ensemble, la forte autonomie dont elles disposent. Ensuite, deux versions de l’apprentissage collaboratifsont distinguées compte tenu de ses origines scientifiques (européenne et américaine). Des exemples de fonctionnement collaboratif sont également donnés et étudiés dans deux domaines : les situations de résolution de problèmes et les activités d’écriture.

Page 1 à 5 Pages de début Page 13 à 34 Chapitre 1. Page 35 à 74 Chapitre 2. Page 75 à 119 Chapitre 3. Page 121 à 129 Conclusion Page 131 à 151 Bibliographie Page 155 à 163 Pages de fin Fiche technique. L'apprentissage coopératif. L’apprentissage coopératif est une méthode pédagogique issue du monde anglo-saxon basée sur la coopération. Elle peut s’apparenter, par certains aspects, à nos pédagogies de groupes. Dans cet ouvrage, l’auteur tente de mieux faire connaître cette méthode et d’examiner quels peuvent être ses apports pour les questions des apprentissages scolaires et des relations interethniques à l’école. Pour ce faire, il commence par examiner les origines de l’apprentissage coopératif pour passer ensuite en revue, dans une perspective comparative, les formes variées qu’il peut prendre – en fonction des cultures et des traditions – dans différents pays et marque ainsi les traits communs et les divergences.

On verra notamment que la notion de coopération compétitive, très prisée aux Etats-Unis, peut être fortement contestée ailleurs. Apprendre avec les technologies. L’analyse, la conception et l’évaluation des technologies et ressources pour apprendre constituent l’essentiel de cet ouvrage. Le lecteur se familiarisera avec des concepts comme ceux de design et de scénario pédagogiques, de réseau et de communauté, de dispositif de formation, et de technologie comme instrument cognitif. Il y trouvera l’apport d’experts en sciences de l’éducation, sciences de la communication et informatique lui offrant une synthèse des recherches récentes sur les transformations que les technologies induisent dans l’enseignement et l’apprentissage. Page 3 à 9 Pages de début Page 11 à 19 Introduction Première partie : Comprendre les technologies Page 23 à 34 Chapitre 1. Page 35 à 45 Chapitre 2. Page 47 à 59 Chapitre 3. Page 61 à 70 Chapitre 4. Page 71 à 80 Chapitre 5.

Page 81 à 91 Chapitre 6. Deuxième partie : Concevoir des environnements d'apprentissage Page 95 à 107 Chapitre 7. Page 109 à 119 Chapitre 8. Page 121 à 129 Chapitre 9. Page 131 à 141 Chapitre 10. Page 145 à 156. Après Vygotski et Piaget. Rassembler des enfants pour qu'ils participent à la résolution d'un problème ne garantit pas leur apprentissage. Encore faut-il que les interactions sociales que cela implique, suscitent chez eux la nécessité d'un dépassement cognitif. Les auteurs de ce livre, issus de deux courants théoriques dans lesquels la dimension sociale occupe une place importante, confrontent leurs positions sur l'apprentissage en situation collective et sur la construction des savoirs. Ils y font état d’expériences, d’analyses et de discussions qui se fondent sur les interactions sociales entre élèves et/ou l’enseignant et les élèves.

Quels sont les mécanismes qui, dans ces situations interactives, conduisent l’élève à élaborer les outils cognitifs lui permettant de résoudre les problèmes proposés ? Quelles sont les interactions induites ? Dans quelles situations ? Page 1 à 4 Pages de début Page 7 à 8 Préface à la première édition Page 17 à 34 Introduction. Partie I. Page 35 à 56 Chapitre 1. Page 57 à 72 Partie II. Autonomie et apprentissage. Apprendre avec les technologies. Après Vygotski et Piaget.