background preloader

Histoire du Design

Facebook Twitter

Design - www.interiordesignersartisansdart.lu. L’ergonomie sans le design n’est rien ? - Ergophile : Ergonomie web & mobile. Qui aujourd’hui n’a jamais eu lors de sa première visite sur un site web une réaction telle que : « Oh que c’est moche !

L’ergonomie sans le design n’est rien ? - Ergophile : Ergonomie web & mobile

», « Oulalaaa ! » ou encore « Ah jolie ! »… Ces exclamations sont souvent un de nos premiers réflexes qui peut être similaire au délit de faciès à l’égard d’un individu inconnu. Cette réaction assez primaire est quasi identique à une interprétation esthétique face à une interface web encore jamais utilisée. Ergonomie et design objet Avant d’aborder ce sujet face à une interface web, une « anecdote » liée aux Arts Appliquées va permettre de compléter et d’illustrer cette même réaction dans un tout autre domaine : le design objet.

Le très controversé presse citron « Juicy Salif » de Philippe Starck est sans doute un des exemple les plus parlant pour évoquer la confrontation entre l’esthétisme et l’ergonomie dans le design d’objet de la fin du XX° siècle. Aujourd’hui, l’esthétisme d’un objet est aussi importante que son utilisation au quotidien. Si c’est pas beautiful çà ! Frise Numérique Histoire et Histoire des arts. Le Design du XXè siècle en 3 slides. Histoire des formes de demain - Parcours d'exposition - Centre National de Documentation Pédagogique. BREVE HISTOIRE DU DESIGN - L'histoire du design se confond avec l'Histoire.

BREVE HISTOIRE DU DESIGN -

Des origines de la révolution industrielle au design contemporain, une brève chronologie. À la Renaissance, disegno (en italien) est l'un des concepts majeurs de la théorie de l'art. Il signifie à la fois dessin et projet. Le design en tant que discipline autonome (depuis 1968) consiste à penser le quotidien, à œuvrer pour un épanouissement de chacun. 1851 Le Crystal Palace de Joseph Paxton Conçu par Joseph Paxton pour l’Exposition universelle de Londres de 1851, le Crystal Palace est construit en un temps record de 8 mois à partir d’unités modulaires standardisées, préfabriquées en usine. 1859 chaise Thonet n°14, 8 vis, 5 éléments de bois courbé A la fin du XIXe siècle, la production industrielle investit tous les domaines de la vie quotidienne, du bâtiment aux objets courants. 1888 Charles Limbert, Arts and Crafts, Oak cafe chair 1908 La Ford T, première automobile fabriquée en grande série 1910 AEG, logotype 1936 la Coccinelle Volkswagen 1.

Petite chronologie du design (1/2). Des origines... - Reduplikation. L’histoire du design est inséparable de celle des arts décoratifs et de l’architecture moderne dont elle est au départ partie intégrante.

Petite chronologie du design (1/2). Des origines... - Reduplikation

Ce sont des architectes et des décorateurs qui ont inventé le design, au moment où l’Europe et les États-Unis entrent dans l’industrialisation de masse. Pour comprendre l’origine du design, il faut donc tenter de cerner leurs préoccupations. Tout commence avec l’Exposition Universelle de Londres en 1851 et le projet d’Henry COLE d’associer les arts, les sciences et l’industrie. Qu'est-ce-que le design ? Une brève histoire du design, de Thonet à Starck en passant par Le Corbusier, Panton, Eames et Paulin - MOBIPOP. L'après-Guerre marque le renouveau du design, pour des raisons économiques car les trente glorieuses voient la naissance de la société de consommation, mais aussi grâce à de nouveaux matériaux de synthèse inventés dans le cadre de l’effort de guerre (!)

Une brève histoire du design, de Thonet à Starck en passant par Le Corbusier, Panton, Eames et Paulin - MOBIPOP

: le Polystyrène, le Vinyle, le Plexiglas, le Polyester armé de fibre de verre,.... Certains designers s'emparent des nouvelles possibilités offertes par ces matériaux : Charles Eames (voir en haut à gauche son celebre fauteuil) et d'Eero Sarineen. Tous deux imaginent pour leurs clients, Hermann Miller et Knoll, des sièges-coques, à base de polyester armé de fibres de verre, donnant ainsi suite à leur projet primé au concours Organic design for home furnishing de 1940, organisé par le MoMA.

Dans les années 60, on assiste à la multiplication des expositions de meuble et de magazines de décoration. Face à l’euphorie de la consommation, la culture pop et sa vague de contestation annonce la rupture avec les formes fonctionnelles.