background preloader

Mariesoso

Facebook Twitter

Protection des données

Quand partager sur les réseaux sociaux ? Facebook : 15 petites lignes du contrat... Bienvenue sur Facebook...

Facebook : 15 petites lignes du contrat...

Ça commence bien d'entrée. La toute première phrase du tout premier document indique que vous allez vous envoyer de longues pages écrites en tout petit, mais peut-être les lisez-vous pour rien. Car c'est la version américaine des contrats qui prévaut. Passé cet avertissement, on en reçoit tout de suite un second. Il va de soi qu'en plus des Conditions d'utilisations (Déclaration), vous acceptez également les Principes de Facebook, décrits dans un autre document, ainsi que la Politique de Confidentialité. Nous avons extrait 15 lignes qui nous ont tapé dans l'œil. Certaines surprennent (notamment celles que nous avons numérotées 3, 7 ! Ce grand principe de liberté doit aussi s'interpréter comme un rappel de votre responsabilité si vous avez diffusé des photos ou des textes.

C'est le premier Principe édicté par Facebook. Vous avez le droit de diffuser des informations, mais aussi de les supprimer, et même d'annuler votre compte. Aïe ! Si, si, texto ! Facebook at Work arrive dans les entreprises. Facebook at Work aura fort à faire pour s'imposer face aux autres solutions collaboratives.

Facebook at Work arrive dans les entreprises

Les salariés pourront bientôt utiliser Facebook dans leur environnement de travail, avec la bénédiction de leur employeur. Mais en utilisant une version professionnelle appelée Facebook at Work. Les bêta tests avancent bien et le réseau social espère lancer son service de collaboration dans les prochains mois. Facebook a confirmé à nos confrères de Computerworld que le service Facebook at Work et l’app mobile qui permettront de connecter les gens dans une entreprise, pourrait être disponible gratuitement avant la fin de l'année. « Nous testons actuellement Facebook at Work dans une centaine d’entreprises supplémentaires », a déclaré par courriel un porte-parole de Facebook. « Nous sommes toujours en phase de test, mais nous espérons pouvoir lancer le service plus largement dans les prochains mois.

Facebook supprime enfin définitivement les photos. Auparavant, le réseau social gardait les photos supprimées sur des serveurs, permettant d'y accéder via un lien direct.

Facebook supprime enfin définitivement les photos

Facebook assure désormais qu'elles disparaîtront définitivement dans un délai de 30 jours. Si vous pensiez que vos photos étaient définitivement supprimées sur Facebook, détrompez-vous. En 2009, nos confrères d'Ars Technica avaient enquêté sur le délai de disparition des clichés effacés sur le réseau social. Mais en réalité, les photos s'avéraient toujours en ligne, stockées quelque part sur un serveur. Pour retrouver ces images supposées supprimées, il suffisait d'accéder à celles-ci via un lien direct. Le problème était lié aux serveurs CDN (Content Delivery Network) et la gestion de copies de sauvegarde. Facebook surveillé par les autorités "Comme vous le savez, les photos cessent d'être montrées aux autres utilisateurs de Facebook dès qu'elles sont supprimées par leurs propriétaires. Vous êtes déjà abonné ? Données privées : Facebook contrôlé pendant 20 ans. Le réseau social et le gendarme américain du commerce ont signé un accord prévoyant que Facebook sera soumis à des audits tous les deux ans sur vingt ans.

Données privées : Facebook contrôlé pendant 20 ans

L'objectif de ces contrôles est de s'assurer de la bonne protection des données privées des utilisateurs du service. Vous aimez partager des photos à vos amis, vous n'aimez pas que d'autres vous espionnent. Vous aimez savoir vos données personnelles sécurisées, vous n'aimez pas que Facebook les revende à des annonceurs.

Cela tombe bien puisque le gendarme américain du commerce (FTC) partage les mêmes goûts que vous en matière de protection de la vie privée. En effet, depuis novembre 2011, l'autorité négocie avec Facebook, afin qu'il change sa politique de confidentialité. Il doit ainsi proposer ce que l'on appelle des "opt-in", c'est-à-dire des options qui ne sont pas proposées par défaut. Amende de 16.000 dollars Vous êtes déjà abonné ? Facebook Messenger s'ouvre aux messages vocaux sur iOS et Android. Toujours plus complète, l'application Facebook Messenger permet à présent l'envoi de messages vocaux sur iOS et Android.

Facebook Messenger s'ouvre aux messages vocaux sur iOS et Android

Il sera possible de passer de vrais appels d'ici quelques semaines, mais cela risque de coûter cher en forfait data. Désireux de proposer de plus en plus de fonctionnalités, Facebook propose dès à présent d’envoyer des messages vocaux via son application Facebook Messenger. Ce n’est pour l’instant possible que sur iOS et Android. Les messages s’enregistrent et s’envoient au sein de la conversation, mais il ne s’agit pas encore d’un équivalent de véritables appels téléphoniques comme le permettrait Skype. La possibilité de passer des appels vocaux complets existe pourtant, mais seulement au Canada où le système est testé sous iOS. Vous êtes déjà abonné ? Facebook : Actualités. Le Monde Informatique.