Comment aider les jeunes à critiquer les infos sur le Web

Facebook Twitter

Comment aider mon enfant à développer son sens critique ? L'un des facteurs clés de maîtrise de ce média, chronophage par nature, est l'apprentissage de la gestion du temps que l'on y passe, afin que sa découverte ne se fasse pas au détriment d'autres activités et n'isole pas le jeune dans une confortable bulle virtuelle.

Le second est la capacité de trouver sur la toile ce que l'on recherche vraiment, sans s'y perdre et être exposé à de mauvaises surprises. Le troisième a trait à la protection de sa vie privée. Education aux médias : comment aider les enfants à développer leur sens critique ? Si l’école a intégré l’éducation aux médias dans ses programmes, ce sont les parents qui assurent au quotidien le rôle de médiateurs entre leurs enfants et les programmes d’actualité.

Education aux médias : comment aider les enfants à développer leur sens critique ?

Nos conseils pour les aider à prendre le recul nécessaire face aux informations. Développer le regard critique à l’école et à la maison L'éducation aux médias relève pour une grande part de l'institution scolaire, et figure d'ailleurs dans le socle commun de compétences. Au fil du primaire et du collège, à travers par exemple la Semaine de la presse à l'école, les 8-12 ans découvrent les coulisses de l'information et se forgent des outils pour décrypter l'actualité. Cependant, “la consommation de télévision ou d'Internet s'inscrit dans la sphère privée, il est donc difficile pour l'école de fonder son approche sur ce quotidien des écrans”, observe Christian Gautellier, directeur du département “Enfants, écrans, jeunes et médias” des Ceméa (Centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active).

Fait ou fiction. Naviguer en toute sécurité. Développer des pratiques critiques sur Internet. La pensée critique est considérée par l’UNESCO (2006) comme une compétence nécessaire afin de faire face avec efficacité aux défis du 21e siècle.

Développer des pratiques critiques sur Internet

Dans son rapport à l’UNESCO, Delors (2006: 47) souligne clairement que le développement de la pensée critique est essentiel pour favoriser «une véritable compréhension des évènements», principalement dans le monde moderne où ceux-ci gagnent en complexité. Le Programme de formation de l’école québécoise fait souvent référence à l’exercice de la pensée critique. On retrouve, par exemple, la pensée critique dans l’intention éducative et les axes de développement du domaine général de formation « Médias » (MEQ, 2001: 48-49). Dans ce contexte, le MEQ indique clairement que les élèves devraient non seulement être en mesure de distinguer les différentes sources d’information, mais aussi et surtout être conscients que toutes ne présentent pas une valeur épistémologique équivalente.