Concepts/enjeux liés aux TICs

Facebook Twitter

Les TIC à l’école « pourquoi faire école ? », l’impossible question. L’éternel débat de l’efficacité des TIC sur les résultats scolaires (nous avons eu l’occasion ici même d’en parler à plusieurs reprise) rebondit à nouveau en ce début d’année.

Les TIC à l’école « pourquoi faire école ? », l’impossible question.

Depuis trente ans que nous essayons d’utiliser les TIC en classe et autour de la classe, il y a une question que l’on évite soigneusement de poser : est-ce que la forme actuelle de la scolarisation est adaptée au contexte culturel, social, économique et technologique qui environne la société ? Pourquoi ne pas la poser ? Parce que l’on touche à des convictions qui sont tellement ancrées dans le patrimoine commun de l’humanité (mais parfois imposé à certains) qu’il est quasiment impossible d’en discuter, de poser la question, et surtout d’envisager d’y répondre. Or le développement, au cours des trente dernières années, du numérique impose à chacun de nous de repenser ce que signifie apprendre, accéder aux savoirs, participer à la connaissance, se développer intellectuellement et culturellement. A débattre. Les enjeux liés à l'intégration des TICs - Quels enjeux sont-ils par rapport à l'intégration des TICs en classe? Dossiers - Usages et enjeux des TIC en situation quotidienne de gestion des espaces-temps.

Usages et enjeux des TIC en situation quotidienne de gestion des espaces-temps Karine Turcin Quelle place pour les TIC dans l'articulation mobilité-gestion du temps ?

dossiers - Usages et enjeux des TIC en situation quotidienne de gestion des espaces-temps

Préfigurent-elles de nouveaux processus de socialisation de l’individu, de son rapport à l’autre ? La chercheuse et consultante Karine Turcin(1) analyse la transformation des temporalités sociales sous l’impact des TIC. L’individu mobile – de manière réelle ou virtuelle – est aujourd’hui en position de force au sein de la société. Toutefois, ce qui compte n’est pas tant le déplacement dans l’espace que la gestion du temps : nous sommes entrés dans une société tertiaire aux rythmes désynchronisés ; les TIC y transforment les temporalités sociales.

La mobilité est devenue un élément discriminant de la société contemporaine. Ce qui compte, finalement, n'est pas tant le déplacement dans l'espace que la gestion du temps qui lui est associée. La vitesse de propagation de ces techniques dans notre quotidien est inédite.